feigned

Windows : restaurer le Registre à partir d’une sauvegarde (RegBack)

Le Registre de Windows est un zone critique du système d’exploitation : c’est lui qui contient les paramètres de configuration du système d’exploitation et des applications. Une modification incorrecte des clés ou des valeurs qui le composent peut avoir des effets catastrophiques sur le système qui peut devenir complètement hors service : écran bleus de la mort (BSOD) avec code d’erreur (REGISTRY_ERROR), crashs et plantages intempestifs, démarrage de Windows impossible…

On dit alors que le Registre est endommagé ou corrompu. Cela peut se produire lors d’une mise à jour Windows boguée, l’installation d’un nouveau pilote de périphérique, l’utilisation d’un utilitaire qui a modifié certains paramètres système et aussi si vous avez modifié manuellement et par erreur une clé ou une valeur dans le Registre.

Si Windows ne démarre plus et plante au démarrage, et si vous n’avez pas la possiblité de restaurer votre PC à partir d’un point de restauration (c’est souvent le cas si la Restauration du système n’est pas activée), vous avez la possibilité de restaurer le Registre à partir d’une sauvegarde automatique créée par Windows (située dans le répertoire RegBack) afin de retrouver un PC en état de marche.

i Info : la sauvegarde automatique du Registre a été désactivée par Microsoft sur Windows 10 1803 et les versions ultérieures ainsi que sur Windows 11. Vous devez obligatoirement avoir réactivé la sauvegarde automatique du Registre pour pouvoir suivre ce tutoriel.

Dans ce tutoriel, nous allons voir comment faire pour restaurer le Registre Windows à partir d’une sauvegarde automatique sur Windows 11 et Windows 10.

Restaurer le Registre à partir d’une sauvegarde (RegBack)

Pour restaurer le Registre Windows à partir d’une sauvergarde automatique (RegBack), suivez ces instructions :

  1. Démarrez votre PC sur les Options de démarrage avancées de Windows :
    Windows 11 : accéder aux Options de démarrage avancées Windows 10 : accéder aux Options de démarrage avancées
  2. Cliquez sur Dépannage.
  3. Cliquez sur Options avancées.
  4. Cliquez sur Invite de commandes.
  5. L’invite de commandes s’ouvre dans X:\Windows\System32, X: correspondant à la partition de récupération de Windows (WinRE).

    Vous devez maintenant vous déplacer vers le lecteur sur lequel Windows est installé.
    Bien que Windows soit habituellement accessible via la lettre de lecteur C:, ce n’est pas forcément le cas dans l’environnement de récupération Windows.
    Commencez par vous déplacer vers le lecteur C: en entrant la commande suivante :
    C:
  6. Pour vérifier qu’il s’agit bien du lecteur Windows, entrez la commande suivante :
    dir

    Vous êtes au bon endroit si vous voyez le répertoire « Windows ». Si ce n’est pas le cas, essayez avec D:, E: et ainsi de suite.

  7. Entrez dans le répertoire System32 :
    cd C:\Windows\System32
  8. Créez une sauvegarde du Registre actuel dans un dossier configBak :
    mkdir configBak
    copy config configBak

  9. Entrez dans le dossier RegBack (qui contient les fichiers de la dernière sauvegarde automatique du Registre) :
    cd config\RegBack
  10. Copiez les fichiers du dossier RegBack vers le dossier config pour restaurer la dernière sauvegarde automatique du Registre :
    copy * ..\*

    Répondez Tous pour confirmer le remplacement de tous les fichiers.

  11. Fermez l’invite de commandes.
  12. Cliquez sur Continuer pour redémarrer votre ordinateur.
Félicitations : vous avez réussi à restaurer le Registre à partir de la sauvegarde automatique RegBack ! Au redémarrage, Windows devrait normalement démarrer correctement. 👍
i Info : si la restauration du Registre n’a pas permis de résoudre vos problèmes, vous devrez lancer une réparation de Windows 10 ou une réparation de Windows 11.

Liens utiles

453 utilisateurs actifs