feigned

Ubuntu 22.04 LTS : toutes les nouveautés !

Ubuntu 22.04 LTS – nom de code « Jammy Jellyfish » – est la nouvelle version tant attendue de la plus populaire des distributions Linux, Ubuntu. Disponible le 21 avril 2022, c’est une version LTS (Long-Term Support) qui sera maintenue et prise en charge pendant 5 ans par son éditeur Canonical, jusqu’en avril 2027.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore Ubuntu, c’est un système d’exploitation Linux connu et reconnu pour sa simplicité, son accessibilité et sa fiabilité. Entièrement gratuit, Ubuntu est simple à installer, à utiliser et à maintenir, que ce soit sur un ordinateur de bureau ou un ordinateur portable. Il inclut des pilotes propriétaires et supporte nativement un grand nombre de matériel, ce qui vous permet d’être tout de suite opérationnel après l’avoir installé : Ubuntu est un OS prêt à l’emploi !

Bureau d’Ubuntu 22.04 LTS

Ubuntu 22.04 LTS succède à Ubuntu 20.04 LTS (Focal Fossa) sorti deux ans plus tôt (en 2020) et qui reste supporté jusqu’en avril 2025. Entre temps, des versions intérimaires (prises en charges pendant 9 mois seulement) sont sorties – 20.10, 21.04 et 21.10 – mais celles-ci étaient destinées aux utilisateurs avertis qui souhaitaient découvrir et tester en avant-première les nouveautés de la prochaine version LTS que voici.

Vous êtes sur Ubuntu 20.04 LTS, et vous avez envie de découvrir tous les changements et toutes les nouveautés d’Ubuntu 22.04 LTS avant de faire la mise à niveau ?
Vous êtes sur Windows ou une autre distribution Linux, et vous êtes tenté par cette nouvelle version d’Ubuntu ?

Dans cet article, vous allez découvrir toutes les nouveautés d’Ubuntu 22.04 LTS !

Nouveautés d’Ubuntu 22.04 LTS

GNOME 42

Ubuntu 22.04 LTS utilise désormais l’environnement de bureau GNOME 42 (sortie le 23 mars 2022) en lieu et place de l’ancienne version 3.36 utilisée par Ubuntu 20.04 LTS.

GNOME 40 a introduit des changements importants tels que des améliorations visuelles (subtiles, mais bienvenues) à différents endroits du système, des espaces de travail et un menu des applications qui s’organisent maintenant de façon horizontale (au lieu d’utiliser une organisation verticale comme dans les versions précédentes), de nouveaux raccourcis, de nouveaux paramètres ou encore une mise à jour de plusieurs applications GNOME intégrées.

GNOME 41 et GNOME 42 ont continué dans ce sens en apportant également des améliorations notables et intéressantes.

Ubuntu 22.04 LTS ne s’appuie pas totalement sur GNOME 42 mais propose plutôt une version personnalisée de celui-ci. Ubuntu 22.04 LTS intègre la plupart des nouveautés de GNOME 42 mais aussi un certain nombre d’applications et de bibliothèques issues de GNOME 40 (et de versions antérieures), Canonical – l’éditeur d’Ubuntu – estimant que certains changements introduits dernièrement par GNOME sont trop récents et n’ont pas été suffisamment testés pour pouvoir être intégrés. Ubuntu 22.04 LTS intègre aussi des fonctionnalités inédites que l’on ne retrouve pas dans GNOME et qui sont exclusives à Ubuntu (comme la couleur d’accentuation, voir plus loin).

Shell (interface système)

  • Dock : nouvel accès à la Corbeille et nouveau séparateur entre les favoris et les autres applications ouvertes.
  • Vue d’ensemble des activités : nouvelle présentation des espaces de travail avec une navigation horizontale et la possibilité de sélectionner les applications ouvertes. Il est possible de se déplacer entre les espaces de travail à l’aide de nouveaux raccourcis (voir plus loin).
  • Menu des applications : défilement des applications à l’horizontal.
  • Modes d’alimentation accessibles et changeables facilement depuis le menu d’état.
  • Microphone : lorsqu’un appel est actif, l’état du microphone est affiché dans le menu d’état dans le coin supérieur droit.
  • Calendrier : les événements du calendrier apparaissent dans l’applet « Horloge, calendrier et rendez-vous » situé dans la barre du haut.
  • Nouveaux raccourcis ajoutés pour naviguer plus facilement entre les espaces de travail et afficher plus rapidement la vue d’ensemble des activités et le menu des applications :
    • Écran tactile : un balayage à trois doigts vers la gauche ou vers la droite permet de se déplacer entre les espaces de travail, tandis qu’une poussée à trois doigts vers le haut ouvre la vue d’ensemble des activités et, si vous effectuez le geste une nouvelle fois, ouvre le menu des applications. Un balayage à trois doigts dans le sens opposé vous ramènera à votre espace de travail.
    • Clavier : appuyez sur Super + Alt + ↑ pour accéder à la vue d’ensemble des activités, puis à nouveau pour ouvrir le menu des applications. Appuyez sur Super + Alt + ↓ ou Échap pour fermer le menu des applications et à nouveau pour quitter la vue d’ensemble des activités. Vous pouvez utiliser Super + Alt + les flèches gauche/droite pour vous déplacer entre les espaces de travail.
    • Souris : appuyez sur Super + Alt et faites défiler la molette de la souris pour vous déplacer entre les espaces de travail.
  • Changements visuels : davantage de coins arrondis dans les composants d’interface et dans de nombreuses applications GNOME (comme Moniteur système, Caractères ou Fichiers) et d’autres ajustements visuels.
  • Meilleures performances.

Applications

  • GNOME Fichiers – le gestionnaire de fichiers – a été amélioré :
    • Prise en charge des archives .zip protégées par mot de passe (création et ouverture).

    • Possibilité de trier les fichiers par date de création.
    • Une estimation de la durée des copies plus précise.
    • Nouvelle barre d’emplacement avec auto-complétion.
    • Lorsque vous essayez de copier ou de déplacer un fichier à un endroit où se trouve un fichier avec le même nom, vous avez maintenant la possibilité de renommer le fichier déplacé.
    • Refonte des préférences qui facilite la recherche et permet de trouver plus facilement certains paramètres spécifiques.
    • Nouvelle option « Exécuter en tant que programme » lors d’un clic droit sur un binaire d’application.
    • Corbeille : ajout d’une barre d’informations qui permet de savoir si le vidage automatique de la Corbeille est actif, avec un lien rapide vers les paramètres de confidentialité (où il est possible d’activer/désactiver le vidage automatique de la Corbeille).
  • Outil de capture d’écran : nouvelle application pour prendre des captures de l’écran entier, d’une zone spécifique de l’écran ou d’une fenêtre et faire des enregistrements d’écran en vidéo. Nouvelle interface utilisateur plus pratique à utiliser. Accessible à tout moment en appuyant sur la touche Imp. écran.
  • Mise à jour de nombreuses applications GNOME qui adoptent GTK4 et la nouvelle bibliothèque libadwaita (celle-ci définit un nouveau langage visuel et une nouvelle expérience utilisateur pour les applications GNOME) : Analyseur d’utilisation des disques, Polices, To Do, Agenda, Caractères ou encore Calculatrice.

Paramètres

  • Apparence : nouveaux modes clair ou sombre qui affectent l’ensemble de l’interface utilisateur.
  • Confidentialité : nouveau panneau qui permet de gérer les paramètres de confidentialité pour la connectivité, les services de localisation, Thunderbold, l’historique des fichiers et de la corbeille, l’écran et les diagnostics.
  • À propos : affiche le fabricant et numéro de modèle du matériel.
  • Multitâches : nouveaux paramètres multitâches tels que activer/désactiver le coin actif et les bords de l’écran actifs, choisir un nombre dynamique ou fixe d’espaces de travail, afficher les espaces de travail sur tous les écrans ou sur l’écran principal uniquement ou encore choisir les applications des espaces de travail à inclure avec le raccourci Super + Tab.
  • Énergie, de nouveaux modes d’alimentation ont été introduits :
    • Équilibré (par défaut) : ce profil propose un équilibre entre performance et consommation d’énergie.
    • Performance : ce profil augmente les performances du processeur, permettant à de nombreuses applications et activités de s’exécuter plus rapidement, mais au détriment de la consommation d’énergie.
    • Économie d’énergie : réduit les performances du GPU, ralentissant les applications afin de réduire la consommation d’énergie et de préserver la durée de vie de la batterie.

  • Le mode Économie d’énergie s’active automatiquement lorsque le niveau de la batterie est faible.

  • Raccourcis : la navigation et la recherche des raccourcis clavier ont été améliorées.
  • Touche de composition : la touche de composition peut désormais être activée à partir des Paramètres et peut être utilisée pour saisir intuitivement des caractères spéciaux tels que ™, ½ ou °C.
  • Wi-Fi : le panneau Wi-Fi est plus facile à utiliser, les icônes de chiffrement s’affichent à côté de l’icône de puissance du signal et la liste des réseaux place les réseaux connus (c’est-à-dire ceux précédemment connectés) en haut de la liste pour un accès plus rapide.
  • Cellulaire : nouveau panneau qui permet de configurer le mode réseau, l’itinérance des données et d’autres options liées à une connect cellulaire (s’affiche uniquement si le système détecte un modem cellulaire compatible).
  • Accessibilité : nouvelle option pour désactiver les animations dans GNOME.
  • Souris et pavé tactile : nouvel artwork pour tester les paramètres de la souris ou du pavé tactile (vitesse, bouton, défilement).

Nouveau thème

Yaru – le nom du thème et du jeu d’icônes d’Ubuntu – évolue pour s’adapter aux changements graphiques apportés avec GNOME 42.

En exclusivité, Ubuntu 22.04 LTS permet de sélectionner une couleur d’accentuation (dix couleurs sont disponibles dont l’orange qui reste la couleur emblématique par défaut) : en en sélectionnant une, les composants graphiques et les icônes des applications s’adaptent et utilisent cette nouvelle couleur.

Par tradition, chaque nouvelle version d’Ubuntu est livrée avec un fond d’écran personnalisé qui présente la mascotte du nom de code. Pour Ubuntu 22.04 LTS « Jammy Jellyfish », littéralement « méduse chanceuse », c’est une méduse qui est mise à l’honneur !

Dock

De nouveaux options sont disponibles dans les Paramètres > Apparence pour configurer le Dock : activer ou désactiver le mode panneau (pour avoir un Dock plus conventionnel, « flottant »), des options pour afficher/masquer certains éléments du Dock (volumes, périphériques, Corbeille) ainsi que d’autres options sur le comportement de la station d’accueil pour les configurations multi-écrans.

Icônes du Bureau

De nouvelles options sont disponibles dans les Paramètres > Apparence pour configurer l’affichage des icônes sur le Bureau : taille des icônes, position des nouvelles icônes et affichage ou non du dossier personnel de l’utilisateur.

À noter : par défaut, les nouveaux dossiers ajoutés sur le Bureau apparaissent par défaut dans le coin inférieur droit, et non dans le coin supérieur gauche comme auparavant. Un comportement qui permet être modifié dans les Paramètres si besoin.

Autres nouveautés

  • Ubuntu permet (enfin) de glisser-déposer des fichiers et des dossiers entre le gestionnaire de fichiers et le Bureau, et vice versa.
  • Wayland utilisé par défaut pour les sessions utilisateurs, y compris pour les possesseurs de GPU NVIDIA. Il est cependant toujours possible de sélectionner Xorg à l’ouverture de session. Pour rappel, Wayland est un protocole de serveur d’affichage moderne et est considéré comme le successeur de Xorg.
  • Noyau Linux 5.15 LTS : nouveau pilote pour le système de fichiers NTFS (NTFS3), nouveau serveur de fichiers SMB (ksmbd), amélioration de la prise en charge des processeurs Intel et AMD…
  • Pilote graphique Mesa 22.0.
  • Prise en charge de l’Active Directory.
  • nftables est le nouveau backend par défaut du pare-feu et remplace iptables.
  • Firefox est désormais installé en tant que paquet snap.
  • Mises à jour de nombreuses applications : Firefox 98, LibreOffice 7.3, Thunderbird 91, BlueZ 5.63 (Bluetooth), CUPS 2.4 (imprimantes), NetworkManager 1.36, Poppler 22.02 (PDF), PulseAudio 16 (audio).
  • Pour les développeurs : PHP 8.1, Ruby 3.0, Golang 1.18, OpenSSL 3.0, GCC 11 (compilateur)

Installer Ubuntu 22.04 LTS

Ubuntu 22.04 LTS vous intéresse ?
Découvrez comment l’installer sur votre ordinateur en suivant ce tutoriel :

Installer Ubuntu 22.04 LTS : le guide complet

Vous êtes sur Windows ?
Installez Ubuntu à côté de Windows, dans une configuration en dual-boot :

Installer Ubuntu 22.04 LTS en dual-boot avec Windows [11, 10]

Liens utiles

37 commentaires

Connecté en tant que (connexion / s'inscrire)

Formulaire protégé par reCAPTCHA. Les Règles de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Page 1 sur 1

  • huguenin

    Bonjour !
    Je souhaiterais mettre « Emplacements  » dans mon tableau de bord, où dois-je aller le chercher !
    En vous remerciant
    Gérard.

  • JC Duceux

    Je suis en grande partie d’accord avec vous concernant le refus d’une utilisation imposée des Snaps mais la raison que vous donnez sur un rapprochement « serveurs/desktop » ne me convainc pas vraiment et je pense plutôt que Canonical veut contrôler la distribution des logiciels et empêcher la distribution directe par les éditeurs en imposant donc son magasin de logiciels).

    En outre Snap est une solution « Ubuntu » de distribution d’application en containers, en concurrence avec d’autres comme Flatpak et AppImage… Et l’imposer dans Ubuntu c’est aussi faire un croche pied aux autres solutions.

    Les Snaps c’est sans doute plein d’avantages sur certains aspects mais c’est aussi un inconvénient sur d’autres (par exemple essayez d’interfacer firefox avec un gestionnaire de mot de passe du type keepassxc…)

    Pour ma part j’ai déjà arrêté d’utiliser Ubuntu sur mon poste personnel depuis quelques années… Pas pour cette raison de Snap (qui n’existait pas alors) mais plutôt parce que je souhaitais une « rolling-release » pour profiter au plus tôt des nouvelles versions de logiciels et ne pas avoir à périodiquement effectuer une grosse migration de version d’OS.

  • Brazz

    Je suis beaucoup moins enthousiaste !
    A cause de l’utilisation à présent massive et incontournable des snaps.
    Et en particulier à leur trés mauvaise gestion: déja, la présentation de « Ubuntu software » est devenue de pire en pire, rappelant actuellemnt la bouse Android où tout est placé bourre et balle ! Mais avec la différence que beaucoup de choses sont permises ou non sans qu’on ait son mot à dire. Concrètement j’ai rencontré d’énorme problèmes avec l’installation/désinstallation de Firefox ! Le gestionnaire lui même est incohérent, incapable de désinstaller parfois !
    La cause en est justement à l’architecture et l’environnement snap qui vient en contradictions des deb utilisés depuis longtemps. On prétend que c’est pour la sécurité, mais je n’ai vu nulle part que Debian (système d’origine d’Ubuntu) soit mins secure à présent.
    La vérité est que Canonical souhaite avoir exactement le même système pour les desktops isolé que pour les mega serveurs professionnels, et du coup s’achemine inexorablement vers une catastrophe à la Windows !
    Au bout de plus de 20 ans d’utilisation de cette distribution au départ simple, géniale dans l’interface, etc je vais donc migrer vers une autre où on ne se moque pas de l’utilisateur avec la bénédiction des dev et autres gourous, tellement dans leurs bidouilles soigneusement justifiées qu’ils ne se remettent même plus en cause.
    L’adoption des snap imposés aux utilisateurs, c’est de la microsofterie ! je sais de quoi je parle ayant commencé avec MS Win 1.0 … hélas

    • JC Duceux

      Je suis en grande partie d’accord avec vous concernant le refus d’une utilisation imposée des Snaps mais la raison que vous donnez sur un rapprochement « serveurs/desktop » ne me convainc pas vraiment et je pense plutôt que Canonical veut contrôler la distribution des logiciels et empêcher la distribution directe par les éditeurs en imposant donc son magasin de logiciels).

      En outre Snap est une solution « Ubuntu » de distribution d’application en containers, en concurrence avec d’autres comme Flatpak et AppImage… Et l’imposer dans Ubuntu c’est aussi faire un croche pied aux autres solutions.

      Les Snaps c’est sans doute plein d’avantages sur certains aspects mais c’est aussi un inconvénient sur d’autres (par exemple essayez d’interfacer firefox avec un gestionnaire de mot de passe du type keepassxc…)

      Pour ma part j’ai déjà arrêté d’utiliser Ubuntu sur mon poste personnel depuis quelques années… Pas pour cette raison de Snap (qui n’existait pas alors) mais plutôt parce que je souhaitais une « rolling-release » pour profiter au plus tôt des nouvelles versions de logiciels et ne pas avoir à périodiquement effectuer une grosse migration de version d’OS.

  • RUBIN

    J’ai quitté Ubuntu pour UNE seule raison, j’en avais marre de mettre mon mot de passe à chaque application. Alors naviguer en tant qu’administrateur dans toutes les applications, je n’ai jamais eu la solution simple. La seule réponse (c’est dangereux !!!).
    Je suis dans l’informatique depuis plusieurs années et je suis revenu sous Windows ou je n’ai pas ce genre de problème.

    • Fabrice PIERROT

      Quel est l’intérêt d’utiliser tous les programmes en tant qu’administrateur ?
      Et oui, c’est dangereux.
      S’il est possible d’exécuter du code arbitraire sur votre machine à distance, il aura les droits de l’utilisateur ayant lancé le programme, donc …

        • Brazz

          Non. A l’expérience -et pas seulement dans le domaine informatique- c’est juste de l’inconscience. Mais il ya des gens qui hurlent aprés les banques qui placent de plus en plus de vérification avec les cartes bleues…du moins tant qu’ils ne se sont pas fait dépouiller soigneusement !
          L’autre raison est que quand on a tous les droits, on finit tôt ou tard par faire une toile et dégrader son système et parfois trés sérieusement.
          Même les machines à vapeur ont eu des régulateur rapidement pour éviter les emballements et explosions !

    • JC Duceux

      Pour ma part je n’ai jamais eu ce genre de problème et j’utilise mes applications sans avoir à mettre un quelconque mot de passe… A l’exception bien sûr de certaines applications qui nécessitent d’être administrateur (très rares… du genre gérer les partitions sur son disque dur). Le seul cas de figure posant problème que je verrai serai une méconnaissance du fonctionnement du « trousseau de clés » d’Ubuntu et un mauvais paramétrage de celui-ci en rapport avec l’utilisation que l’on souhaite avoir.

      Bon Ok linux c’est différent de Windows (heureusement sinon cela n’aurait pas d’intérêt) et il faut avant de jeter le bébé avec l’eau du bain prendre le temps nécessaire pour maîtriser le sujet.

  • renon

    Bonjour, pourquoi pas Ubuntu mais quand est-il pour les gamers ??? Est il possible de jouer à partir de Steam ou autre ou lancer des jeux ???

  • Vilain jean pol

    Mon pc démarre sur f1 comment le faire démarrer normalement merci

    • Fabrice PIERROT

      il doit y avoir un message d’erreur qui accompagne non ?
      il doit vous donner des indications sur l’origine du problème

  • Bebert

    Qu’en est il des utilisation de scanner pas simples avec Linux…Et quand ceux-ci sont en réseau (avec des pc windows)?…

    • JJinQC

      Votre commentaire me surprend, je suis mouveau sur Ubuntu 20,04 LTS, lors de l’installation Ubuntu a détecté mon imprimante tout-en-un HP Envy 4500 sur mon réseau et l’a installé sans que je lui demande. Je peux imprimer et numériser sans problème.

      • Bebert

        Je ne parle pas d’imprimante multifonction, mais de scanner simple, en réseau.
        Donc partagé avec dans le réseau des pc Windows. Pour les imprimantes pas de problème, pour le scanner, problème.

        • JJinQC

          Je veux préciser que mon imprimante tout-en-un peut ‘scanner’ et est connectée sur un réseau WiFi et partagée avec un PC portatif sous Windows 11, une tablette sous Android, un téléphone Android.

          • Bebert

            Oui, mais le problème existe pour un scanner simple, la liaison n’est pas immédiate et la fonction « sanner » n’est pas induite comme avec son concurent Win7… Mon réseau est filaire RJ45 avec un serveur d’imprimante qui fait le job sous win7 pour le scanner qui n’est pas WIFI…

        • Fabrice PIERROT

          Quel est la marque et le modèle ?
          Souvent, il est possible de trouver le pilote sur le site internet du constructeur.

    • Brazz

      Bien que j’aie des mots -et très durs- sur certains aspects techniques, je dois dire que je n’ai jamais rencontré de problème avec les scanners, eu réseau ou non, part ethernet ou en wifi. Ça m’a même un peu surpris. Le fait du partage ou non n’importe peu puisque de toute façon les postes (et leurs OS) sont indépendants sur le réseau. J’ai même un mac qui accède sans problème !
      Par contre, ce que vous écrivez suggère peut être un matériel spécifique incompatible avec le reste comme il en existe encore parfois..

  • jibel

    Hello,
    J’espère que faire une installation de cet OS libre, qui est bien meilleur que la Windows 11. Sauf avoir un code d’accès + compte chez microsoft de Windows, car avec cette satanée OS non libre, il y a quelques codes et applications disparues ..
    Que des nouveaux utilisateurs testent en pagaille, je suis presque sur que certains seront étonnés d’installer Ubuntu 22.04 Lts qui sera édité dans QQs semaines pour virer Windows 11 bravo a eux 😉

    • ALTERED BITS

      et en français sa donne quoi?
      il faut impérativement se relire avant de poster un commentaire.

      Moi perso Ubuntu j’aime pas et jamais je n’aimerais.
      Des gouts et des couleurs on connais la suite.

      • jibel

        Hé, hé, hé, v’la t’y pas qu’un trolliste qui ne connaît rien des OSs libres de canonical et pas que cette nouvelle version. Qui existe depuis plus de 20 ans avec les versions anciennes en LTS Vive Porte Bill a 17 ans lui et son associé ont attaqués en justice ceux qui commençaient a utiliser Windaube parce qu’il fallait payer QQchose a Bill Gates… pour moi cela ne fait que 20 ans que j’utilise les systemes d’exploitations libres et en plus gratuits 😉

        • ALTERED BITS

          Pourquoi windows c’est payant ??

          • jibel

            Ah mon époque, oui , car mon matos était fabriqué par Médion qui était en O.EM. avec les autorisations de garantie de Médion et Microsoft pour avoir Windows 7 en préinstallation jusqu’à la fin de garantie offerte gratos par Microsoft.. Qu’apparemment tu ignores ça … En plus S.T.P écrit le français correctement. On ne peut taper « sa donne quoi ? » « on connais » oui mais avec le ç a la place du « sa » et un « t » a la place du « s » de « on connait !!

          • Le PoissonClown

            En effet, Windows est payant. Il n’y a que certaines mises-à-jour de version qui sont gratuites (comme Windows 7 ou 8 vers 10, et 10 vers 11).

    • erwann

      Idem ! j’ai pas compris vos propos !
      Non pas de troll hein 😉 … je suis sous ubuntu depuis Hoary Hedgehog

      • jibel

        Ben M’sieur depuis l’OS Hoary Hedgehog, ça m’sieur sadate…
        Pas compris mes propos ? Ça alors ? Par rapport a qui et a quoi ? J’ai commencé il y a +/- 30 ans avec une vieille tour H.P. avec « Netscape » comme navigateur..Il m’a fallu dix de rester par obligation avec ce truc machin chose ? Et par zazar de connaître… Enfin les OSs libres et aussi assister a la conférence d’un certain Richard Stallman
        Dire que cet OS Ubuntu est au top, je peux dire non, rien qu’au vu des clichés pris par les membres du crabe + les explications.. Je n’ai jamais été fou de cet OS et pourtant j’ai encore un tas d’OSs libres installés dans mon matos ce qui me sert à m’amuser le plus… 😉

        • Erwann

          Hou la ! Encore une fois ça part en sucette.
          Je n’ai rien dit sur Ubuntu…j’ai juste dit que moi aussi je ne comprends pas bien votre intervention de départ….
          Vous êtes vous relus au moins svp ?

          • jibel

            Resalut la Bretagne,
            Car avec ton identifiant je suis comme toi Breton d’origine. Effectivement tu n’est pas contre Ubuntu 22.04 lts.. Par contre personnellement je n’apprécie pas trop cette version qui sera a installer avant que cette version sera officielle dans QQs semaines , désolé d’avoir troublé quelques personnes qui sont tous de base d’utiliser Windows 10 et pourquoi pas W11 😉

  • tremouillault

    Bonjour
    J’ai win 10 mais je suis tenté par une nouvelle aventure mais avec possibilité de revenir en ar au cas où !!!!!!!!!!! humm à 80 ans c’est un peu osé non?
    Merci de votre conseil

    • freechelmi

      Oui il faut foncer , Ubuntu s’installera a coté de windows et vous aurez le choix au démarrage

    • jibel

      Vous avez raison, car W11 n’est pas au top des systèmes d’exploitations de Microsoft… Mais pourquoi pas, se rendre dans des « installes party » pour les Ubuntu ou autres O.S. libres 😉 pour conserver W10 et ensuite savoir utiliser le disque dur de votre machine pour installer un O.S. libre en « dual-boot » 😉

141 utilisateurs actifs