Installer Ubuntu 18.04 LTS en dual-boot avec Windows 10

215 votes
60.8K vues
Installer Ubuntu 18.04 LTS en dual-boot avec Windows 10
Très utile

Par Le Crabe

Le

Mis à jour le

60.8K vues

20 commentaires

  • 19/06/18 : ajout des prérequis : désactiver le Secure Boot + désactiver le démarrage rapide dans Windows 10.

Utilisateur de Windows, vous avez envie de tester voire même adopter Linux ? Alors Ubuntu est sans doute la meilleure distribution pour découvrir tranquillement ce système d’exploitation libre et gratuit 🙂 Au cours de ce tutoriel, je vais vous expliquer comme installer la version LTS de la distribution Linux la plus populaire : Ubuntu 18.04 LTS, alias « Bionic Beaver ».

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

LTS (Long Term Support)

Canonical, l’entreprise derrière Ubuntu, publie une nouvelle version stable d’Ubuntu Desktop et d’Ubuntu Server tous les six mois : 16.10 « Yakkety Yak » en octobre 2016, 17.04 « Zesty Zapus » en avril 2017, 17.10 « Artful Aardvark » en octobre 2017… Maintenues pendant neuf mois (des mises à jour de sécurité sont distribuées gratuitement), ces versions stables sont destinées aux utilisateurs expérimentés.

Dans le même temps, Canonical publie une nouvelle version LTS tous les deux ans. LTS est l’abbréviation de « Long Term Support », support à long terme en français. Ces versions LTS offrent cinq ans de support à la fois sur Ubuntu Desktop et Ubuntu Server. Ce sont ces versions qui nous intéressent et notamment la dernière en date : 18.04 « Bionic Beaver ».

Source : ubuntu.com

Par exemple, Ubuntu 18.04 LTS – que nous allons installer – sera maintenu jusqu’en avril 2023 🙂

Pour plus d’informations sur le cycle de vie des différentes versions d’Ubuntu : https://www.ubuntu.com/info/release-end-of-life

Dans ce tutoriel, nous n’allons pas remplacer Windows par Ubuntu : nous installerons Ubuntu à côté de Windows. C’est ce que l’on appelle un multiboot (amorçage multiple) et dans notre cas un dual-boot Windows / Ubuntu.

Y a-t-il des risques ? J’ai peur 😱

Si vous suivez scrupuleusement les six étapes de ce tutoriel, on est pas loin du risque zéro 🙂 Donc n’ayez pas peur et lancez-vous ! 👍

Prérequis

  1. Désactiver le Secure Boot, sinon l’installation d’Ubuntu sera bloquée ;
  2. Désactiver le démarrage rapide dans Windows 10, sinon le programme d’installation d’Ubuntu ne pourra pas voir le disque système  :
    • Rendez-vous dans Options d’alimentation > Paramètres système en entrant %windir%\system32\control.exe /name Microsoft.PowerOptions /page pageGlobalSettings dans la commande Exécuter.
    • Cliquez sur Modifier des paramètres actuellement non disponibles.
    • Décochez la case Activer le démarrage rapide.

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

Étape 1 : créer une clé USB d’installation d’Ubuntu

  1. Téléchargez l’ISO d’Ubuntu 18.04 LTS (1,7 Go) :

  2. Vérifiez l’intégrité du fichier ISO que vous avez téléchargé avec l’empreinte SHA-256 du fichier original : SHA256SUMS.
  3. Puis suivez les instructions suivantes pour créer une clé USB d’installation d’Ubuntu avec Rufus : créer une clé USB d’installation bootable de Linux.

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

Étape 2 : créer une image disque avec Clonezilla

Avant de continuer, je vous conseille vivement de créer une image de votre disque système avec Clonezilla.

Une image disque est une sauvegarde complète d’un disque et de ses partitions : votre disque est totalement cloné et sauvegardé sous la forme d’une image qu’il est très facile de restaurer, toujours avec Clonezilla.

En cas de problèmes, il vous suffira de restaurer l’image vers votre disque système et vous retrouverez votre PC comme avant l’installation d’Ubuntu 🙂

Étape 3 : partitionner le disque système

Pour pouvoir installer Ubuntu sur le disque système, il faut lui faire de la place ! Pour le moment, 100% de l’espace disque est occupé par Windows et ses partitions : une partition EFI, une partition MSR, une partition Système et une partition Windows. Ce qu’on va faire, c’est réduire la taille de la partition Windows afin qu’Ubuntu puisse s’installer dans l’espace libre désormais disponible.

Remarque : cette étape est facultative. En effet, le programme d’installation d’Ubuntu dispose d’une option qui s’occupe de tout : après avoir choisi la taille de la partition Ubuntu, le programme réduit automatiquement la taille de la partition Windows, puis créer la partition Ubuntu.
  1. Ouvrez l’utilitaire Gestion des disques en entrant diskmgmt.msc dans la commande Exécuter.
  2. Repérez la partition Windows (dans 99% des cas, la lettre C: lui est attribuée), cliquez droit dessus et faites Réduire le volume.
  3. Entrez la taille souhaitée pour la partition Ubuntu dans Quantité d’espace à réduire, puis cliquez sur Réduire. Dans la capture d’écran ci-dessous, on retirer 36000 Mo (soit 36 Go) à la partition Windows de 243 Go.

    Quelle taille choisir pour la partition Ubuntu ?

    Au minimum, Ubuntu recommande d’allouer 15 Go d’espace disque. Pour plus de confort, je vous recommande d’allouer 25 Go, ce sera amplement suffisant 🙂 Dans la capture d’écran ci-dessus, 36 Go d’espace disque sont alloués à la partition Ubuntu.

  4. Voilà, notre disque système est maintenant prêt à accueillir Ubuntu ! Une partition vide est disponible juste à côté de celle de Windows 😉

Étape 4 : installer Ubuntu 18.04 LTS

  1. Insérez votre clé USB d’installation d’Ubuntu 18.04 LTS sur votre PC.
  2. Redémarrez votre PC et démarrez sur votre clé USB d’Ubuntu :
  3. Cliquez sur Install Ubuntu pour démarrer l’installation du système d’exploitation.
    Vous avez également la possibilité de tester Ubuntu sans l’installer en sélectionnant Try Ubuntu without installing (les données nécessaires au fonctionnement de l’OS seront copiés dans la mémoire vive) puis de lancer l’installation depuis l’icône sur le Bureau.
  4. L’installeur d’Ubuntu, alias Ubiquity, se lance. Sélectionnez la langue du système : Français.
  5. Indiquez la disposition de votre clavier : FrançaisFrançais.
  6. Dans Mises à jour et autres logiciels, sélectionnez les options suivantes :
    • Installation minimale : l’installation minimale installe la base du système, l’environnement graphique, un navigateur web et quelques outils. Et c’est tout ! Environ 80 paquets sont supprimés, parmi lesquels Thunderbird, Transmission, Rythmbox, LibreOffice, Cheese ou Shotwell. L’installation occupe 3,5 Go d’espace, contre 4 Go en moyenne pour l’installation normale.
    • Télécharger les mises à jour pendant l’installation de Ubuntu.
    • Installer un logiciel tiers pour le matériel graphique et Wi-Fi et des formats de média supplémentaires : installe le paquet ubuntu-restricted-addons (qui contient des codecs audio et vidéo) et les drivers nécessaires au support des cartes Wi-Fi et cartes graphiques.

  7. Sélectionnez l’option Installer Ubuntu à côté de Windows Boot Manager puis cliquez sur Installer maintenant.
  8. Si vous avez partitionné votre disque comme décrit à l’étape 2, validez le formatage de la partition vide en cliquant sur Continuer.
    Sinon, allouez de l’espace disque à la partition Ubuntu en déplaçant le séparateur.

    Quelle taille choisir pour la partition Ubuntu ?

    Au minimum, Ubuntu recommande d’allouer 15 Go d’espace disque. Pour plus de confort, je vous recommande d’allouer 25 Go, ce sera amplement suffisant 🙂 Dans la capture d’écran ci-dessus, 36 Go d’espace disque sont alloués à la partition Ubuntu.

  9. Sélectionnez votre pays puis faites Continuer.
  10. Entrez votre nom d’utilisateur, votre mot de passe, le nom du PC, puis cliquez sur Continuer.
  11. L’installation d’Ubuntu 18.04 LTS commence !
    L’installation prend plus ou moins de temps selon les performances de votre système (CPU, SSD ou HDD…).
  12. Une fois l’installation terminée, cliquez sur Redémarrer maintenant pour redémarrer votre PC.

Étape 5 : configurer l’UEFI pour démarrer sur Ubuntu

Même si nous venons d’installer Ubuntu, le micro-programme UEFI de la carte mère est toujours configuré pour démarrer en première instance sur Windows Boot Manager, le gestionnaire de démarrage de Windows. Pour qu’Ubuntu se lance au démarrage du PC, il faut démarrer sur GNU GRUB, le gestionnaire de démarrage d’Ubuntu. Nous allons donc modifier l’ordre de démarrage de l’UEFI et placer GRUB en première position.

Nous allons également désactiver le Secure Boot, fonctionnalité dont le but est de bloquer tout élément étranger au système (comme un autre système d’exploitation).

Note : si vous avez une carte mère avec un micro-programme BIOS, vous n’avez rien à faire. En effet, le BIOS est toujours configuré pour démarrer sur le disque système et exécuter le gestionnaire de démarrage (bootloader) qui se trouve dans le MBR du disque. Et comme l’installeur d’Ubuntu a automatiquement remplacé Windows Boot Manager par GNU GRUB, lors du démarrage du PC, vous tomberez de suite sur GRUB, le gestionnaire de démarrage d’Ubuntu !
  1. Entrez dans les paramètres du micro-programme UEFI de votre carte mère.
  2. Rendez-vous sur la page Boot et modifiez l’option UEFI Boot Order pour placer Ubuntu en première position.
    Source : forums.lenovo.com

    PC Acer + UEFI

    Si vous avez un PC Acer (ou avec un UEFI similaire), il faut marquer le fichier grubx64.efi (l’application GRUB) comme de confiance pour pouvoir l’exécuter. Ce fichier a été enregistré par l’installeur d’Ubuntu et se trouve dans la partition EFI du disque système.

    Rendez-vous sur la page Security et sélectionnez Select an UEFI file as trusted for executing (vous devez activer le Secure Boot pour y accéder).

    Sélectionnez le fichier HDD0/EFI/ubuntu/grubx64.efi, entrez une description (Ubuntu) puis validez.

    Redémarrez votre PC, entrez de nouveau dans les paramètres de l’UEFI puis ouvrez la page Boot. Une nouvelle option EFI File Boot 0: Ubuntu est disponible : il s’agit du gestionnaire de démarrage d’Ubuntu (GRUB) ! Placez-le en première position 🙂

  3. Rendez-vous sur la page Security et désactivez le Secure Boot.
  4. Enregistrez les changements en vous rendant dans le menu Exit > Exit Saving Changes.

Etape 6 : démarrer Ubuntu

  1. Votre PC démarre désormais sur le gestionnaire de démarrage d’Ubuntu : GRUB.
    Automatiquent et au bout de 10 secondes, l’option Ubuntu est sélectionnée et votre PC boote sur Ubuntu. Vous avez également la possibilité de booter sur Windows en sélectionnant Windows Boot Manager ou bien d’accéder aux options avancées d’Ubuntu (recovery mode).
  2. A l’ouverture de session, connectez-vous avec votre nom utilisateur.
  3. Bienvenue sur Ubuntu ! 🙂

Explorez votre nouveau système d’exploitation, découvrez Linux, installez des applications, bidouillez, faites ce que vous voulez ! Qu’importe, vous avez toujours votre copie de Windows active et fonctionnelle à côté !

Si vous avez besoin d’aide, je vous recommande Ubuntu Wiki, Ask Ubuntu et les forums du Crabe Info bien évidemment 😉

Bonne découverte ! 😎


Allez plus loin :

Partagez cet article !
A voir également sur le forum
Besoin d'aide ?

Malgré la lecture de l'article « Installer Ubuntu 18.04 LTS en dual-boot avec Windows 10 », vous avez encore des questions qui vous trottent dans la tête ? Vous avez toujours les mêmes problèmes qu'au départ ? Vous êtes bloqués et vous ne savez plus quoi faire ?

Faites appel à la communauté du Crabe en posant votre question sur le forum !

Poser ma question sur le forum

20 commentaires
A lire avant de laisser un commentaire !

Depuis l'ouverture du forum d'aide, les commentaires ne sont plus destinés à recevoir des demandes d'aide. Ils sont désormais là pour recueillir vos remarques sur le contenu de l'article, suggérer des améliorations, donner votre avis sur l'efficacité des solutions proposées...

Bref, vous l'aurez compris, si vous avez besoin d'une assistance : posez votre question sur le forum d'aide ! 😉

  • Bonjour,

    Petite question : n’y aurait il pas une option pour avoir une autre fenêtre de gestionnaire de démarrage ? Pour peu que je me souvienne la première fois que j’avais fait un multiboot, j’avais une interface style Windows où on avait juste un avatar où cliquer pour choisir son OS 🙂

    Merci 😉

    • Salut SmiTech1,

      Tu trouveras des thèmes pour le GRUB ici : https://www.opendesktop.org/browse/cat/109/ord/latest/ (exemple : Aero GRUB Theme).

      Pour en installer un, tu peux soit :

      • Exécuter sudo ./install.sh à l’intérieur de l’archive.
      • Manuellement :
        1. Copier le thème dans /boot/grub/themes/NOM_DU_THEME
        2. Éditer le fichier /etc/default/grub et ajouter la ligne : GRUB_THEME=/boot/grub/themes/NOM_DU_THEME/theme.txt
        3. Puis met à jour le GRUB : sudo update-grub
      • Hello merci des infos, je vais essayer ça 😉

        J’en donnerai des nouvelles.

        • Hello, j’ai suivi ton tutoriel,

          j’ai réussi une installation de Xubuntu (étant plus attiré par l’environnement XFCE) sans problème, en dual boot avec windows 10 😉

          J’ai également modifié le thème du grub comme tu m’as montré.

          Parfait, merci à toi pour ce tuto 😉

  • Bonjour,

    merci beaucoup, un des tutos les plus clair que j’ai vu  (même sur sur le site ubuntu , c’est moins facile)…je l’ai fait sur un portable HP, bios différent et avec l’aide de ce tuto je me suis débrouillé très facilement !

  • Bonsoir !

    Intéressant ce tuto ! Surtout qu’en tant qu’ancien informaticien j’ai d’abord tenté l’installation d’Ubuntu sans me renseigner ! Plusieurs galères car sur le PC Acer (Aspire V5 122) et en dual boot c’était d’une lenteur d’un autre âge. Comme il ne servira plus j’ai tout viré et installé Ubuntu en solo. Moins lent mais pas rapide comme espéré. Ensuite je me suis attaqué à installer sur mon PC « de bureau » (un Asus Vivo modifié avec un SSD de 250Gb). J’ai fait deux fois l’installation car pas content de l’usage une première fois, certaines manip en Win10 ne fonctionnait pas ou mal. Galère pour reprendre Win10 (car … rien sauvegardé, j’ai de quoi le réinstaller entièrement) après « effacement au napalm » d’Ubuntu j’ai pu remettre Win 10, mais au forceps, qui marche super-nickel après ces manoeuvres.

    La 2ème tentative d’installation d’Ubuntu a été la bonne et c’est de là que je te félicite pour ce tuto lu après mes opérations d’install/desintall/format/delete/recoveries et j’en passe !

    A la limite, on peut tenter une installation avec un minimum de conseils et des bonnes rames !!!

  • Bravo pour ce tutoriel clair simple et efficace, j’ai eu un petit peu de mal avec mon bios Acer mais rien de grave… Merci beaucoup pour votre aide.

  • bernard pautal

    Bonjour,

    Je viens d’essayer d’installer Ubuntu sur un portable Packard Bell assez ancien (Bios non UEFI) et après moultes galères et en suivant scrupuleusement ce tuto j’y arrive. Cependant, je voudrais préciser deux choses : les liens pour télécharger Ubuntu ne fonctionnent plus (je suis passé par le site en direct et en anglais) et s’il y a des possesseurs de portable Packard Bell il faut démarrer en appuyant sur la touche F8 pour booter sur la clè USB : en effet le bios ne semble pas prendre en compte la modification de la séquence de démarrage!

    Voilà.

    Cordialement,

    B. Pautal

  • Ce tutoriel est d’une clarté et d’une qualité exceptionnel.

    Merci!

  • Le PoissonClown

    Coucou !
    @Firebird évoque des questions intéressantes sur ce tuto :
    https://forums.lecrabeinfo.[...]sur-dual-boot-windowsubuntu/
    Peut-être qu’ajouter quelques notes d’infos sur ces questions soit utile.

  • Cher crabe,
    L’article est très clair, efficace et assurément mieux fait que sur le site ubuntu-fr.org pour un utilisateur de windows.
    Cependant étant linuxien passant sur windows (pour des raisons vidéoludiques, m’en voulez pas…) je pense que le tuto pourrai être complété au niveau de la création de la clé d’installation en mettant comment la créer sous d’autre système d’exploitation.

    d’autre part ce tutoriel part du principe que l’utilisateur ne dispose que d’un seul disque dur…dommage, ça n’est pas mon cas

    • Salut letinain,

      J’y ai pensé et j’ai mis ça sur ma check-list, la création d’une clé USB d’installation d’Ubuntu sous… une distribution GNU/Linux 😛 D’ailleurs, je compte mettre à jour certains tutoriels que j’ai déjà rédigés en expliquant comment le faire sous Ubuntu, comme c’est désormais mon unique OS.

      Pour l’installation sur un autre disque, même si je ne le précise pas, cela fonctionne bien si tu suis cet article ! A l’étape 3, tu réduis la taille de la partition Windows sur le disque système, cela ne change rien que tu aies un ou dix autres disques. Et à l’étape 4, le programme d’installation d’Ubuntu détecte automatiquement l’espace libre qu’on lui a laissé à l’étape 3. Sinon, tu as toujours la possibilité de sélectionner un autre disque où installer Ubuntu, cf. cette capture d’écran.

  • Le PoissonClown

    Super-tuto !!!
    Merci pour ce guide très étayé.

    [troll] Mais dites-donc ! Avec ce fichu secure-boot, c’est devenu la grosse galère, et sans aucun bénéfice, en plus… C’est à soupçonner Microsoft d’avoir fait tout ça pour couper l’herbe sous le pied à Gnu/Linux. [/troll]

  • Bonjour et merci pour cet excellent tuto
    personnellement, pour cohabiter avec W10, j’ai installé Ubuntu 18.04 sur un petit disque externe (120 Go) USB. Le démarrage Ubuntu est un peu lent, mais ensuite çà marche très bien. Je recommande ce type d’installation surtout pour les débutants.

  • Salut, merci à toi pour cet excellent tutoriel ! j’ai été un utilisateur de cette distribution. J’ai opté à Linux Mint 18.04 LTS depuis.

  • Salut, un peu trop simplifié à mon goût , mais très bien fait et organisé. Si l’on compare avec la doc ubuntu fr, ton tuto est bien mieux fait !(au fait , sauf si votre disque dur date des années 2000, l’installation normale à la place de minimale est bien aussi 😉