feigned

PS2 : FreeMCBoot (FMCB)

Dans cet article, nous allons voir ce qu’est FreeMCBoot (aka. FMCB), le célèbre exploit qui permet d’exécuter des homebrews (programmes créés par des développeurs indépendants) et de lire des backups de jeux sur sa PS2 !

FreeMCBoot : qu’est-ce que c’est ?

FreeMCBoot est un exploit qui s’installe sur une carte mémoire PS2.

Une fois FMCB installé sur la carte mémoire et après avoir inséré la carte mémoire dans votre PS2, vous pourrez lancer des homebrews et libérer tout le potentiel de votre PS2.

Voici la liste des fonctionnalités :

  • Nouveau menu : FMCB donne accès à un nouveau menu au démarrage de la console.
  • Non-permanent : FMCB est installé seulement sur la carte mémoire. Dès que vous la retirez de la PS2, vous retrouvez votre PS2 comme avant, sans avoir altéré quoique ce soit sur le système.
  • Compatibilité : FMCB fonctionne sur tous les modèles de PS2 sauf les modèles Slim avec transformateur électrique intégré (SCPH-9000x) qui ont un code date égal ou supérieur à 8C MàJ : grâce à FreeDVDBoot, il est maintenant possible d’utiliser FMCB sur les PS2 SCPH-9000x.
  • Lecture des backups : FMCB permet de lancer des copies de sauvegarde (ISO) de vos jeux PS2 de plusieurs façons différentes :
  • Homebrews : un lecteur multimédia (Simple Media System, aka « SMS »), un programme pour upscaler la définition des jeux vers du 720p, 1080i, etc. (GS Mode Selector, aka « GSM »)… Plein d’applications sont à votre disposition !

FreeMCBoot est ce que l’on appelle un « softmod« , c’est-à-dire une méthode logicielle qui modifie le comportement habituel de la console, par apposition au « hardmod » qui appelle à une modification matérielle (installation d’une puce par exemple).

FreeMCBoot est sans risque pour votre PS2 ! 👍

Comment installer FreeMCBoot sur une carte mémoire PS2 ?

Il existe plusieurs méthodes pour installer FreeMCBoot sur une carte mémoire PS2 (liste non-exhaustive) :

  • Avec l’Action Replay Max Evo : OK, mais difficile à se procurer
  • Avec le Swap Magic : OK, mais difficile à se procurer et potentiellement dangereux (risque d’abîmer la console)
  • Avec l’adaptateur carte mémoire PS2 vers USB : OK, mais produit introuvable/hors de prix
  • Avec une carte mémoire avec FreeMCBoot pré-installé : OK, mais carte mémoire non-officielle (plus lente, moins fiable) et avec une version obsolète de FreeMCBoot installée dessus
  • Avec un disque dur et l’adaptateur réseau PS2 : c’est la solution recommandée pour les PS2 Fat !
  • Grâce aux exploits FreeDVDBoot et Fortuna : c’est la solution recommandée pour les PS2 Slim !

Quelle est la meilleure méthode pour installer FMCB ?

Si vous avez une PS2 Fat, utilisez un disque dur et un adaptateur réseau PS2 :

PS2 : installer FreeMCBoot sur une PS2 Fat

Si vous avez une PS2 Slim, utilisez les exploits FreeDVDBoot et Fortuna :

PS2 : installer FreeMCBoot sur une PS2 Slim

FreeMCBoot : comment ça marche ?

Il faut d’abord savoir que le firmware de la PS2 est stocké sur une puce de mémoire morte (ROM) qui n’est accessible qu’en lecture seule, impossible donc de le mettre à jour contrairement à ses petites sœurs – la PS3 et la PS4 – qui ont un firmware stocké sur puce EEPROM qui peut être mis à jour afin de recevoir de nouvelles fonctionnalités et des correctifs.

Cependant, Sony a permis à la PS2 de recevoir des mises à jour logicielles d’une autre manière : à chaque démarrage, la PS2 recherche si des mises à jour sont disponibles sur une carte mémoire ou le disque dur et les chargent automatiquement. Comprenez que ces mises à jour ne s’installent pas sur la PS2, elles sont seulement chargées au démarrage. Si la carte mémoire ou le disque dur est retiré, la PS2 retourne dans sa configuration logicielle initiale.

Par exemple, les premiers modèles de PS2 lancées au Japon n’étaient pas capables de lire les DVD Vidéo. Un CD était fourni avec la console et permettait d’installer le logiciel de lecture de DVD Vidéo sur la carte mémoire de la PS2, lequel était chargé automatiquement par la console au démarrage. Ce logiciel de lecture de DVD Vidéo est écrit sur la carte mémoire sous forme d’un fichier .KELF signé numériquement à l’aide du système de protection MagicGate.

Sur les modèles ultérieurs de PS2, le lecteur DVD Vidéo était inclus dans la ROM de la console, mais le BIOS contenait toujours le code permettant de rechercher des mises à jour logicielles. En effet, Sony continuait de distribuer périodiquement des CD avec des mises à jour pour le lecteur DVD Vidéo, pour assurer par exemple la compatibilité avec la télécommande et le récepteur infrarouge.

Sony a toutefois commis une petite erreur avec MagicGate : en effet, la PS2 vérifie uniquement si une signature numérique valide est présente dans l’en-tête du fichier .KELF du lecteur DVD Vidéo mais ne vérifie pas l’intégrité du fichier pour savoir s’il a été altéré ou non ! Cela signifie qu’il est possible d’injecter le code de son choix dans le fichier .KELF du lecteur DVD Vidéo sans que la console ne remarque quoi que ce soit : elle valide toujours le fichier .KELF et charge le code qu’il contient.

C’est ainsi qu’est né FreeMCBoot. FMCB est basé sur le fichier .KELF du lecteur DVD Vidéo avec son propre code injecté dedans. Ainsi, au démarrage, la PS2 charge bien le fichier .KELF provenant du lecteur DVD Vidéo mais exécute en fait le code de FreeMCBoot qui a été injecté dedans.

Astucieux, n’est-ce pas ? 😉

Aller plus loin

Voici quelques applications possibles grâce à FreeMCBoot :

Source : http://psx-scene.com/forums/f153/project-history-technical-details-how-works-124271/

120 utilisateurs actifs