Créer une clé USB multiboot UEFI avec Easy2Boot

4/5
52 votes
25.7K vues

Crédits : Smashicons sur www.flaticon.com (CC 3.0 BY)

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

Par Le Crabe

Le

25.7K vues

29 commentaires

Si vous installez et réinstallez souvent des systèmes d’exploitation différents (Windows 10, Windows 7, Ubuntu Linux…), alors il est fort probable que vous monopolisiez plusieurs clés USB ou que vous réécriviez sans cesse l’ISO du système d’exploitation désiré sur la même clé USB… Pas pratique ! 🙄

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

Et si je vous disais qu’il est possible de créer une clé USB multiboot contenant les installeurs de plusieurs systèmes d’exploitation totalement différents ? Eh bien grâce aux logiciel Easy2Boot, c’est possible ! 👍 Grâce à lui, vous allez pouvoir créer une clé USB contenant des versions de Windows différentes (W10, W8.1, W7…) ainsi que des distributions GNU/Linux (Ubuntu Linux, Clonezilla, Rescatux…).

De plus, Easy2Boot est compatible avec les firmwares UEFI et BIOS. Vous allez ainsi pouvoir utiliser votre clé USB multiboot à la fois sur des PC UEFI et des PC BIOS ! 😎

Ça vous intéresse ? Alors suivez les étapes suivantes pour créer votre propre clé USB multiboot compatible UEFI ! ☝

Prérequis

Pourquoi Easy2Boot et pas un autre logiciel comme YUMI UEFI ou MultibootUSB ? 🤔

Car Easy2Boot est le seul logiciel à couvrir tous les usages :

  • Si vous comptez installer Windows en mode UEFI : seul le logiciel Ease2Boot permet d’exécuter plusieurs versions de Windows différentes sur une même clé USB. YUMI UEFI ne peut exécuter qu’une seule version de Windows. Quand à MultibootUSB, il ne permet pas d’exécuter Windows en mode UEFI.
  • Si vous comptez installer Windows en mode BIOS hérité : seul le logiciel Ease2Boot permet d’exécuter plusieurs versions de Windows différentes sur une même clé USB. YUMI et MultibootUSB ne peuvent exécuter qu’une seule version de Windows.
  • Si vous comptez installer/exécuter des distributions GNU/Linux en mode UEFI ou en mode BIOS hérité : Easy2Boot, YUMI UEFI et MultibootUSB sont compatibles et permettent de mixer plusieurs distributions GNU/Linux sans problème.

A noter qu’Easy2Boot n’est utilisable que sur Windows. Utilisateurs de Linux, tournez-vous vers MultibootUSB.

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

Créer une clé USB multiboot UEFI avec Easy2Boot

Easy2Boot (E2B) est un logiciel qui permet de créer des clés USB multiboot capables de lancer des systèmes d’exploitation en mode UEFI ou en mode BIOS hérité à partir de leur image ISO.

Après avoir converti votre clé USB en lecteur E2B, il vous suffit de copier les images ISO des systèmes d’exploitation qui vous intéressent sur la clé USB et voilà ! Il ne vous reste plus qu’à démarrer votre PC sur la clé USB : le menu E2B se chargera et vous permettra de lancer directement les OS à partir de leur image ISO. Néanmoins, vous ne pourrez lancer ces OS qu’en mode BIOS hérité uniquement.

Pour les lancer en mode UEFI, il va falloir faire un peu de gymnastique. En effet, il n’est pas possible de lancer directement le menu E2B en mode UEFI et de sélectionner ensuite l’OS à démarrer en mode UEFI. Vous devrez marquer un OS de la clé USB comme actif et c’est celui-ci qui sera executé automatiquement lorsque vous démarrerez votre PC sur la clé USB multiboot, que ce soit en mode UEFI ou en mode BIOS hérité. Pour switcher d’OS, il faudra passer par le menu E2B et en marquer un autre comme actif. A noter, les fichiers .iso doivent obligatoirement être convertis en fichiers .imgPTN pour être lancés en mode UEFI. C’est la seule solution permettant de lancer plusieurs versions différentes de Windows en mode UEFI.

Ça n’est pas clair ? C’est normal ! 😂 Lisez les étapes suivantes et tout deviendra limpide !

Étape 1 : créer une clé USB « E2B »

  1. Téléchargez le logiciel Easy2Boot, installez-le sur votre système puis exécutez-le.
  2. Sélectionnez votre clé USB (1), la langue et la disposition du clavier (2) puis cliquez sur le bouton Make E2B Drive (3).

Voilà, Easy2Boot est installé sur votre clé USB !

Pour exécuter les systèmes d’exploitation de la clé USB en mode UEFI, il faut au préalable convertir les fichiers .iso des OS en .imgPTN (voir étape 2).

Étape 2 : convertir les fichiers .iso en .imgPTN

Le démarrage des systèmes d’exploitation en mode UEFI n’est possible qu’à partir de fichiers imgPTN qu’il faut créer à partir des fichiers ISO.

  1. Téléchargez l’archive MPI Tool Kit et décompressez-la.
  2. Exécutez ImDisk\imdiskinst.exe pour installer ImDisk Virtual Disk Driver.
  3. Double-cliquez sur CreateDesktopShortcuts.cmd pour créer des raccourcis sur le Bureau.
  4. Ouvrez une fenêtre de l’Explorateur de fichiers et dirigez-vous vers le dossier contenant l’image ISO du premier système d’exploitation à installer sur la clé USB.
  5. Glissez-déposez l’image ISO du système d’exploitation vers le raccourci MakePartImage du Bureau.
  6. Laissez les options par défaut en appuyant successivement sur Entrée (plusieurs fois de suite).
  7. Voilà, le fichier .iso de l’OS a bien été converti en .imgPTN.
  8. Répétez les étapes 5 et 6 pour les autres systèmes d’exploitation à installer sur la clé USB.

Maintenant que les fichiers .iso des systèmes d’exploitation ont été convertis en .imgPTN, nous allons pouvoir les copier sur la clé USB, mais pas n’importe où !

Étape 3 : copier les fichiers .imgPTN sur la clé USB

Chaque fichier .imgPTN doit être placé dans un dossier précis de la clé USB, chaque dossier étant réservé à un OS particulier.

  1. Copiez les fichiers .imgPTN vers la clé USB :
    • Pour Windows : placez le fichier .imgPTN dans le dossier _ISO\Windows\WIN7 ou WIN8 ou WIN10 selon la version de Windows pour l’ajouter au menu Windows.
    • Pour les distributions GNU/Linux : placez les fichiers .imgPTN dans le dossier _ISO\Linux pour les ajouter au menu Linux.
  2. Exécutez le fichier \MAKE_THIS_DRIVE_CONTIGUOUS.cmd.
  3. Éjectez la clé USB.

Voilà, votre clé USB multiboot est prête ! Vous allez enfin pouvoir l’utiliser. 😉

Étape 4 : activer un système d’exploitation

Note : le CSM (Compatibility Support Module) doit être activé dans les paramètres de l’UEFI sinon vous ne pourrez pas démarrer la clé USB en mode BIOS hérité.
  1. Démarrez votre PC sur la clé USB multiboot en mode BIOS (ne démarrez PAS en mode UEFI).
  2. Sélectionnez le fichier imgPTN du système d’exploitation à activer. Par exemple, pour Windows 10, sélectionnez Menu WINDOWS.
    Puis Installer Windows 10.
    Et enfin le nom du fichier imgPTN, ici Win10_1803_French_x64.
  3. Appuyez sur Entrée pour remplacer les partitions E2B.
    À partir de maintenant, Windows 10 1803 est le système d’exploitation actif sur la clé USB. C’est lui qui sera exécuté lorsque vous démarrerez votre PC sur la clé USB, que ce soit en mode UEFI ou en mode BIOS hérité.
  4. Redémarrez votre PC en sélectionnant Reboot.

Étape 5 : lancer un système d’exploitation

Et voilà ! Maintenant, pour démarrer le système d’exploitation que vous venez de marquer comme actif, suivez ces instructions :

  • Pour démarrer l’OS en mode UEFI : ouvrez le menu de démarrage (Boot Menu) et sélectionnez votre clé USB en mode UEFI.
    D’ici quelques secondes, l’installeur de Windows va démarrer.
  • Pour démarrer l’OS en mode BIOS hérité : ouvrez le menu de démarrage (Boot Menu) et sélectionnez votre clé USB en mode BIOS.
    Puis sélectionnez Boot from this drive (MBR mode).
    D’ici quelques secondes, l’installeur de Windows va démarrer.

Switcher de système d’exploitation

Pour utiliser un autre système d’exploitation, vous devez « switcher » d’OS.

Pour ce faire, vous pouvez passer par le menu d’Easy2Boot :

  1. Démarrez votre PC sur la clé USB multiboot en mode BIOS et sélectionnez Switch back to the Easy2Boot menu.
  2. Puis sélectionnez le fichier imgPTN du système d’exploitation à activer comme vu à l’étape 4.

Ou bien par Windows :

  1. Ouvrez la clé USB et exécutez e2b\SWITCH_E2B.exe.
  2. Sélectionnez votre clé USB multiboot puis cliquez sur Restore E2B partitions.
  3. Puis double-cliquez sur le fichier imgPTN correspondant au système d’exploitation à activer.

Voilà, c’est terminé pour aujourd’hui ! A vous le confort d’une clé USB multiboot compatible à la fois UEFI et BIOS. 😉

Partagez cet article !
A voir également sur le forum
Besoin d'aide ?

Malgré la lecture de l'article « Créer une clé USB multiboot UEFI avec Easy2Boot », vous avez encore des questions qui vous trottent dans la tête ? Vous avez toujours les mêmes problèmes qu'au départ ? Vous êtes bloqués et vous ne savez plus quoi faire ?

Faites appel à la communauté du Crabe en posant votre question sur le forum !

Poser ma question  

29 commentaires
Répondre à Le CrabeAnnuler

Page 2 sur 2

  • Bonjour à vous et merci pour ce tuto!

    J’ai bien suivi toutes vos instructions de A à Z, (mais je pense que mes capacités en informatique sont très réduites) et il m’est impossible de booter sur ma clef, en fait elle n’est pas reconnue, dans mon bios j’ai bien désactivé le sécure boot et de plus j’ai supprimé le fast boot au cas ou! Rien n’y fait. Ma clef est une 128 GB, j’y ai bien tous les fichiers Easy2Boot d’installés. Voila suis coincé, est ce que quelqu’un aurait une idée pour me dépanner? Je vous remercie par avance!

    • Salut Marc,

      Pour savoir si cela vient de la clé USB, de l’UEFI ou bien de Easy2Boot, ce qui serait bien de faire c’est que tu crées une clé USB d’installation de Windows avec cette même clé : https://lecrabeinfo.net/cre[...]tallation-de-windows-10.html

      Si tu arrives à démarrer dessus, c’est que le problème provient de Easy2Boot.

      Si tu ne la vois toujours pas, cela proviendrait de la clé USB ou de l’UEFI.

      • Merci Le Crabe pour ta réponse, en fait la clef fonctionne correctement, c’est mon uefi qui m’enquiquine et je ne sais que faire mon ordi est un MSI GP72M 7REX Leopard et j’ai beau désactiver le fast boot et le secure boot rien n’y fait, mon ordi ne boot pas sur la clef qui cela dit en passant fonctionne tres bien sur l’ordi (asus) d’un ami! Alors voila je ne sais plus que faire si ce n’est de reformater ma clef et la monter pour legacy?

  • Bonjour,

    peut-on placer plusieurs fichiers .imgPTN de windows 10 (version desktop et laptop) dans le dossier WIN10 ?

    Merci

    • Salut Vincent,

      Je n’ai pas testé mais tu peux essayer !

      En passant, il n’y a pas de version spécifique Desktop et Laptop de Windows 10, un ISO de Windows 10 peut s’installer aussi bien sur PC de bureau que sur PC portable. 🙂

  • Bonjour peux t’ on créer un multiboot avec un disque dur externe ? Merci

  • j’attends votre reponse avec l’impatience.

    un grand merci pour le partage monsieur le Crabe

  • Salut a tous 

     Personnaliser votre menu

     Pour avoir un menu plus propre et ne pas avoir le nom de votre iso avec son extension c’est simple. Dans le même dossier que votre iso, créez un fichier texte avec le même nom que votre fichier iso. Dans ce fichier, indiquez cela: title Windows 10 Pro. Remplacez « Windows 10 Pro » par ce que vous souhaitez.
    Comment utiliser l’Hirens ios ? il faut les bien été convertis vers isowinvh.

  • Merci beaucoup pour ce tuto très clair ! J’ai réussi après avoir compris qu’il fallait que je désactive Security Boot Control dans UEFI.

    D’ailleurs, j’ai tellement galéré que j’ai aussi essayé  YUMI. J’en profite pour partager mon expérience : une version toute récente (YUMI-UEFI-0.0.1.3) permet de créer une clé USB multiboot pour UEFI un peu plus simplement que Easy2Boot. Avec YUMI-UEFI, je n’ai pas eu besoin de convertir l’iso en fichier imgPTN et j’ai pu choisir l’OS au moment du boot (portable ASUS de 2013 avec Windows 10).

    • Le seul problème c’est que pour travailler en UEFI, il faut se mettre en FAT32, seulement certaines iso AIO font plus que 4Go la taille max autorisé pour la FAT32. Si l’on veut faire de l’UEFI, on est coincé. l’UEFI étant l’avenir j’ai du mal à comprendre que l’on soit obligé de se mettre en FAT32 plutôt que NTFS.