Installer Ubuntu 18.04 LTS en dual-boot avec Windows 10

4/5
755 votes
256.9K vues

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

Par Le Crabe

Le

Mis à jour le

256.9K vues

93 commentaires

  • 19/06/18 : ajout des prérequis : désactiver le Secure Boot + désactiver le démarrage rapide dans Windows 10.

Utilisateur de Windows, vous avez envie de tester voire même adopter Linux ? Alors Ubuntu est sans doute la meilleure distribution pour découvrir tranquillement ce système d’exploitation libre et gratuit. 😊 Au cours de ce tutoriel, je vais vous expliquer comme installer la version LTS de la distribution Linux la plus populaire : Ubuntu 18.04 LTS, alias « Bionic Beaver ».

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

LTS (Long Term Support)

Canonical, l’entreprise derrière Ubuntu, publie une nouvelle version stable d’Ubuntu Desktop et d’Ubuntu Server tous les six mois :

  • 18.10 « Cosmic Cuttlefish » en octobre 2018 ;
  • 19.04 « Disco Dingo » en avril 2019 ;
  • 19.10 « Eoan Ermine » en octobre 2019…

Maintenues pendant neuf mois (des mises à jour de sécurité sont distribuées gratuitement), ces versions stables sont destinées aux utilisateurs expérimentés.

Dans le même temps, Canonical publie une nouvelle version LTS tous les deux ans. LTS est l’abbréviation de « Long Term Support », support à long terme en français. Ces versions LTS offrent cinq ans de support à la fois sur Ubuntu Desktop et Ubuntu Server.

Pour la majorité des utilisateurs, il est fortement conseillé de se tourner vers ces versions LTS et notamment la dernière en date : 18.04 « Bionic Beaver ».

Source : ubuntu.com

Ubuntu 18.04 LTS – que nous allons installer – sera maintenu jusqu’en avril 2023. 😊 Mark Shuttleworth, le fondateur d’Ubuntu, a annoncé ceci : la version 18.04 d’Ubuntu sera supporté pendant… 10 ans ! Soit jusqu’en avril 2028 ! Une excellente nouvelle et une raison de plus de se tourner vers la version 18.04. 👍

Pour plus d’informations sur le cycle de vie des différentes versions d’Ubuntu : https://www.ubuntu.com/info/release-end-of-life

Dans ce tutoriel, nous n’allons pas remplacer Windows par Ubuntu : nous installerons Ubuntu à côté de Windows. C’est ce que l’on appelle un multiboot (amorçage multiple) et dans notre cas un dual-boot Windows / Ubuntu.

Y a-t-il des risques ? J’ai peur 😱

Si vous suivez scrupuleusement les six étapes de ce tutoriel, on est pas loin du risque zéro 😊 Donc n’ayez pas peur et lancez-vous ! 👍

Info : avant de vous lancer, vous pouvez installer et tester Ubuntu dans une machine virtuelle directement dans Windows. Pour cela, suivez ce tutoriel : installer Linux dans une machine virtuelle avec VirtualBox.
Utilisateurs avancés : si vous souhaitez construire votre Linux de A à Z et n’installer que le strict minimum sur votre PC, tournez-vous vers Debian : installer Debian 10 : le guide complet.

Prérequis

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

Étape 1 : créer une clé USB d’installation d’Ubuntu

  1. Téléchargez l’ISO d’Ubuntu 18.04 LTS (1,7 Go) :

  2. Vérifiez l’intégrité du fichier ISO que vous avez téléchargé avec l’empreinte SHA-256 du fichier original : SHA256SUMS.
  3. Puis suivez les instructions suivantes pour créer une clé USB d’installation d’Ubuntu avec Rufus : créer une clé USB d’installation bootable de Linux.

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

Étape 2 : créer une image disque avec Clonezilla

Avant de continuer, je vous conseille vivement de créer une image de votre disque système avec Clonezilla.

Une image disque est une sauvegarde complète d’un disque et de ses partitions : votre disque est totalement cloné et sauvegardé sous la forme d’une image qu’il est très facile de restaurer, toujours avec Clonezilla.

En cas de problèmes, il vous suffira de restaurer l’image vers votre disque système et vous retrouverez votre PC comme avant l’installation d’Ubuntu. 😊

Étape 3 : partitionner le disque système

Pour pouvoir installer Ubuntu sur le disque système, il faut lui faire de la place ! Pour le moment, 100% de l’espace disque est occupé par Windows et ses partitions : une partition EFI, une partition MSR, une partition Système et une partition Windows.

Ce qu’on va faire, c’est réduire la taille de la partition Windows afin qu’Ubuntu puisse s’installer dans l’espace libre désormais disponible.

Remarque : cette étape est facultative. En effet, le programme d’installation d’Ubuntu dispose d’une option qui s’occupe de tout : après avoir choisi la taille de la partition Ubuntu, le programme réduit automatiquement la taille de la partition Windows, puis créer la partition Ubuntu.
  1. Ouvrez l’utilitaire Gestion des disques en entrant diskmgmt.msc dans la commande Exécuter.
  2. Repérez la partition Windows (dans 99% des cas, la lettre C: lui est attribuée), cliquez droit dessus et faites Réduire le volume.
  3. Entrez la taille souhaitée pour la partition Ubuntu dans Quantité d’espace à réduire, puis cliquez sur Réduire. Dans la capture d’écran ci-dessous, on retirer 36000 Mo (soit 36 Go) à la partition Windows de 243 Go.

    Quelle taille choisir pour la partition Ubuntu ?

    Au minimum, Ubuntu recommande d’allouer 15 Go d’espace disque. Pour plus de confort, je vous recommande d’allouer 25 Go, ce sera amplement suffisant. 🙂 Dans la capture d’écran ci-dessus, 36 Go d’espace disque sont alloués à la partition Ubuntu.

  4. Voilà, notre disque système est maintenant prêt à accueillir Ubuntu ! Une partition vide est disponible juste à côté de celle de Windows. 😉

Étape 4 : installer Ubuntu 18.04 LTS

  1. Insérez votre clé USB d’installation d’Ubuntu 18.04 LTS sur votre PC.
  2. Redémarrez votre PC et démarrez à partir de la votre clé USB d’Ubuntu :
  3. Cliquez sur Install Ubuntu pour démarrer l’installation du système d’exploitation.
    Vous avez également la possibilité de tester Ubuntu sans l’installer en sélectionnant Try Ubuntu without installing (les données nécessaires au fonctionnement de l’OS seront copiés dans la mémoire vive) puis de lancer l’installation depuis l’icône sur le Bureau.
  4. L’installeur d’Ubuntu, alias Ubiquity, se lance. Sélectionnez la langue du système : Français.
  5. Indiquez la disposition de votre clavier : FrançaisFrançais.
  6. Dans Mises à jour et autres logiciels, sélectionnez les options suivantes :
    • Installation minimale : l’installation minimale installe la base du système, l’environnement graphique, un navigateur web et quelques outils. Et c’est tout ! Environ 80 paquets sont supprimés, parmi lesquels Thunderbird, Transmission, Rythmbox, LibreOffice, Cheese ou Shotwell. L’installation occupe 3,5 Go d’espace, contre 4 Go en moyenne pour l’installation normale.
    • Télécharger les mises à jour pendant l’installation de Ubuntu.
    • Installer un logiciel tiers pour le matériel graphique et Wi-Fi et des formats de média supplémentaires : installe le paquet ubuntu-restricted-addons (qui contient des codecs audio et vidéo) et les drivers nécessaires au support des cartes Wi-Fi et cartes graphiques.

  7. Sélectionnez l’option Installer Ubuntu à côté de Windows Boot Manager puis cliquez sur Installer maintenant.
  8. Si vous avez partitionné votre disque comme décrit à l’étape 2, validez le formatage de la partition vide en cliquant sur Continuer.
    Sinon, allouez de l’espace disque à la partition Ubuntu en déplaçant le séparateur.

    Quelle taille choisir pour la partition Ubuntu ?

    Au minimum, Ubuntu recommande d’allouer 15 Go d’espace disque. Pour plus de confort, je vous recommande d’allouer 25 Go, ce sera amplement suffisant. 🙂 Dans la capture d’écran ci-dessus, 36 Go d’espace disque sont alloués à la partition Ubuntu.

  9. Sélectionnez votre pays puis faites Continuer.
  10. Entrez votre nom d’utilisateur, votre mot de passe, le nom du PC, puis cliquez sur Continuer.
  11. L’installation d’Ubuntu 18.04 LTS commence !

    L’installation prend plus ou moins de temps selon les performances de votre système (CPU, SSD ou HDD…).
  12. Une fois l’installation terminée, cliquez sur Redémarrer maintenant pour redémarrer votre PC.

Étape 5 : configurer l’UEFI pour démarrer sur Ubuntu

Même si nous venons d’installer Ubuntu, le micro-programme UEFI de la carte mère est toujours configuré pour démarrer en première instance sur Windows Boot Manager, le gestionnaire de démarrage de Windows.

Pour qu’Ubuntu se lance au démarrage du PC, il faut démarrer sur GNU GRUB, le gestionnaire de démarrage d’Ubuntu.

Nous allons donc modifier l’ordre de démarrage de l’UEFI et placer GRUB en première position.

Note : si vous avez une carte mère avec un micro-programme BIOS, vous n’avez rien à faire. En effet, le BIOS est toujours configuré pour démarrer sur le disque système et exécuter le gestionnaire de démarrage (bootloader) qui se trouve dans le MBR du disque. Et comme l’installeur d’Ubuntu a automatiquement remplacé Windows Boot Manager par GNU GRUB, lors du démarrage du PC, vous tomberez de suite sur GRUB, le gestionnaire de démarrage d’Ubuntu !
  1. Entrez dans les paramètres du firmware UEFI de votre carte mère.
  2. Rendez-vous sur la page Boot et modifiez l’option UEFI Boot Order pour placer Ubuntu en première position.
    Source : forums.lenovo.com

    PC Acer + UEFI

    Si vous avez un PC Acer (ou avec un UEFI similaire), il faut marquer le fichier grubx64.efi (l’application GRUB) comme de confiance pour pouvoir l’exécuter. Ce fichier a été enregistré par l’installeur d’Ubuntu et se trouve dans la partition EFI du disque système.

    Rendez-vous sur la page Security et sélectionnez Select an UEFI file as trusted for executing (vous devez activer le Secure Boot pour y accéder).

    Sélectionnez le fichier HDD0/EFI/ubuntu/grubx64.efi, entrez une description (Ubuntu) puis validez.

    Redémarrez votre PC, entrez de nouveau dans les paramètres de l’UEFI puis ouvrez la page Boot. Une nouvelle option EFI File Boot 0: Ubuntu est disponible : il s’agit du gestionnaire de démarrage d’Ubuntu (GRUB) ! Placez-le en première position. 🙂

  3. Rendez-vous sur la page Security et désactivez le Secure Boot.
  4. Enregistrez les changements en vous rendant dans le menu Exit > Exit Saving Changes.

Etape 6 : démarrer Ubuntu

  1. Votre PC démarre désormais sur le gestionnaire de démarrage d’Ubuntu : GRUB.
    Automatiquent et au bout de 10 secondes, l’option Ubuntu est sélectionnée et votre PC boote sur Ubuntu. Vous avez également la possibilité de booter sur Windows en sélectionnant Windows Boot Manager ou bien d’accéder aux options avancées d’Ubuntu (recovery mode).
  2. A l’ouverture de session, connectez-vous avec votre nom utilisateur.
  3. Bienvenue sur Ubuntu ! 🙂

Explorez votre nouveau système d’exploitation, découvrez Linux, installez des applications, bidouillez, faites ce que vous voulez ! Qu’importe, vous avez toujours votre copie de Windows active et fonctionnelle à côté !

Si vous avez besoin d’aide, je vous recommande Ubuntu Wiki, Ask Ubuntu et les forums du Crabe Info bien évidemment. 😉

Bonne découverte ! 😎


Allez plus loin :

Partagez cet article !
A voir également sur le forum
Besoin d'aide ?

Malgré la lecture de l'article « Installer Ubuntu 18.04 LTS en dual-boot avec Windows 10 », vous avez encore des questions qui vous trottent dans la tête ? Vous avez toujours les mêmes problèmes qu'au départ ? Vous êtes bloqués et vous ne savez plus quoi faire ?

Faites appel à la communauté du Crabe en posant votre question sur le forum !

Poser ma question  

93 commentaires

Page 5 sur 5

  • Bonjour, 

    quand j’aurai installé Ubuntu en dual-boot avec W10, pourrais-je encore accéder à mes fichiers data de windows? Sinon, je suppose qu’il faut prévoir un espace disque suffisant sous Ubuntu pour y loger mes données, donc prévoir beaucoup plus que 25 go?

    Merci de votre éclairage

    • Salut Daniel,

      Oui tu pourras accéder au contenu des autres partitions de ton disque dont celle où se trouve Windows et tes fichiers.

      L’idéal est de créer une partition DATA formatée en NTFS qui pourra être accessible depuis Windows et depuis Ubuntu. Mais si tu préfères sauvegarder tes fichiers personnels sur la partition Ubuntu il faut en effet prévoir une taille de partition plus grande. Mais ça je ne peux pas te dire, c’est à toi de voir l’espace dont tu vas avoir besoin !

  • salut a tous.
    jvien d’installer ubuntu mai après cela mn ecran a afficher des écriture error!
    ensuite kan jai pu lancé on a ecri problème logiciel détecté
    du coup le clic droit de la souris n’affiche aucune option! kan j fai clique droit rien n’apparait
    besoin d’aide