Passer de Windows 10 à Linux : pourquoi et comment ?

26 votes
5.2K vues
Passer de Windows 10 à Linux : pourquoi et comment ?
Très utile

Par Le Crabe

Le

Mis à jour le

5.2K vues

25 commentaires

Depuis sa sortie, nous sommes nombreux à grogner contre Windows 10 et ce, malgré ses qualités indéniables. Le dernier système d’exploitation de Microsoft est quand même simple d’utilisation, compatible avec quasiment tous les périphériques et logiciels du marché, rapide, stable : il est le digne hériter de Windows 8.1[1] et 7. Mais malgré toutes ces qualités, on grogne ! Les mises à jour Windows Update volumineuses et forcées, les redémarrages inopportuns du système, la télémétrie opaque dissimilée ici et là et plus globalement, le sentiment de ne pas être maître de son PC… les raisons sont fondées.

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

Même si Microsoft corrige le tir à chaque nouvelle version de Windows 10, ce n’est pas suffisant pour certains d’entre nous, au point que l’on recherche une alternative crédible au dernier né de Microsoft. Et si Linux était une solution ? 🤔

Source : unixstickers.com

Si vous pensez que Linux c’est cet écran noir rempli de commandes qui font peur et réservé aux passionnés d’informatique, vous faites fausse route ! Soyons sérieux : en 2018, ces préjugés n’ont plus lieu d’être.

Linux est aussi accessible et simple d’utilisation que Windows, pour peu que l’on ait un matériel compatible et la motivation pour apprendre un nouvel environnement de travail. En effet, Linux n’est pas Windows, il va donc falloir acquérir de nouvelles habitudes ! Mais rien d’insurmontable si vous êtes un tant soit peu motivé… 😎

Dans cet article, je vais tenter d’énumérer les raisons pour lesquelles vous souhaiteriez tester et pourquoi pas adopter Linux, mais aussi les raisons pour lesquelles vous préféreriez rester sur Windows.

Il n’est pas question ici de cracher sur Windows : simplement lister les défauts qui nous agacent, et pourquoi Linux peut répondre à nos attentes. Si vous êtes intéressé par Linux, je vous guiderai ensuite vers la distribution Linux la plus adaptée et vous expliquerai comment l’installer 👍

[1] Windows 10, digne héritier de… Windows 8 ? 😬 ^

Oui, de Windows 8 ! On ne va pas refaire le débat, mais Windows 8 a ajouté de nombreuses fonctionnalités que l’on retrouve encore aujourd’hui dans Windows 10 : les fonctions Actualiser/Réinitialiser son PC, la synchronisation des paramètres entre plusieurs PC (via un compte Microsoft), le Windows Store, le partage de fichiers à travers les applications du Store (Courrier, Contacts…), l’intégration des comptes Microsoft, l’amélioration de la copie des fichiers (pause, gestion des collisions, graphique de performance…), les Espaces de stockage, l’Historique des fichiers, le Démarrage rapide

Le véritable défaut que l’on peut imputer à Windows 8 est l’interface utilisateur totalement inappropriée pour une utilisation sur PC : l’imposition de l’Écran d’accueil à la place du Menu Démarrer, les paramètres de Windows éclatés entre les Paramètres du PC et le Panneau de configuration, les gestes avec la souris…

Donc, oui : Windows 8 n’est pas aussi mauvais qu’on le dit. Ramassez donc vos tomates ! 🍅😜

C’est quoi Linux ?

Avant de commencer, il me semble important que vous compreniez ce qu’est Linux.

Linux est un noyau de système d’exploitation. Le noyau, c’est le cœur du système, c’est lui qui gère les ressources de l’ordinateur et qui permet aux différents composants — matériels et logiciels — de communiquer entre eux. Linux n’est PAS en soi un système d’exploitation.

Pour constituer un système d’exploitation, le noyau Linux devait être accompagné de logiciels, comme les logiciels GNU. On parle dans ce cas d’un système d’exploitation GNU+Linux, même si on emploie le terme « Linux » par métonymie. Le système d’exploitation Debian 9 est par exemple constitué de logiciels GNU, assemblés autour du noyau Linux 4.9 LTS.

Note : les parties GNU et Linux d’un système d’exploitation sont indépendantes, on trouve aussi bien des systèmes avec Linux et sans GNU – comme Android – et des systèmes GNU sans Linux – comme GNU+Hurd.

Des entreprises et des communautés proposent leur propre système d’exploitation GNU+Linux, appelé encore aujourd’hui « distribution Linux ». Il en existe plus de 500 actuellement en développement 🤣

Arbre des distributions GNU+Linux – Source : Wikipédia

Parmi toutes ces distributions Linux, il y en a qui sortent du lot. Parmi les plus populaires, on trouve Debian, Ubuntu ou encore Fedora.

En quoi une distribution Linux est différente d’une autre ?

Chaque distribution Linux a des objectifs et une philosophie particulière. Certaines s’orientent vers la stabilité au détriment de la « fraîcheur » des logiciels (Debian), d’autres se destinent aux débutants (Ubuntu), d’autres encore fonctionnent en « rolling release » (Arch Linux)…

Une distribution Linux intègre différemment plusieurs éléments qui la rendent unique, parmi lesquels :

Par analogie, Windows 10 intrègre :

  • Un noyau NT 10.0 ;
  • Des logiciels spécifiques (Edge, OneDrive, Paint 3D, Microsoft Store…) ;
  • Des services (Windows Update, Windows Firewall…) ;
  • L’interface graphique Windows Shell (Bureau, Menu Démarrer, Barre des tâches, etc.) ;
  • DirectX…

Ce que vous voulez installer sur votre PC, c’est donc une distribution Linux (ou, pour être plus précis, un système d’exploitation GNU+Linux) et non « Linux » 😉

C’est cool tout ça, mais quelles qualités peuvent bien avoir ces distributions Linux pour me faire abandonner Windows dans ma vie de tous les jours ?

C’est ce que nous allons voir 😁

Pourquoi passer à Linux ?

À cause des défauts de Windows

Vous pouvez avoir envie de passer à Linux à cause des désagréments que vous rencontrez au quotidien avec Windows :

  1. Le redémarrage forcé du PC après l’installation d’une mise à jour cumulative (Cumulative Update) ou une mise à jour de fonctionnalités (Feature Updates), alors que vous travailliez sur un projet.

    Source : knowyourmeme.com
  2. Les mises à jour cumulatives à télécharger et à installer obligatoirement* tous les mois.
  3. Les mises à jour de fonctionnalités volumineuses à télécharger et à installer obligatoirement* tous les six mois.

    Source : stickycomics.com
  4. Le support de chaque nouvelle version de Windows 10 (1703, 1709, 1803…) assurée pendant seulement 18 mois (via des mises à jour cumulatives) à partir de leur mise à disposition. Cette situation « oblige » tôt ou tard les utilisateurs à installer les mises à jour de fonctionnalités pour bénéficier des correctifs de sécurité.
  5. La collecte des données de diagnostic – envoyées aux serveurs de télémétrie de Microsoft – opaques et difficilement contrôlables, même si cela tend à s’améliorer au fil des versions. Par exemple, Windows 10 Spring Creators (v. 1803) ajoute une visionneuse de données de diagnostic, et la possibilité de les supprimer.
  6. Sécurité :
    • Windows est la cible n°1 des pirates, en atteste les dernières attaques mondiales de type rançongiciel (ransomware) apparues ces dernières années : NotPetya, WannaCry, Locky

      Le ransomware Wana Decrypt0r 2.0
    • Les malwares cachés dans les installeurs d’application et les pages Web.
  7. Pour ceux qui sont restés sur Windows 7, le support étendu de Windows 7 Service Pack 1 expire bientôt : le 14 janvier 2020.

* Note : seules les éditions Pro, Entreprise et Éducation peuvent différer le téléchargement et l’installation des mises à jour Windows Update : de 30 jours au maximum pour les mises à jour cumulatives, et de 365 jours au maximum pour les mises à jour de fonctionnalités.

Pour les qualités de Linux

Mais vous pouvez aussi avoir envie de passer à Linux pour les nombreuses qualités que possèdent Linux comparé à Windows :

  1. Performance : grâce à son architecture légère, Linux consomme moins de ressources et est plus rapide que Windows.
  2. Sécurité, vous n’avez pas besoin d’antivirus :
    • Séparation claire des privilèges : tous les programmes s’exécutent en tant qu’utilisateur standard. Pour élever les privilèges d’un programme, vous devez vous connecter au compte super-utilisateur (root) ou utilisez sudo en entrant votre mot de passe. Sur Windows, l’utilisateur fait par défaut partie du groupe Administrateurs, ce qui peut poser des problèmes de sécurité et ce, malgré la présence du Contrôle du compte d’utilisateur (User Account Control ou UAC) qui peut être contourné par des programmes malveillants.
    • Permissions des fichiers (File system permissions) : quasiment tous les fichiers sont non-exécutables (vous devez les rendre exécutables avec chmod). Donc même si vous téléchargez un script malveillant, au moins que vous ne l’ayez expressément rendu exécutable, il ne pourra pas affecter votre système.
    • Gestionnaire de paquets : tous les logiciels proviennent d’un serveur central fiable et testé. Tous les fichiers y sont généralement signés et vérifiés via GPG. Il n’y a aucun crainte d’installer un malware en installant un logiciel via le gestionnaire de paquets.
    • Open source : des millions d’utilisateurs corrigent les bugs et apportent des correctifs.

    Source : reddit.com
  3. Gestionnaire de paquets (= magasin d’applications) : permet d’installer et de mettre à jour des programmes sur votre système en toute simplicité, avec une simple commande. Pas besoin d’aller chercher à droite et à gauche des liens « propres » pour télécharger vos logiciels.
  4. Personnalisable : du choix dans les icônes, les polices, les environnements de bureau (Desktop Environment) : GNOME, KDE, Xfce… quand Windows ne propose que son Windows Shell.
  5. Console : puissante, elle permet d’effectuer toutes sortes d’opération plus rapidement qu’avec l’interface graphique.
  6. Gratuit : coûte 0,00€ TTC.
  7. Vie privée : ni collecte de données, ni espionnage, ni tracking.
  8. Stabilité : ce n’est pas pour rien que la majorité des serveurs Web utilisent une distribution Linux pour héberger leurs fichiers. Le Crabe Info est d’ailleurs hébergé sur un serveur Debian 9 « Stretch » 😉
  9. Support de la communauté : la communauté GNU/Linux est une communauté de passionnés, prêts à vous venir en aide en cas de besoin (si vous avez auparavant consulté la documentation, sinon il y a une forte probabilité que vous receviez un bon vieux RTFM des familles 😜). Unix & Linux Stack Exchange, Super User, /r/LinuxLinuxQuestions.org, askubuntu.com… les forums ne manquent pas ! Il existe également des associations et collectifs libristes comme l’AFUL (Association Francophone des Utilisateurs de Logiciels Libres) auxquelles vous pouvez adhérer pour découvrir, apprendre et partager ce qui a trait aux logiciels libres.

Vous pouvez aussi avoir envie de passer à Linux parce que vous êtes curieux… 😉 Pour ma part, je trouve que Linux est fun à utiliser 😜

Pourquoi NE PAS passer à Linux ?

Cependant, certains inconvénients peuvent aussi vous pousser à rester sur Windows :

  • Compatibilité matérielle : un certain nombre de périphériques est incompatible avec Linux, la faute à des pilotes absents ou bancals.
  • Logiciels absents : malgré un nombre de paquets impressionnant, certains logiciels que vous avez l’habitude d’utiliser sous Windows ne sont pas disponibles sous Linux : Microsoft Office (Word, Excel, PowerPoint…), Adobe Photoshop, Evernote, logiciels de CAO (AutoCAD, SketchUp…), etc.
  • Jeux vidéo : malgré un nombre de jeux compatibles croissant sur Steam et l’existence de PlayOnLinux, vous ne pourrez pas forcément jouer à vos jeux vidéo préférés sur Linux.

    Source : memedroid.com

Si pour vous ces inconvénients ne sont pas rédhibitoires, et que les qualités de Linux vous intéressent vraiment, alors vous avez tout intérêt à tester Linux et pourquoi pas l’adopter définitivement 😉

Se lancer : comment installer Linux sur son PC ?

Installer Linux sans stress

J’ai envie d’installer Linux sur mon PC mais j’ai peur de faire des bêtises et de tout perdre 😱

Ne vous inquiétez pas ! En suivant les instructions qui vont suivre, vous ne courrez AUCUN risque ! 😊

En effet, l’idée est d’installer Linux à côté de Windows, sur une partition distincte. Votre partition Windows existera toujours, et vous pourrez toujours démarrer dessus en cas de problème. Et si Linux ne répond pas à vos besoins, il est très facile de le désinstaller et de retrouver votre système comme avant l’installation de Linux.

Il n’est pas question de désinstaller Windows et de le remplacer par Linux ! Du moins, pas pour le moment 😜

Installation d’Ubuntu dans une partition distincte, à côté de Windows

De plus, avant de commencer quoi que ce soit, nous créerons une copie de sauvegarde de notre disque système. Aucune raison de stresser donc 😎

Autre solution 100% safe : installer Linux dans une machine virtuelle grâce à VirtualBox. Cela vous permettra de tester Linux sans risque, mais avec des performances nettement en-dessous de ce que vous auriez si vous l’installiez sur votre disque physique. Ceci dit, c’est une bonne solution pour se familiariser avec un environnement Linux avant de passer aux choses sérieuses 😉

Le système d’exploitation Ubuntu 18.04 LTS tournant dans une machine virtuelle

Tu m’as rassuré, comment je fais alors pour installer Linux sur mon PC ?

Avant de commencer, il va falloir choisir la distribution Linux à installer !

Quelle distribution Linux choisir ?

Comme nous l’avons vu en introduction, il existe énormément de systèmes d’exploitation GNU+Linux (encore appelés aujourd’hui « distributions Linux »), chacun ayant des objectifs et une philosophie particulière.

Selon votre profil, voici les distributions Linux que je vous conseille :

Vous pouvez également vous aider du site distrochooser.de qui, à partir de vos réponses, sélectionne pour vous les distributions Linux les plus appropriées 🙂

Si vous débutez, je vous recommande fortement Ubuntu, sans doute la distribution Linux la plus accessible et la plus simple d’utilisation !

Bureau d’Ubuntu 18.04 LTS

Pas-à-pas : installer Ubuntu en dual-boot avec Windows

Je suis partant pour installer Ubuntu ! Comment je dois m’y prendre ?

Le 26 avril prochain, Ubuntu sera disponible dans sa toute dernière version : la 18.04 LTS, alias « Bionic Beaver ». Je suis en train de vous concocter un tutoriel qui vous explique pas-à-pas comment l’installer en dual-boot à côté de Windows.

Je fais au mieux pour vous proposer le tutoriel dans les meilleurs délais ! D’ici là, n’hésitez pas à me poser vos questions si vous en avez 🙂

Sources :

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

Partagez cet article !
Besoin d'aide ?

Malgré la lecture de l'article « Passer de Windows 10 à Linux : pourquoi et comment ? », vous avez encore des questions qui vous trottent dans la tête ? Vous avez toujours les mêmes problèmes qu'au départ ? Vous êtes bloqués et vous ne savez plus quoi faire ?

Faites appel à la communauté du Crabe en posant votre question sur le forum !

Poser ma question sur le forum

25 commentaires
A lire avant de laisser un commentaire !

Depuis l'ouverture du forum d'aide, les commentaires ne sont plus destinés à recevoir des demandes d'aide. Ils sont désormais là pour recueillir vos remarques sur le contenu de l'article, suggérer des améliorations, donner votre avis sur l'efficacité des solutions proposées...

Bref, vous l'aurez compris, si vous avez besoin d'une assistance : posez votre question sur le forum d'aide ! 😉

  • Bonjour,
    ok autant pour moi,
    je suis assez puriste, c’est pour cette raison que j’aime quand on utilise correctement .
    La prochaine fois je lirait complètement les articles.
    Par contre cela m’agace que la plupart des gens disent Linux tout court pensant sans doute que c’est terme exact.
    Bonne journée

  • Bonjour,
    S’il vous plais, appelez les choses par leur nom vrai!!!
    On ne dit pas linux mais plutôt GNU/Linux
    linux tout seul n’est pas le système d’exploitation.
    Merci

    • Doucement camarade !

      Est-ce que tu as lu la première partie de l’article où j’explique justement :

      Linux est un noyau de système d’exploitation. Pour constituer un système d’exploitation, le noyau Linux devait être accompagné de logiciels, comme les logiciels GNU. On parle dans ce cas d’un système d’exploitation GNU+Linux, même si on emploie le terme « Linux » par métonymie.

      On emploie le terme Linux pour une lecture plus confortable, mais on comprend très bien de quoi il s’agit 😉

  • Bonjour. Pour mes seniors passer à ubuntu 18.04, je trouve que l’affichage des applications est trop petit et non désigné explicitement ; je n’ai pas trouvé pour augmenté leurs taille : Jusqu’à présent, je suis assez satisfait de cette version.

    • Salut ivanG,

      Tu peux modifier la taille des polices sur Ubuntu dans Activités > Ajustements de GNOME > Polices.

      Si tu n’as pas Ajustements de GNOME, tu peux l’installer via Logiciels Ubuntu ou via l’émulateur de terminal (sudo apt install gnome-tweak-tool).

      Tu peux alors augmenter la taille des polices de deux façons différentes :

      – En définissant une taille spécifique pour Titre de la fenêtre, Interface, Document et Chassis fixe ;

      – En augmentant le facteur de mise à l’échelle.

      gnome tweak tool ajustements polices

  • Bonjour. J’ai réussi le dualboot avec ubuntu 18.04 et celui-ci fonctionne, mais! il s’adresse à des personnes au courant, parce que malgré les ligne de commande et autres renseignements, impossible d’installer un lecteur vidéo ; pour la musique, impossible de l’arrêter … Pas commode pour des seniors : Je vais chercher une version plus adaptée.

    • Salut ivanG,

      Pour avoir un lecteur vidéo, tu peux installer VLC via l’application « Logiciels Ubuntu ».

      Concernant la musique, impossible de l’arrêter ? C’est-à-dire ? Tu utilises quelle application ?

      • Merci pour votre réponse : j’ai essayé d’installer vlc meme avec ligne de commande; il manque « dpkg configure -a ?? pour le son, impossible de savoir quel logiciel fonctionne ; tourne en boucle ?

  • Mon expérience Ubuntu :
    1PC win 10 et 1 mini PC ubuntu connecté à ma télé
    Sous Ubuntu besoin très rudimentaires :
    – Dossier partagé entre mon PC WIn10 et mon PC ubuntu pour transfert de vidéo et musiques
    – Accès Bureau à distance depuis mon PC win10 vers Ubuntu
    – Lecture de vidéos et de musique sur mon PC Ubuntu

    Résultat :
    – 1h passé pour partagé correctement un dossier avec les bons droits d’accès mais j’ai réussi !!
    – 2h passés à essayer de me connecter en TSE depuis mon win sur ubuntu sans réussite.
    – Jamais réussi a faire fonctionner ma carte son malgré les mises à jour. Un horrible bruit a la place du son.
    Au secours vite je retourne sous windows !!! je regrette la super interface graphique de Ubuntu mais quelle joie d’avoir un OS qui fonctionne facilement.

  • Je me permets une petite mise au point en ce qui concerne les logiciels inexistants sur GNU-Linux.
    Pour Microsoft Office (Word, Excel, PowerPoint…), il existe Libre Office (GNU-Linux et Windows) qui a ses formats mais reconnaît aussi les formats Microsoft en lecture ET écriture. Il est vrai que l’interface diffère un peu.
    Pour Adobe Photoshop, il existe Gimp, (GNU-Linux et Windows) un peu moins performant que Photoshop mais aussi moins « usine à gaz ». Là aussi, accès aux fichiers Photoshop.
    Pour logiciels de CAO (AutoCAD, SketchUp…) il existe Draftsight, (GNU-Linux et Windows), non libre, mais gratuit, un Autocad light, formats DXF et DWG.

  • Bonjour et bravo pour vos explications claires et ludiques
    J’aurais un peu peur d’utiliser Linux sans anti-virus, car quand on surfe sur Firefox avec Linux on est en proie à toutes sortes de « saloperies  » sans protection …j’ai faux ?

    • Les « saloperies » ciblent les systèmes d’exploitation Windows. De plus, sous Linux, Firefox est exécuté en tant qu’utilisateur normal donc aucun risque qu’un malware modifie les fichiers système, qui requiert des droits root.

  • denis milhomme

    bonjour je suis intéresser a linux jaimarais savoire si je peux seulement ouvrir mes téléchargements en provenance de windos store avec linux la fonction divice gard vas tu partir pour l amour du ciel

  • Le PoissonClown

    Bravo pour cette excellente entrée en matière !!!
    J’ai hâte de voir la suite. 🙂

  • Bon article sauf à la fin où vous êtes un peu has-been à conseiller le double boot alors que la virtualisation propose des performances proches (perf équivalentes si on met en place un hyperviseur). Je bosse avec Vmware, je n’ai pas de ralentissements.

    • Salut Bluepachi !

      Je suppose que tu parles d’hyperviseurs de type 1 comme Hyper-V et VMware vSphere, non ? Si tu pouvais nous en dire plus, comme ta configuration matérielle, la distribution Linux que tu virtualises, et si tu as déjà testé sur un hyperviseur de type 2 (comme Oracle VirtualBox ou VMware Workstation)… ce serait sympa 😉

      Sinon, la solution « dual-boot » n’est pas ringarde ! 😛

      J’admets que pour tester Linux, une machine virtuelle peut faire l’affaire mais il faut tout de même avoir une configuration matérielle adaptée. En effet, tout le monde n’a pas un PC assez performant pour faire tourner correctement une machine virtuelle.

      De plus, les hyperviseurs de type 1 ne sont pas accessibles à tous : Hyper-V n’est disponible que sur Windows 10 Professionnel, Entreprise et Éducation, quand VMware vSphere est payant (et la licence n’est pas donnée). C’est pourquoi la solution « dual-boot » est plus que jamais dans l’air du temps, surtout pour les PC modestes 🙂

      Enfin, en l’installant directement sur son disque système, on fait de Linux son système d’exploitation principal, c’est une philosophie différente. Virtualiser Linux sur Windows, ce n’est pas exactement la même chose ! 😛

    • Le PoissonClown

      Salut !
      En effet, pour se donner une idée du système, la virtualisation est idéale si on en a les ressources.

      Par contre, pour tester en conditions réelles (et notamment la compatibilité matérielle), je suis désolé, ça passe par l’installation en dur, même encore aujourd’hui alors que la méthode existe depuis des lustres.

      J’avoue que je ne sais pas ce que font les libristes aux « install party »… J’imagine que c’est un débat auquel ils se sont déjà frotté.