Pourquoi protéger sa vie privée sur internet ?

8.3K vues
Pourquoi protéger sa vie privée sur internet ?
Très utile

Par Le Crabe

Le

Mis à jour le

8.3K vues

5 commentaires

J’imagine que si vous avez atterri ici, c’est que vous vous posez des questions sur votre privée, plus particulièrement sur internet. En effet, la liste des faits divers sur les personnes qui ont vu leur vie détruite à cause du web ne cessent de s’allonger (ici, ou encore ici) et vous finissez par vous demander : et si ça m’arrivait à moi ?

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

Je tiens d’abord à vous féliciter, vous avez le comportement parfait 😀 S’interroger sur la protection de sa vie privée sur internet aujourd’hui, c’est vous donner les moyens d’éviter le pire : voir votre vie intime violée, exposée aux autres et regarder votre vie se transformer en cauchemar. Mais cela n’arrivera pas ! Car vous êtes là, et vous allez d’ici quelques minutes prendre connaissance de tous les dangers – réels – présents sur internet qui mettent à mal votre vie privée. C’est le point de départ d’une prise de conscience, cet article étant le premier d’une longue série que vous permettra de savoir comment vous prémunir face à ces dangers.

Mais d’abord, permettez-moi de vous expliquer pourquoi protéger sa vie privée est primordiale voire vitale pour chacun d’entre nous. Ensuite, j’essaierais de vous faire prendre conscience des véritables dangers que vous encourez sur internet et dont vous êtes à coup sûr exposés à l’heure où vous lisez ces lignes.

L’importance de la vie privée dans notre vie quotidienne

Je ne vous apprend rien si je vous dis que chacun d’entre nous possède une vie privée qui lui est propre.

En effet jusque-là tu ne m’apprends rien du tout !

Attendez j’ai à peine commencé mon article ! 😀 Et avant de le commencer d’ailleurs, je voudrais que vous saisissiez à quel point avoir une vie privée est essentiel pour bien vivre votre vie au quotidien.

La vie privée, c’est quoi d’ailleurs ? On pourrait dire que c’est l’ensemble des activités qui relève de notre intimité par opposition à la vie publique. Ce sont toutes les choses auxquelles on attache des sentiments spéciaux et personnels, nos secrets, nos désirs, nos envies, nos opinions, tout ce qui nous définit un peu plus en tant qu’être unique et que l’on veut garder pour soi, sans que cela ne se sache à l’extérieur, dans la vie publique.

pourquoi-proteger-sa-vie-privee-sur-internet-importance-vie-privée

Source : nchenz.org.nz

Cette notion de vie privée varie selon chacun d’entre nous. C’est à chacun d’estimer le degré de privation qu’il veut donner à sa vie privée.

Qu’on l’apprécie seul ou partagé avec des personnes de confiance, notre vie privée nous permet de nous libérer de la pression du monde extérieur et d’être véritablement nous-même. Chacun d’entre nous a besoin d’avoir une vie privée, pour se retrouver, se protéger des autres et se développer. C’est une nécessité humaine pour vivre et être heureux ! 🙂

Pourquoi protéger sa vie privée ?

Protéger sa vie privée ? Je n’en vois pas l’intérêt, je n’ai rien à cacher !

Eh bien… en fait si, tout comme moi, vous avez beaucoup de choses à cacher ! 😉 Et même si vous ne vous en rendez pas compte, vous cachez déjà pas mal de choses :-p Il ne faut pas se méprendre, si on cache des choses, ce ne sont pas obligatoirement des choses de mal ou illégales. C’est juste naturel, on a besoin d’avoir un jardin secret pour se retrouver et assurer son équilibre souvent malmené par la vie publique. La vie privée est essentielle pour garantir notre stabilité et notre bien-être. C’est un besoin humain de base.

pourquoi-proteger-sa-vie-privee-sur-internet-explications

Source : Claude Martin

En nous dévoilant entièrement et publiquement, nous sommes plus vulnérables au monde extérieur : nous nous exposons à des rumeurs, de la diffamation et une violation de notre intimité. Des personnes malintentionnées peuvent facilement exploiter nos informations personnelles – que l’on estime pourtant banales – pour nous nuire. Vous savez tout comme moi la violence du monde extérieur et la fragilité de notre réputation, soumise quotidiennement aux critiques et aux jugements.

Protéger sa vie privée, c’est la garantie d’avoir une vie maitrisée et sereine.

Pourquoi notre vie privée est en danger sur internet ?

C’est sur internet que notre vie privée est la plus vulnérable.

Je suis d’accord mais je vais être franc avec toi le Crabe… je ne ressens aucun danger quand je suis internet !

Le principal problème sur internet, c’est que tout ce qui s’y passe ne porte pas directement et physiquement atteinte aux personnes qui en sont victimes. Lorsque des sites ou des pirates collectent nos données personnelles (photos, sites fréquentés, communications…) nous ne le voyons pas, ne le sentons pas, ni ne l’entendons. On pourra éventuellement s’en apercevoir en bout de course, lorsque le mal sera fait (usurpation d’identité avec fausses déclarations, refus d’un poste à cause de propos ou de photos douteuses…). En dehors de ce type d’événement, le phénomène reste entièrement imperceptible. C’est là toute la difficulté : avoir conscience que même si nous ne le ressentons pas, le danger existe.

Bon OK mais dans ce cas, où est le danger ?

Laissez-moi vous présenter les coupables ! 😀

Les réseaux sociaux

On ne va pas se mentir, nous sommes quasiment tous présents sur les réseaux sociaux (votre ami le Crabe y compris :-p). Sur Facebook par exemple, nous avons pris l’habitude de mettre – en toute confiance et sans avoir conscience des éventuels risques – des informations personnelles et partager notre vie quotidienne. Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Google+, etc.) faisant partie de la scène publique, nous exposons donc notre vie privée à un certain nombre de personnes, qui n’est d’ailleurs pas facile à déterminer.

T’inquiète le Crabe, je ne cours aucun risque ! Je ne dévoile rien qui puisse me mettre en danger, tout ce que je mets est purement futile !

Mmmh, en êtes-vous vraiment sûr ?

De nombreuses personnes ont été victimes de leur inconscience vis-à-vis du danger que représentent les réseaux sociaux sur leur vie privée. Je ne suis pas là pour vous faire la morale, juste pour vous mettre en garde (car je vous aime :-p).

pourquoi-proteger-sa-vie-privee-sur-internet-reseaux-sociaux

Source : pearltrees

Je vous assure : ça n’arrive pas qu’aux autres ! Pour vous en convaincre, je vous invite à regarder ce court reportage (15min) : il présente une jeune fille qui s’est faite pirater son compte Facebook, sans conteste mal protégé. Le pirate peut être n’importe qui, une personne comme vous et moi, il n’y a pas besoin de connaissances techniques poussées pour exécuter ce genre d’intrusion. Dès lors, ce pirate est entré en contact avec les cercles de connaissance de cette jeune fille et a durement sali son image. Je vous laisse deviner les conséquences sur sa vie.

C’est un exemple parmi tant d’autres qui n’ont pas eu la chance d’être médiatisés (d’un point de vue pédagogique). Le reportage nous montre aussi comment il est – très – facile de voler des informations sur quelqu’un grâce à Facebook.

Plus long mais également plus intéressant, ce long reportage nous en montre davantage avec notamment deux histoires saisissantes. La première est celle de d’une jeune fille, en proie au cyber-harcèlement, qui a failli mettre fin à ses jours. Et la seconde celle d’un homme victime d’usurpation d’identité. Je vous invite vivement à regarder ce reportage très intéressant !

Si vous n’arrivez pas à lire la vidéo, vous pouvez installer l’extension ZenMate pour Chrome ou Firefox puis recharger la page.

Les services web dits « gratuits »

Combien d’entre nous utilisons des services gratuits comme Gmail, YouTube, Instagram, Twitter, etc. ? Vous comprenez que si nous ne leur donnons pas un centime, il faut bien que ces entreprises aillent chercher l’argent quelque part !

Je vais sans doute vous surprendre mais si c’est gratuit, c’est vous le produit ! En effet, ce sont toutes vos informations personnelles qui sont stockées, analysées puis vendues à d’autres entreprises afin qu’elles puissent vous proposer des publicités très ciblées et vous faire acheter leurs marchandises. Avec toutes ces informations, ces entreprises arrivent même à susciter un besoin qui n’a pas encore émergé dans notre esprit. Personnellement je ne sais pas vous, mais je n’ai pas envie qu’on me connaisse par cœur et qu’on me donne envie d’acheter quelque chose, qu’on me crée un besoin. Je veux juste acheter les choses dont j’ai besoin, pas celles qui me font miroiter une vie plus belle en les possédant.

Pour information, voici les conditions générales d’utilisation des trois services que nous utilisons sans doute le plus : Google (Recherche, Gmail, YouTube…), Facebook et Twitter. Vous savez celles qu’on ne lit jamais 😀 Eh bien je vous ai extrait les passages intéressants ! Je vous invite à les lire pour que vous preniez conscience que tout ce que nous faisons sur ces services est enregistré ad vitam æternam, utilisé et vendu.

C’est pour cette raison qu’il faut faire attention. Au-delà de l’aspect morale (je n’ai pas envie qu’on vole mes informations personnelles !), il faut aussi savoir que ces services sont loin d’être infaillibles. Imaginez que des gens arrivent à casser la sécurité de votre compte et à récupérer toutes vos données personnelles (photos, mails, conversations privées, photos, liste d’amis, lieu d’habitation, numéros de téléphone…) : on peut très vite imaginer l’utilisation malsaine qu’il pourrait en faire…

Chez Google :

Vous accordez à Google (et à toute personne travaillant avec Google) une licence […] de reproduction, de modification, d’affichage public ou de distribution publique desdits contenus. Cette autorisation demeure pour toute la durée légale de protection de votre contenu, même si vous cessez d’utiliser nos Services.

Chez Facebook :

Vous nous accordez une licence transférable, sous-licenciable […] pour l’utilisation des contenus de propriété intellectuelle que vous publiez sur Facebook. Cette licence […] se termine lorsque vous supprimez vos contenus de propriété intellectuelle ou votre compte, sauf si votre compte est partagé avec d’autres personnes qui ne l’ont pas supprimé.

Vous comprenez que les contenus supprimés peuvent persister dans des copies de sauvegarde pendant un certain temps (mais qu’ils ne sont pas disponibles).

Chez Twitter :

Vous nous accordez une licence […] incluant le droit d’accorder une sous-licence, d’utiliser, de copier, de reproduire […] ces Contenus sur tout support. Vous nous autorisez à mettre vos Tweets à la disposition du reste du monde.

Vous consentez à ce que cette licence comprenne le droit pour Twitter […] de mettre les Contenus publiés ou transmis au travers des Services à disposition d’autres sociétés, organisations ou individus en partenariat avec Twitter.

La surveillance du web

Vous n’êtes pas sans savoir que toutes nos activités sur internet sont surveillées et stockées par des organismes de renseignement. Ceci afin « d’assurer notre sécurité ». On peut notamment citer la NSA avec ses programmes PRISM, « upstream » et XKeyscore. Pour en savoir plus, vous pouvez regarder cette petite vidéo qui nous explique comment la NSA nous surveille (expliqué en patates !)

Qu’ils m’espionnent, je m’en fiche ! Ça ne va strictement rien changer à ma vie d’être surveillé !

Je ne suis pas d’accord et je pense que vous n’êtes pas non plus d’accord avec ce que vous dites 😉 Pour vous aider à comprendre pourquoi la surveillance représente un danger et pourquoi elle peut changer radicalement notre vie quotidienne, je vous invite à lire les propos de Jean-Marc Manach que je trouve très pertinents :

Si nous sommes observés en toute occasion, nous sommes en permanence menacés de correction, de jugement, de critique. Nous devenons des enfants […] craignant en permanence que – maintenant ou plus tard – les traces que nous laissons nous rattraperont, par la faute d’une autorité quelle qu’elle soit qui porte maintenant son attention sur des actes qui étaient à l’époque innocents et privés. Nous perdons notre individualité, parce que tout ce que nous faisons est observable et enregistrable.
Source : La vie privée, un problème de vieux cons ?
La vie privée en soi, on s’en fout, c’est juste un moyen. C’est comme Internet, on s’en fout, c’est juste un moyen. Il n’y a pas de liberté d’expression, il n’y a pas de liberté de circulation, il n’y a pas de liberté d’opinion s’il n’y a pas de vie privée. Parce que si on se sent surveillé on va s’autocensurer.

Si vous pensez que ces organismes de surveillance ne s’intéressent pas à vous et n’enregistrent aucune de vos actions, détrompez-vous ! Même si vous pensez que votre vie est des plus banales, il y a de très fortes chances que vous soyez tout de même surveillées à l’heure actuelle :

La NSA, quand elle s’intéresse à une cible, va ainsi s’intéresser également à tous les gens qui sont en contact avec elle, plus tous les gens qui sont en contact avec ceux qui sont en contact avec elle, etc, à trois niveaux.

La question n’est pas de savoir si on a quelque chose à se reprocher ; la question c’est de savoir est-ce qu’on connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un ? Et comme on sait que sur Facebook, sur Twitter, on est tous à quatre niveaux de séparation des autres, oui, virtuellement, [ils] se donnent le droit d’espionner un petit peu tout le monde.
Source : De la surveillance de masse à la paranoïa généralisée

Oui mais je ne fais rien de mal !

Le problème c’est que l’on ne détermine pas soi-même si on est coupable ou non : ce sont les systèmes informatiques avec leurs algorithmes qui scannent notre profil et qui décident si oui ou non nous devons être fichés. Dès lors, toutes nos activités seront enregistrées. Mais si vous êtes vraiment sûr de ne rien faire de mal, je vous invite à me laisser vos identifiants pour accéder à votre boite mail et votre compte Facebook 😀 Le problème c’est qu’on finit toujours par trouver quelque chose quand on veut vraiment trouver…

pourquoi-proteger-sa-vie-privee-sur-internet-surveillance-web

Source : cnt-f

Vous voyez, c’est par principe, pour la préservation de la démocratie, pour le respect de notre vie privée, que nous devons nous battre contre cette surveillance. Et il existe bien évidemment des moyens pour nous défendre !

Le tracking, le profiling et le ciblage comportemental

Le tracking, le profiling et le ciblage comportemental sont les étapes d’un espionnage marketing que nous subissons silencieusement.

Pourquoi tant de haine à notre égard ?

Tout simplement parce que le modèle économique d’internet repose en très grande partie sur les revenus publicitaires. C’est la contrepartie de cette apparente gratuité de tous les services et sites internet que l’on utilise au quotidien.

Comment fonctionne cet espionnage ?

Tout commence avec le tracking : c’est l’ensemble des moyens mis en place pour nous identifier et nous poursuivre tout au long de notre navigation sur les différents sites internet. Les sociétés spécialisées qui mettent en place ce tracking possèdent de gigantesques bases de données contenant l’ensemble de nos activités passées : sites préférés, mots-clés recherchés, nom, adresse, liste d’achats, contacts, centres d’intérêts…

C’est ensuite autour du profiling d’entrer en jeu : il effectue une analyse de nos données – collectées via le tracking – afin d’établir un profil très précis de nous-même et de déterminer nos comportements.

Enfin le ciblage comportemental donne le coup de grâce : il s’appuie sur notre profil généré par le profiling pour nous diffuser des messages publicitaires d’une redoutable efficacité. Comme elles savent tout de nous (nos centres d’intérêts, nos comportements, notre situation actuelle et professionnelle…), les régies publicitaires savent où, quand, quoi et comment nous diffuser des publicités pour nous pousser à l’achat. La doctrine du marketing en somme : délivrer le bon message, au bon moment, à la bonne personne et par le bon canal.

Les sal*ps !!! Mais par quels moyens techniques arrivent-ils à mettre en place ce système ?

Que de vulgarité ! 😀 Mais votre détermination me pousse à vous lister les moyens (que vous connaissez sûrement) mis en place pour assurer cet espionnage.

Les cookies de tracking

C’est quoi un cookie ?

Un cookie est un fichier texte qui est déposé sur votre disque dur lorsque vous allez un site internet et qui est renvoyé à ce même site internet la prochaine fois que vous y retournerez. C’est aussi simple que ça ! 🙂 C’est le site internet lui-même qui choisit de déposer ce cookie. Il peut en déposer un ou plusieurs et les manipuler comme il le désire.

L’intérêt premier des cookies est de permettre aux sites internet de conserver sur notre ordinateur des données auxquelles ils pourront accéder plus tard. Par exemple, un site internet peut y stocker des informations utiles pour améliorer notre navigation : nos préférences (langue du site, taille de la police), les pages déjà lues pour nous en proposer des différentes, notre position géographique pour nous connecter au serveur le plus proche et ainsi accélérer la rapidité du site…

Les cookies sont temporaires ou ont une date de validité (fixée par le créateur du cookie). Ils ne peuvent être manipuler que par le créateur du cookie. Un autre site ne peut voir ni éditer le cookie d’un autre site.

Ce sont les navigateurs qui gèrent physiquement les cookies pour le compte des sites demandeurs. On peut dès lors les visualiser, les modifier ou les supprimer nous-même au sein même du navigateur :

pourquoi-proteger-sa-vie-privee-sur-internet-cookies-firefox

Visualisation des cookies dans Firefox

Le contenu des cookies est souvent crypté pour les rendre difficile à manipuler et à interpréter. Aussi, le contenu est quelquefois compressé pour que les cookies prennent moins de place (en effet, ces derniers sont limités en taille).

Mais d’après tout ce que tu m’as dit, ça a l’air génial ça les cookies !

Ça pourrait l’être ! 😀 Mais comme souvent, certains outils sont utilisés à des fins diaboliques… et c’est le cas des cookies ! 🙂 C’est ainsi que les cookies de tracking sont nés. Utilisés par de grosses sociétés bien velues comme Google ou Facebook, ils permettent d’établir un profil comportemental sur chacun d’entre nous.

Les serveurs de publicités

Il faut savoir que la plupart des publicités sur internet est gérée par des serveurs de publicité qui relient un grand nombre d’annonceurs avec un grand nombre de sites web qui ont signés un accord pour afficher des annonces publicitaires. Ainsi, lorsque vous visitez exemple.com, vous pourriez bien voir des annonces qui ont été placées là par serveurdepub.com. Plus tard, lorsque vous visitez un autre site, par exemple exemple2.com, vous pourriez également voir des annonces qui ont également été placées là par ce même serveur de publicité, pub.serveurdepub.com.

Quel rapport avec les cookies ?

Les serveurs de publicités – comme serveurdepub.com – stockent certains types de cookies sur notre ordinateur : des cookies de tracking. Ces derniers sont utilisés pour établir un profil comportemental sur chacun d’entre nous.

Quoi ?! Comment est-ce possible avec un simple cookie ?

Je suis là pour vous aider à tout comprendre mes amis 😀 Je vais vous montrer comment les serveurs de publicité arrivent à conserver un historique complet de tous les sites que vous visitez – même ceux dont vous êtes moins fier :-p – grâce aux cookies de tracking.

pourquoi-proteger-sa-vie-privee-sur-internet-tracking-cookies

Source : askleo.com

On l’a vu tout à l’heure, quand vous allez sur exemple.com, ce site peut déposer des cookies dans votre navigateur. Toutefois, si une page de exemple.com fait appel à un autre site web comme serveurdepub.com pour afficher des publicités, serveurdepub.com peut également déposer des cookies dans votre navigateur. C’est un peu la fête au village : vous visitez un site, il peut déposer des cookies dans notre navigateur. Et les sites qui fournissent du contenu additionnel pour ce même site (images, vidéos, annonces publicitaires…) peuvent également déposer des cookies.

Rien de tel qu’un bon exemple pour y voir plus clair et comprendre comment un serveur de publicité arrive à récupérer l’ensemble des sites que vous visitez grâce à un cookie de tracking :

  • Vous allez sur exemple.com
  • exemple.com possède des annonces publicitaires qui sont chargées depuis serveurdepub.com
  • La première fois que vous visitez exemple.com, serveurdepub.com dépose un cookie dans votre navigateur contenant un GUID, un identifiant unique qui vous identifie : visiteur=856d-d24f34e04a6d
  • Vous allez ensuite sur un autre site, exemple2.com
  • exemple2.com affiche également des annonces publicitaires chargées depuis serveurdepub.com
  • Comme serveurdepub.com a déjà déposé un cookie dans votre navigateur, ce même cookie est envoyé à serveurdepub.com lorsque les annonces publicitaires provenant de ce dernier seront chargés
  • serveurdepub.com lit le cookie, qui lui dit que vous êtes le visiteur 856d-d24f34e04a6d
  • Et voilà ! serveurdepub.com sait maintenant que vous avez visité à la fois exemple.com et exemple2.com

Le principe d’encerclement made in Google

Ok mais tous les sites web n’utilisent pas forcément serveurdepub.com, alors ces serveurs de publicités ne peuvent pas connaitre TOUS les sites web que je visite !

Bien vu ! serveurdepub.com connait uniquement les sites que vous visitez à partir des sites qui choisissent d’afficher des publicités depuis serveurdepub.com. Mais si je vous dis que ce serveur de publicité n’est qu’une des multiples tentacules d’une pieuvre comme Google qui veut tout savoir sur vous ? Je vous rappelle les « quelques » services que proposent Google sur le web :

  • Recherche : Google Search
  • Analyse d’audience : Google Analytics. Cet outil est utilisé par quasiment tous les administrateurs sur leurs sites internet. Fin 2014, Google Analytics était utilisé par 70% des 25 000 sites français les plus visités (source : Le Journal du Net)
  • Publicité : Google Adwords, Adsense. Idem, ces outils publicitaires sont très largement utilisés et intégrés dans la plupart des sites web
  • Productivité : Gmail, Contacts, Calendrier
  • Cloud : Google Docs, Drive, Photos
  • Et aussi : Google Actualités, Maps, Google+, YouTube, Blogger, etc.
pourquoi-proteger-sa-vie-privee-sur-internet-google-tracking-vie-privee-pieuvre

Source : pando.com

Et maintenant si je vous dis que chacun des services de Google utilisent des cookies de tracking pour vous espionner ? En recoupant les données qu’il récupère sur vous (grâce aux services que vous utilisez – YouTube, Gmail, Google Search…), tous les sites que vous visitez, les vidéos que vous regardez, vos itinéraires routiers, votre localisation, vos mails, vos recherches, vos contacts, etc., il en connait plus sur vous que vous-même 😉

Google est un exemple parfait mais il existe d’autres pieuvres comme lui à travers le web (Facebook pour ne citer que lui). Mais Google est quand même LA référence et LA pieuvre par excellence 😉

Les pixels espion ou « web bugs »

Qu’est-ce qu’un pixel espion ?

Un pixel espion est un mouchard, caché dans une page web, prenant la forme d’une micro-image d’un pixel (1×1), transparente et invisible pour nous autres internautes.

Le pixel espion agit de la même façon qu’une annonce publicitaire. Associés à des cookies de tracking, ils sont là pour collecter des informations sur vos activités sur internet. Ils agissent de façon encore plus vicieuse que les annonces publicitaires étant donné qu’ils sont carrément cachés et qu’ils ne font rien d’autre que pomper des informations sur vous, au contraire des annonces qui ont une utilité première (afficher de la publicité). Les pixels espions sont notamment utilisés dans les emails publicitaires pour vérifier si vous avez bien lu le mail qu’on vous a envoyé.

Les boutons de partage des réseaux sociaux

Enfin, il y a aussi les boutons de partage des réseaux sociaux. Vous savez les boutons J’aime, Twitter ou +1 que vous retrouvez souvent sur les articles sur internet ? Eh bien eux-aussi vous espionnent et traquent vos allées et venues sur les sites web. En étant présents un peu partout sur la toile, ils récupèrent la liste de tous les sites que vous visitez.

Comment ça fonctionne cette fois-ci ? Imaginons que vous ayez un compte Facebook. Vous vous connectez sur Facebook, vous l’utilisez pendant quelques minutes (ou quelques heures bande de filous !) puis vous fermez la fenêtre ou l’onglet du site quand vous en avez marre. Le problème n°1 est que si vous ne faites que fermer la fenêtre Facebook, votre session reste ouverte. Dès lors, si vous allez sur exemple.com, le bouton J’aime de Facebook sera en lien avec votre compte Facebook (comme vous êtes toujours connecté) et Facebook peut compléter sa base de données en ajoutant exemple.com à la liste des sites que vous aimez.

pourquoi-proteger-sa-vie-privee-sur-internet-boutons-reseaux-sociaux-partage

Bouton des réseaux sociaux

Et c’est pas fini ! Si vous choisissez de vous déconnecter de Facebook, ce n’est pas suffisant car le cookie de session (et de tracking) reste actif dans votre navigateur. Vous supprimez les cookies, vous n’avez pas de compte Facebook ? Peu importe, Facebook vous piste quand même, anonymement certes, mais il le fait quand même. Et puis on peut lui faire confiance pour recouper les données de tous les sites que vous visitez pour savoir qui vous êtes…

Le mot de la fin

J’espère que cet article vous aura permis de prendre véritable conscience de 2 choses primordiale : la première, c’est que votre vie privée est précieuse. La protéger est vitale pour que votre vie quotidienne soit sereine, à l’abri de la violence dont nous sommes tous victimes dans la vie publique. Choisir de ne pas protéger sa vie privée, c’est prendre le risque de devenir quelqu’un de fragile et très vulnérable.

pourquoi-proteger-sa-vie-privee-sur-internet-conclusion

La deuxième, c’est que sur internet, votre privée privée est mise à mal. Elle est violée comme elle ne l’a jamais été. C’est un fait. Aujourd’hui, vous ne ressentez sans doute aucun danger car tout parait tellement fictif dans cette vie numérique, mais si vous ne vous protégez pas, vous vous exposez aux rumeurs, à la diffamation et à la violation de notre intimité.

Si votre ami le Crabe ne devait vous donner qu’un seul et unique conseil : protéger votre vie privée sur internet ! 😀 Et si vous ne le faites pas pour vous, faite-le pour ceux qui vous aimez. Car quand on ne protège pas sa vie privée, on expose indéniablement celle de ceux qui nous sont proches.

Si vous êtes prêt au combat, suivez-moi ! 😀 Très prochainement, je vous écrirai de nouveaux articles dans lesquels je vous expliquerai comment vous pouvez vous protéger très efficacement contre toutes ces menaces !

Sources :

  1. http://assiste.com/
  2. http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1193862-la-nsa-bof-je-n-ai-rien-a-cacher-pourquoi-c-est-faux-et-c-est-dangereux.html
  3. http://reseauinternational.net/big-brother-existe-et-tout-le-monde-se-fout-de-la-menace-les-raisons-de-notre-etrange-anesthesie-collective/
  4. http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2015/01/03/de-la-surveillance-de-masse-a-la-paranoia-generalisee/
  5. http://pixellibre.net/2013/08/traduction-vous-navez-peut-etre-rien-a-cacher-mais-vous-avez-quelque-chose-a-craindre/
  6. http://www.internetactu.net/2010/05/21/lettre-ouverte-a-ceux-qui-nont-rien-a-cacher/
  7. http://www.internetactu.net/2010/01/04/vie-privee-le-point-de-vue-des-petits-cons/
  8. http://blogs.mediapart.fr/blog/flecointre/300415/moi-non-plus-je-n-ai-rien-cacher
  9. http://ldn-fai.net/je-nai-rien-a-cacher/
  10. https://askleo.com/what_are_tracking_cookies_and_should_they_concern_me/
  11. http://romy.tetue.net/bouton-like-facebook-mouchard

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

Partagez cet article !
A voir également sur le forum
Besoin d'aide ?

Malgré la lecture de l'article « Pourquoi protéger sa vie privée sur internet ? », vous avez encore des questions qui vous trottent dans la tête ? Vous avez toujours les mêmes problèmes qu'au départ ? Vous êtes bloqués et vous ne savez plus quoi faire ?

Faites appel à la communauté du Crabe en posant votre question sur le forum !

Poser ma question sur le forum

5 commentaires
A lire avant de laisser un commentaire !

Depuis l'ouverture du forum d'aide, les commentaires ne sont plus destinés à recevoir des demandes d'aide. Ils sont désormais là pour recueillir vos remarques sur le contenu de l'article, suggérer des améliorations, donner votre avis sur l'efficacité des solutions proposées...

Bref, vous l'aurez compris, si vous avez besoin d'une assistance : posez votre question sur le forum d'aide ! 😉

  • Mon PC est infecté, j’effectue les opération suivantes :
    1. Supprimer les virus
    2. Réparer les problèmes
    3. Supprimer les infections

  • Trés bon post merci a toi.

  • C’est cool de dénoncer les problèmes ! Maintenant, il faut parler des solutions :
    Pour ce qui est du pistage sur le Web, il existe des extensions pour votre navigateur. Je vous recommande PrivacyBadger de l’EFF qui bloque le pistage par cookies et par requêtes inter-sites, non-pas sur la base d’une liste noire, mais en observant le comportement (mieux que Ghostery). Ensuite, pour effacer les cookies persistants, installez l’extension Better Privacy (qui prend en charge tous les cookies y compris ceux de FlashPlayer).
    Enfin, pour limiter la casse lorsque vous bloquez certains contenus nécessaires au fonctionnement de certains sites, vous pouvez installer l’extension DecentralEyes. Ce faisant, vous ne téléchargerez ces contenus qu’une seule fois (plus de pistage).

    • @Levisiteur,
      Dans cette article, je pense que le crabe a simplement voulu mettre en avant l’importance de protéger sa vie privée sur le net. Après lecture, je trouve effectivement qu’il a bien réussi. Avant de proposer des solutions, il faut sensibiliser les gens qui – pour la plupart – se fichent royalement de leur vie privée. J’entends souvent des « Bah j’ai rien à cacher… » et je suis content que le Crabe démonte pertinemment cet argument bidon !
      Je suis certain d’ailleurs que notre ami le Crabe va bientôt écrire un article expliquant comment ce protéger. Ça m’évitera d’en écrire un pour mon entourage inconscient ! ^^

      Si je peux te conseiller quelques extensions Firefox indispensables :
      – Better Privacy effectivement
      – ublock Origin ou uMatrix (encore plus puissant)
      Ces deux add-on sont bien plus efficace que PrivacyBadger que j’utilisai dans le temps.
      A lui seul : Ublock Origin bien paramétré fait le travail d’un bloqueur de pub et de Ghostery (qui devient de plus en plus douteux d’ailleurs : on soupçonne que la société vend les données personnelles des utilisateurs).
      Couplé avec Noscript (correctement paramétré lui aussi), tu obtiendras un navigateur Firefox relativement bien sécurisé, qui bloque les scripts douteux et espions !

      Paramétrer Ublock Origin et Noscript
      ==> http://vive-gnulinux.fr.cr/ublocko-umatrix-ns/

  • Article d’intérêt publique ! À publier aux collèges et lycées en particulier, et à lire absolument, pour tous.
    Merci le crabe 🙂