Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour « Déplacer une machine virtuelle VirtualBox vers un autre emplacement » dans sujets.

  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Assistance informatique
    • Windows
    • Sécurité et virus
    • Matériel informatique
    • Logiciels et jeux vidéo
    • Internet et réseaux
    • Conseils d'achat
  • Communauté
    • Le bar du Crabe
    • Remarques et suggestions
    • Tutoriels et astuces

Groupe


Sexe


Ville


Travail


A propos de moi


Processeur


Carte mère


Mémoire vive


Stockage


Carte graphique


Système d'exploitation

3678 résultats trouvés

  1. Mise à jour W10 vers 1703 Bonjour à tous, j'ai installé la version 1703 de W10 tout semblait bien fonctionner! Sur le port USB, si je branche une clé USB, mon disque dur extérieur, mon téléphone portable tout va bien. Sur ce même port, plus moyen de connecter mon Gps auto ni mon Pocket PC! "message:périphérique USB non reconnu" Un avis éclairer sur la question? PC : aspire Z3-613, gps auto : mio Spirit 695 , pocket PC Asus Merci d'avance.
  2. Bonjour à tous, je suis nouveau sur ce forum. Je rencontre un problème sur mon PC portable Asus. J'espère trouver des experts qui sauront me dépanner. Il démarre plus du tout, lorsque je le branche le voyant s'allume bien j'entends un léger clic qui semble être le lecteur dvd. L'écran reste noir, absolument rien ne fonctionne. Je soupçonne la carte mère ou l'alimentation, je n'ai pas la possibilité à ce jour de tester une autre alim identique. Si quelqu'un ici avait une piste à me donner pou commencer ce serait sympa. Merci.
  3. Salut, c'est encore moi !! Ce fait plusieurs fois que je vois ce problème. Il arrive que je sois connecté sur le compte d'un autre utilisateur. Ici j'avais accès à toutes les info de ce cher user (jeanclaudedu34) ... Je pense qu'il faudrait vérifier ça
  4. Bonjour à tous, Oui le Tuto "Ouvrir l'invite de commande sur Windows 10, 8 et 7" est très bien fait (Merci Le Crabe !), mais depuis la Creators Update, il faudrait faire une petite mise à jour : Par exemple avec le menu "Liens rapides", les deux options "Invite de commande" et "Invite de commande (admin)" ont disparu et deux nouvelles lignes sont apparues : "Windows Powershell" et "Windows PowerShell (admin)". Je suis sûr qu'il y a plein d'infos intéressantes à dire la dessus, sur les différences et les avantages, mais plutôt que d'essayer n'importe quoi, ce serait bien que le Tuto précité soit mis à jour puis qu'il couvre déjà tous les aspects de la question. Même remarque si on veut ouvrir une invite de commande à partir de l'Explorateur : on est pointé vers le Windows PowerShell. A+ et merci d'avance. Guy
  5. Bonjour @Le PoissonClown et merci pour ta réponse et les liens vers les pages de Yves (super classe!...) . Effectivement j'ai bien vu comment revenir aux deux lignes "Invite de commandes" mais j'aimerai savoir si on peut utiliser le "Windows PowerShell" en lieu et place de l'invite de commande?... Par exemple pour les commandes sfc, DISM, etc en d'autres mots est-ce qu'il y a un intérêt à remettre les lignes "Invite de commandes" à part la nostalgie? A+ Guy
  6. Salut les crabounets et les crabounettes. Suite aux supplications de @Delta, je n’ai pas pu résister et je vais vous proposer un tuto sur le Watercooling. 1 – Comment fonctionne le refroidissement Le Watercooling, quoi qu’es ce que c’est que ce truc ? Avant de vous expliquer il faut comprendre comment se propage la chaleur dans un ordinateur. Et pour ça, une petite image vaut mieux qu’un long discours : Comme vous le savez tous l’air chaud monte, et oui ! (merci monsieur montgolfière). Le ventilateur situé en bas de la façade de votre ordinateur aspire l’air frais pour l’envoyer dans le boitier. Le ventilateur à l’arrière, lui expulse l’air chaud. L’air chaud est généré par : votre processeur (CPU) et votre carte graphique (GPU) principalement. (Au passage il est donc conseillé d’avoir son alimentation dans la partie basse de son PC. En effet, les alim en partie haute récupèrent tout l’air chaud pour l’expulser. Vous comprendrez facilement que pour le composant qui chauffe le plus (l’alim) et bien c’est pas top !). Le CPU et la GPU sont refroidis par un ventilateur qui est en contact avec ces composants. Exemple de ventilateur : CPU : GPU : Cette technologie est appelé AirCooling. L’AirCooling : C’est-à-dire que l’on utilise l’air pour refroidir les composants. Tout comme pour le Watercooling, il existe une méthode active et une méthode passive (oui comme au lit mesdames ). La méthode active : vous utilisez un petit radiateur assez dense en ailettes et un ventilateur pour pousser (ou tirer) l’air au travers. Avantage : compact. Les moins : le bruit. Les plastiques de ces ventilateurs sont souvent "mauvais" et font donc beacoup de bruit. La méthode passive : vous utilisez un très grand radiateur avec beaucoup de surface mais sans ventilateur. Avantage : 0 bruit. Les moins : ça demande de grande surface d’échange si vous devez refroidir une CG. Le WaterCooling : Le Watercooling (on y vient enfin !), à la place de l’air, on utilise de … l’eau ! Il y en a même qui utilisent de l’huile ou de l’azote liquide (enfin là on parle de la NAZA hein ><). Mais pourquoi faire ??? Et bien tout simplement parce que l’eau est 10 fois plus caloporteur que l’aire : elle transmet 10 fois plus les changements de température. 2 – Fonctionnement du WaterCooling Allez, comme j’aime les petites images en voici une : Donc, le liquide part du réservoir et va vers la pompe. Celle-ci envoie l’eau vers la GPU, qui chauffe l’eau, puis vers un radiateur (muni de 3 ventilateurs) qui refroidissent l’eau. Cette eau refroidie vas ensuite vers le CPU, puis à nouveau vers un radiateur (avec 2 ventilateur), et retourne à la pompe. Notez la présence d'un système de vidange Alors, sachez que là c’est déjà du très haut niveau de watercooling. Perso, sur mon système, l’eau part du réservoir (auquel est intégré ma pompe), refroidit le CPU puis le GPU et vas vers un radiateur pour enfin revenir. Voilà Ça vous donne une petite idée de ce qu’est le watercooling, maintenant la partie plus technique. 3 – Les différents types de watercooling Et oui … c’est comme pour tout . 1 – Le tout prêt Alors, il y a les blocks de watercooling tout prêts. C’est-à-dire que vous avez un petit bloc à poser sur le CPU ou la GPU, dans celui-ci il y a une pompe qui envoie vers un petit radiateur avec un ventilo. Et comme vous aimez ça… image : Alors autant pour watercooler juste un CPU, je dis « pourquoi pas »… Pour la GPU je dis « NON ! » Car ça ne permet pas de refroidir l’ensemble des composants !!! Mais juste le processeur de la CG ! STOP ! Je vous vois venir avec vos petites pinces. En effet il existe des CG déjà watercooler, tel que la GTX 1080 TI Alors de un, très peu de CG le propose, de deux, je ne pige pas l’utilité … Vous avez un superbe waterblock pour refroidir la puce de la CG et ... Ho ! Le joli ventilo pour refroidir les VRM(Voltage Regulator Module) et les autre composant de la CG >< Je vous déconseille donc ces solutions. 2 – le custom Le watercooling custom consiste tout simplement à acheter chaque composant et à monter le tout soit même. C’est composé de plusieurs choses : Un waterblock par élément refroidi. le CPU : Le GPU : La RAM : Un radiateur (il est conseillé d’en mettre un par élément refroidi) Une pompe Un réservoir Et bien entendu des ventilateurs, des tuyaux, des embouts et du liquide de refroidissement. 4 – Le type de circuit Le watercooling propose deux types de circuits : LPDC (faibles pertes de charge) ou HPDC (hautes pertes de charge). Le premier favorise le débit, tandis que le second met l’accent sur l’échange thermique. Conséquences : avec un circuit LPDC, l’efficacité est accrue si plusieurs éléments doivent être refroidis, mais ce circuit est relativement bruyant et encombrant. Le circuit HPDC est moins bruyant, mais aussi moins performant en cas de refroidissement de plusieurs composants. Il présente par ailleurs un risque de bouchon dans les waterblocks, en raison des diamètres fins de ses composants. En pratique, chacun de ces systèmes nécessite des composants différents. 5 – Comment choisir ses composants 0 – Le boitier Oui je fais une partie numéro zéro, car il me semble important d’en parler. Une fois que vous aurez choisi quels composant vous allez refroidir, il faut se poser une question très importante : où vais-je mettre tout ça dans mon boitier ??? Et oui ! Comme nous l’avons vus plus haut, il faut un ou des radiateurs équipés de ventilateur (ou non), une pompe et un réservoir, et il va falloir caser tout ça !!! Il faut choisir un boitier avec des emplacements de ventilo additionnel. Et de quoi mettre la pompe ainsi que le réservoir. Perso j’ai choisi le phantom 820 nzxt. (Si j’avais à en choisir un à nouveau, je ne prendrais pas celui-ci En effet il est super beau ! Mais pas du tout pratique pour du watercooling. Cependant il serait impeccable pour de l’aircooling ) Bref ! Revenons à nos crevettes, comme dis plus haut, choisissez de préférence un boitier avec l’alim en position basse. Et SURTOUT attendez de l’avoir entre les pinces pour choisir les autres composants, quel que soit le boitier ! Ça vous aidera beaucoup dans le choix des autres composants. 1 – Les waterblocks De préférence, lorsque vous choisissez vos waterblocks, faites en sorte qu’ils soient dans les mêmes matériaux, ça évite les soucis d´oxydoréduction entre les différents éléments. Ce phénomène peut vous pourrir un circuit. Perso j’ai choisi le cuivre, car c’est le meilleur conducteur thermique. A – Le CPU Concernant le socket du processeur, il n'existe que deux fournisseurs de processeurs : AMD et Intel. Attention aux dimensions ! Mais si vous connaissez la marque de votre CPU, vous trouverez sans souci un waterblock. Sinon je vous conseille d’aller lire les tutos du Crabe sur la détection de son matériel. B – Le GPU Alors là, plus complexe ! Le plus simple : trouver la référence exacte de votre CG, puis aller sur ce site : http://www.hwconfig.com/waterblock-finder Vous trouverez ce qu’il vous faut. Un conseil : les waterblocks de CG sont constitués de ces 2 parties : Le radiateur de refroidissement : Celle-ci vous l’aurez toujours. Pensez à prendre aussi la « back-plate » qui va avec : Elle n’est pas toujours fournie, mais niveau esthétique c’est quand même plus joli et ça dissipe un peu de chaleur . C – La RAM Trop rien à dire ici, car perso je n’en ai pas monté. Il existe des blocs à mettre sur les barettes de RAM : Ils sont à visser à un second élément qui ressemble à ceci : Celui-ci existe pour 2 ou 4 barrettes de ram, soyez vigilants quant aux espacements entre les barrettes. Petite astuce que j’ai lu : Pour améliorer la conductivité thermique entre la première et la seconde partie mettez un peu de pâte thermique 2 – les radiateurs A – les passifs Il existe des WC (watercooling) sans ventilateur. Dans ce cas, il faut choisir un très grand radiateur, pas très dense en ailettes. Certains sont allés jusqu’à utiliser des… radiateur de voiture ! On ne rigole pas, ça marche assez bien . Mais bon, plus vous avez de composants à refroidir, plus la surface du radiateur doit être grande. Gros avantage de ce système : zéro bruit ! B – Les actifs Calmez-vous mesdames, mesdemoiselles ! On ne va parler que de radiateur Dans le cas des actifs, vous allez devoir choisir un radiateur compact et dense en ailettes. Puis l'équiper d'un ventilateur (je vais détailler ce point plus bas). Dans ce cas il faut (environ) un radiateur 120x120 par élément refroidi. Il existe plein de calculs savants pour être plus précis, mais là je vous laisse chercher 120x120 correspond à la dimension du ventilateur monté dessus. (Perso pour refroidir ma GPU et mon CPU j'ai un 140*280. Et c'est impeccable.) Soyez prudent quant à l'épaisseur du radiateur ! Gardez en tête qu'il faut monter un ventilo dessus (ou dessous), puis rentrer le tout dans le boitier ! Vous remarquerez que les trous d'entrée / sortie sont situés sur le même côté, témoignant d'un système à double flux, obligeant le liquide à faire un aller / retour dans le radiateur afin de maximiser le temps d'échange avec les ailettes. C'est le meilleur compromis entre efficacité et restrictivité. Un conseil : évitez les simples flux ! 3 - Les ventilateurs Ici, plein de choix possible, mais la chose la plus importante à retenir est : plus votre radiateur est dense en ailettes, plus votre ventilateur doit être puissant pour faire circuler l'air. Pour le montage du ventilo sur le radiateur, il y à deux écoles, le PUSH ou le PULL Donc, soit pousser l'air, soit le tirer. (Si vous avez un ventilo de chaque coté de votre radiateur pas de question à se poser). Certains pensent que la technique PULL est plus efficace que la PUSH. Perso j'ai pas eu le choix, j'ai dû monter mes ventilateurs en PULL . Autre point à ne pas oublier : plus un ventilateur est grand, moins il fera de bruit. Privilégiez donc les 140 ou carrément les 200. Et plus ils ont de pales, plus ils ont un gros débit. Inutile de prendre un ventilo à 12 pales avec un radiateur peu dense : ça serait totalement inutile. Vous l'aurez donc compris : j'ai 2 ventilateurs 140×140 (oui 140×2 = 280 bravo ! ^^). Je les ai choisis pour leur faible bruit et leur débit d'air. 4 - La pompe Bon alors attention, là on va s'amuser ! Pour cette partie plus technique, il s’agit de choses que j’ai lu, et non de ma propre expérience. La pompe a pour fonction toute simple de faire circuler le fluide caloporteur à travers le circuit. Il en existe plusieurs mais certains modèles sont réellement des références. Il existe deux grand "types" soit des Laing DDC (MCP355 pour la marque Swiftech) soit des Laing D5 (MCP655 pour Swiftech) Globalement la MCP355 sera utilisée avec du tuyau de plus faible diamètre afin de maximiser la pression dans les tuyaux, elle est d´ailleurs conçue pour ca : avoir une grande pression. Elle est pour le coup désignée pour les systèmes à grande restrictivité (waterblocks avec des chemin complexes) dans lesquels la pression sera bien utile pour forcer l´eau à passer. On appelle ces montages HPDC (Haute Perte De Charge). La MCP655 au contraire possède moins de pression que la MCP355, mais par contre possède un grand débit. Elle sera désignée pour du gros tuyau afin de maximiser le débit, et des waterblocks peu restrictifs au passage du liquide. On appelle ces montages LPDC (faible (Low) Perte De Charge). Ne vous affolez pas avec ces deux termes LPDC et HPDC, en pratique on voit couramment que la technologie des waterblocks tend à s´uniformiser. Conseil personnel : investissez dans ces pompes. C'est surement l'élément le plus important. 5 - le réservoir Même chose que pour la pompe . J’ai pas d’expérience particulière, voici donc ce que j’en ai lu : C´est un des composants que l´on dit optionnel dans la mesure où il n´est pas indispensable au fonctionnement du système. L´avantage de ne pas en mettre est de réduire la longueur et la restrictivité du circuit, mais son absence pose un autre inconvénient : gestion difficile des bulles d´air emprisonnées dans le circuit. En effet, un réservoir recueille facilement les bulles du circuit. Il a une fonction primaire d’« air trap » (piège à air). Avoir de l´air dans son circuit, c´est la grosse… (…) , ça peut détruire le débit. De toute façon, les bulles réduisent fortement les performances si vous avez un élément qui les agrège, comme par exemple un radiateur à l´horizontale dans le haut de votre boitier (l´air ira se coincer dedans). Ça fera toute une portion où le liquide ne circulera pas et donc n´échangera pas sa chaleur avec le radiateur —> pas bon du tout ! Perso j'ai opté pour une pompe intégrée à un réservoir qui s'insère dans 2 baies 5.25" de Disque Dur. C'est assez pratique à mettre en place et vous n'avez pas à gérer la hauteur du réservoir vis-à-vis de la pompe, afin que celle-ci soit toujours alimentée en eau. En effet, si la pompe tourne sans eau ... pas bon du tout pour elle ! ^^ D'autres découplent la pompe du réservoir pour en choisir un super tendance et trop mignon-kawaï. Perso j'ai choisi l'efficacité. Chacun son truc 6 - les raccords Ils assurent la bonne cohésion et l´étanchéité entre les tuyaux et les éléments du système de watercooling. Il en existe différents types : cannelés, autobloquants, et les coiffés (qui sont le must, tout simplement). Et ensuite, suivant le type, la qualité dépendra de la marque. En général a partir du moment où on a affaire a des raccords a coiffe, la qualité est souvent au rendez-vous. Dans l´ordre je vous propose une image d´un raccord cannelé, d´un raccord autobloquant et d´un raccord à coiffe : 7 - Le tuyau Je précise que dans ce paragraphe, je ne fais aucun sous-entendu lié à l'anatomie masculine. Toute ressemblance est totalement fortuite Ceci dit, rentrons directement dans le vif du sujet ! Le tuyau assure le transport du fluide caloporteur entre les différents éléments du montage. Il en existe de différentes qualités et tailles, mais il vaut mieux prendre une référence en général. De toute façon ça ne représente pas le plus gros de l'investissement. Seuls deux paramètres entrent en compte dans le choix du tuyau : le diamètre et le rayon de courbure. On cherche le plus grand rayon de courbure pour le diamètre souhaité, et en pratique il n'y a qu'une poignée de tuyaux qui offrent des performances souhaitables. Il existe des tuyaux rigides, mais je n'en parlerai pas car je n'ai aucune expérience dans le domaine (non… pas d’allusion ici non-plus). A - Le diamètre Lorsque vous avez dimensionné votre circuit, vous avez choisi d'opter, soit pour une pompe Laing DDC soit pour une Laing D5. La notation des diamètres est de type X / Y, avec X le diamètre intérieur du tuyau en mm et Y le diamètre extérieur. Par souci d'intégration, ou parce que votre circuit est très restrictif (beaucoup d'éléments à la suite ou des waterblocks connus pour être très restrictifs au passage du liquide), vous avez peut-être choisi une DDC. Et dans ce cas, il faudra opter pour du tuyau de faible diamètre. Augmenter la taille du tuyau sur ce type de pompe signifie ruiner la pression et donc l'efficacité de votre système. Vous vous dirigerez donc vers des diamètres allant de 8/10 à 10/13. Il est conseillé par compromis de prendre les 10/13, tout simplement parce qu'il est facile de trouver des raccords à coiffe de ce diamètre, ce qui procure une sécurité supplémentaire sur votre montage pour éviter toute fuite. Les diamètres inférieurs sont certes plus adaptés pour la pression mais à priori vous ne trouverez que des raccords cannelés à ce diamètre. A vos risques et périls, sachez de toute façon qu'un circuit restrictif au point de nécessiter du 8/10 ne cours pas les rues. Ou alors, vous avez peut-être opté pour une D5 et vous cherchez donc à maximiser l'utilité de la pompe qui réside dans son débit absolument hallucinant. Et donc contrairement à précédemment, vous allez chercher à diminuer les frottements internes au tuyau et vous orienter vers du gros diamètre, pas en dessous de 13/16. 8 - Les Liquides De Refroidissement Ici on va parler d’eau avec des additifs. Inutile d’aborder l’huile et encore moins l’azote, ce n’est pas pour le commun des mortels. Son rôle est d´emmagasiner la chaleur des composants et de la restituer au(x) radiateur(s) en allant dans le circuit. Différents prix, différents types, c´est surtout l´esthétique qui orientera votre choix. La qualité des fluides caloporteurs est généralement équivalente quelque soit la marque. Cela dit pour ne pas se faire … on préférera prendre un tout-en-un, avec les antifongiques et anticorrosifs appropriés déjà contenus dedans. C’est plus pratique . 6 – Acheter son premier circuit A - Les questions que vous devez vous poser Quel est mon objectif ? On peut viser globalement trois objectifs, sachant que je parle du cas d´un système ''classique'' qui refroidit, donc les pièces principales et bruyantes, normalement : CPU et GPU (de par leur système aircooling) Refroidissement silencieux : Vous ne supportez pas le bruit et vous voulez juste avoir une alternative au refroidissement conventionnel de votre CPU et Carte(s) Graphique(s). Refroidissement pouvant soutenir un Overclocking modéré : suivant ce que vous visez vous pourrez toujours avoir un refroidissement silencieux a modérément bruyant tout en pouvant viser des performances bien supérieures à ce que vous pouviez avoir avant. Refroidissement extrême : Rien à carrer du bruit, vous cherchez la perf ultime et faites du gros OC pour exploser les benchmarks. Les ventilateurs montés sur vos radiateurs sont des monstres de vitesse, de débit et de pression, et vous le font bien comprendre à coups de décibels. Quel budget je dois m´attendre à débourser pour mon objectif ? On peut évaluer une tranche de budget entre les objectifs 1 et 3. L´objectif 1 sera le moins cher si vous ne refroidissez et ne prévoyez de refroidir que le CPU. A ce compte-là pour un système ''Maison'', donc pas de kits tout faits, attendez-vous à débourser environ 150-200 euros suivant la qualité de vos composants. Et enfin pour du gros système type 3 ca pourra monter jusqu´à 1000 euros pour l´ordre de grandeur. Le nombre et la qualité poussée des composants pour ce type de système expliquent le prix élevé. Perso pour ma config, j’ai déboursé 455€ Ne faut-il pas y aller pas-à-pas pour faire évoluer les choses ? Oui bien sûr, mais dans ce cas, certains éléments devront être légèrement surdimensionnés au départ pour ne pas avoir à les changer plus tard, je pense surtout au radiateur en premier lieu. Plus on a d´éléments chauffants dans le circuit, plus on a besoin de surface de dissipation pour évacuer la chaleur. Ou alors, question de compromis on peut avoir un système sous-dimensionné mais avec des turbines d´avion pour effectuer la dispersion de l´air chauffé à blanc. Tout est question de bruit dans ce cas. Quoi qu´il en soit il est préférable de dimensionner tout correctement au départ pour ne pas avoir de mauvaise surprise. -Refroidir son CPU : Prévoir un radiateur de 120mm -Refroidir un CPU + Une carte graphique : Prévoir un radiateur de 240mm ou au pire deux de 120mm Si vous voulez refroidir plus, il faut ajouter de la surface. Mais je ne suis pas expert du dégagement thermique. Est-ce que je recherche une dimension esthétique particulière ? Que le crabe qui ne s’est jamais dit : « P###in ! ça en jette un max, j´aimerais trop avoir ça » en voyant pour la première fois un beau système watercooling me jette la première pierre (Pierre, c´est toi qui m´a jeté ça ? ). De quelle place je dispose dans mon boitier actuel ? Et oui, on y revient . Il faut bien trouver la place où tout caler. Suivant votre place, vos objectifs et la dimension esthétique, vous pourrez intégrer les choses différemment. Donc une fois que vous aurez vos objectifs fixés et le matériel nécessaire simulé, posez-vous la question de comment intégrer tout ça. Après, tout dépend vos goûts : vous préférez voir vos exigences à la baisse dans le cas où vous ne pouvez/ne voulez pas monter du matériel hors boitier, ou vous préférez plutôt acheter un nouveau boitier plus adapté ? Ou alors peut-être allez-vous bricoler pour tout faire rentrer quoi qu´il arrive… Bref la question de l´intégration est à réfléchir en parallèle à l´élaboration de votre système. C´est un point difficile à appréhender la première fois, mais on apprend de ses erreurs et on devient plus aventurier avec les essais. Perso je vous si c’est votre premier watercooling, je vous conseille d’investir dans un boitier qui pourra tout contenir. Ça sera plus simple B – Où acheter ? Je vous conseille EKwaterblock, DocMicro (super bien ce site), alphacool, … Tout le monde a un avis différents, dans tous les cas n’hésitez pas à investir dans du matériel de qualité. Voilà, ce petit tuto sur le watercooling se termine. Pour le montage d’un watercooling et d’autre astuces, je vais rédiger un second tuto . Merci à : @Le PoissonClown, @Delta et @Mreve de m'avoir motivé à rédiger ce tuto, à l'avoir lu et corrigé.
  7. Lenteur du PC Bonjour à Tous, Depuis le début de l'année, je rencontre un problème avec mon PC: La connexion Internet est de plus en plus lente : il faut, en moyenne, 30 secondes avant que Firefox ne s'affiche et 20 à 30 de plus pour avoir la page d’accueil. J'ai Incrédimail comme messagerie et là, c'est plusieurs minutes avant l'ouverture du logiciel. Mon PC : Intel GPU 3220 3 Ghz Ram 8 Ghz Windows 10 Pro 64 HD Toshiba 500 G° Carte Graphique NVidia Je précise que tous les pilotes et drivers sont à jour à ce jour. J'ai TuneUp installé et, donc, la machine est sensée être au top des performances. J'ai passé tous les antivirus, anti-malware anti tout ce que vous voulez, la machine est clean. Le test de débit internet indique 9 Mbs en descendant et 1.5 Mbs en montant. Je précise qu'il n'y a aucun logiciel piraté. Tous est sous licence. Voilà ce que j'ai constaté: à chaque mise à jour de Windows, la lenteur augmente un peu plus. Je ne sais plus quoi faire. Merci de m'avoir lu et à bientôt peut-être. Cordialement, B. PAUTAL.
  8. J'ai une autre solution sous le coude les gars, je vous tiens au jus !
  9. Merci à tous, je pense qu'il est possible de mettre le sujet comme résolu. Je vais ouvrir un autre sujet pour le Gps Mio.
  10. Sur version Mobil (je pense que c'est pareil sur pc) quand on poste un commentaire sur un sujet, puis qu'on vas répondre à un message, il faut attendre 40 seconde. Alors c'est bien pour éviter les spam sur un sujet, mais d'un topic à l'autre pu d'un topic a l'envoi des messages, ça serai cool de suprimer ce temps. Enfin je trouve. Après je sais pas si c'est faisable. Voilà
  11. Bonjour Delta, J'ai tardé à répondre parce que j'étais occupé à autre chose. Mais j'ai quand même continué à chercher. Tu me parles de 67 Mbs de débit et je pense que tu parles de la fibre. Je n'ai pas ça chez moi (pour le moment). Mais le problème ne vient pas de la ligne car tout fonctionnait normalement en début d'année. De plus, si je fais du téléchargement c'est tout à fait correct. Pendant que je t'écris, le processeur est chargé à 3% et la mémoire utilisée à 28%. J'avoue que je ne comprends pas Le problème de lenteur est le même avec Chrome. A plus, BP
  12. Bonjour à tous, J'ai un petit problème .. J'ai actuellement un SSD de 60GO (le principal) qui supporte mon Windows 7. Après avoir faire un maximum de tri il me reste 5GO de place sur ce SSD, c'est pas beaucoup Connaissez-vous une méthode pour que je déplace l'ensemble de ce SSD sur un autre SSD plus gros (120GO). Merci à tous pour votre aide !
  13. toujour possible de retourner vers 8.1 ... ++
  14. Oui en effet Delta, j'aurais jamais dû migrer vers le 10.
  15. @ tous, j'ai maintenant dans "applications et fonctionnalités" net framework 3.5 et 4.7 et toujours pas de connexions vers PDA ou Gps Mio. La case à cocher devant est un carré noir, ce qui voudrait dire qu'il manque encore quelque chose! C'est la 3ème solution du lien qui a fonctionné mais il faut noté: une image iso de W10 et la présence du DVD dans un lecteur attention à la lettre du lecteur "source". Je pense qu'il faut peut-être que je réinstalle "activeSync" ! Merci à tous.
  16. Salut les petits crabes, Aujourd'hui je ne vais pas vous faire un tuto sur le waterccoling, si vous cherchez un poil sur le net vous verrez qu'il y en a plein qui en ont fait. Et ils font ça mieux que moi ^^. Suite au montage de mon 1er watercooling, je vais vous donner quelques conseils que vous ne lirez pas ailleur ^^. Avant tout, voici une description de mon wartercooling : C'est un watercooling custom, c'est à dire que je n'ai pas acheté un truc tout prêt du style : Mais j'ai acheté chaque composants pour ensuite les monter. Je refroidi ma Carte Graphique et mon Processeur. J'ai donc acheté un waterbloock pour mon Processeur, un pour ma CG, un radiateur, une pompe, un réservoir, deux ventillos (pour aller sur le radiateur), du tuyau et du liquide de refroidissement. Au préalable j'ai aussi acheté un nouveau boitier pour rentrer tout ça XD. - 1er point : Si comme moi vous achetez un réservoir avec une pompe intégrée, vous n'avez pas à vous soucier de sa position dans le circuit, que ça soit au-dessus ou au-dessous des autres éléments, ça n'a pas d'importance. La pompe sera toujours alimenté en eau ! Si vous avez une pompe et un réservoir découplé, la pompe doit TOUJOURS être en dessous du réservoir, afin qu'il y ai toujours de l'eau dans la pompe. S vous avez seulement une pompe (ce que je déconseille, de 1 c'est pas pratique, de 2 c'est assez .... à remplir) il faut que votre plus gros élément (en général le radiateur) soit au-dessus de la pompe. C'est cet élément qui sert de "réservoir". (pas top pour l'évacuation des bulles) - 2ème point : Si comme moi vous changez de boitier pour intégrer un watercooling, n'achetez rien tant que vous n'avez pas le boitier entre vos pinces ! Perso je me suis fait avoir. Je souhaitais mettre mon radiateur en haut de mon PC, et bien les sorties et entrée du watercooling tapez dans le châssis du boitier J'ai donc dû me raviser et monter mon radiateur en bas de mon boitier. Heureusement ce dernier est super grand et j'ai pu installer mon radiateur sans souci. Mais attention au mauvaise surprise ! ^^ Avoir le boitier (et donc sa notice) avec toutes les dimension vous facilitera grandement la tache lors du choix des autre composant - 3ème point : Quand vous achetez vos ventilateurs, prévoyez des mousse anti-bruit du style : Je vous conseille ça pas tellement pour réduire le bruit mais plus pour que la vis n'abime pas le radiateur. Je m'explique. Les vis fournis avec les ventilos sont souvent très longue, et quand vous vissez dans un radiateur, il faut faire attention à ne pas aller trop loin, sinon vous abimez les ailettes du ventilateur. Plutôt que de recouper les vis (ce que j'ai du faire ...) ce petit bout de caoutchouc de 7 mm (le plus souvent) permet de ne pas abimer le radiateur (car vous avez plus d'épaisseur à serrer ^^) - 4ème point : La grande question ! Où brancher les ventilateurs et la pompe ??? Alors là il y a plein de débat >< Je vais vous donner mon avis. Si vous avez sur votre boitier, une gestion des ventilos avec une molette (ou des boutons ^^) utilisez ça. Vous ne pouvez pas utiliser le connecteur de la CG car souvent les waterbloock le cache, il est donc inaccessible. Ceux de la CM, dans un cas il renvoi l'info du chipset (perso j'ai un souci de sonde sur ce dernier, ma pompe tourne toujours à fond branché dessus), dans l'autre la pompe ne démarre pas car il ne fait pas assez chaud (et c'est pas top)(et on peut ce faire avoir ! cf un poil plus bas) En le branchant comme indiqué, vous pouvez tout gérer et c'est assez pratique. Pour dire, la vitesse de ma pompe au minimum et celle des radiateur aussi, je ne dépasse pas les 50° même avec 30° dans l'appartement (vive la canicule ) Petite astuce (encore une) au passage. Lors du remplissage du système, pensez à débrancher le capteur de la pompe, par défaut elle tournera à fond. J'ai passé 20 min à essayer de comprendre pourquoi mon liquide ne circulai pas >< - 5ème point : Prévoyer un T dans votre circuit : De un des 3 bout sortira un tuyau avec rien au bout, mettez un bouchon, ça vous servira pour la vidange du système. Et oui ! il faut y penser ^^. Perso je me suis fait avoir, je ne l'ai pas prévu, et je ne sais pas encore comment je vais faire ^^. - 6ème point : De préférence, choisissez des embout à compression C'est le mieux je trouve. Pour le serrage, vous serez à la main asser fort, vous prenez un chiffon et une pince, et vous faite un quart de tour en plus, et c'est parfait. Pas besoin de plus. - 7ème point : Quand c'est possible, prévoyez des petit vis pour fixer le PCB (c'est là ou y a tout les circuit électronique ^^) de la CG à la barrette métalique qui vas en sortie de votre PC. Ou mettez les anciennes, si non la CG n'est retenu que par sa fixation sur la CM et c'est pas top. Voilà ! Je pense que je n'ai rien oublié ^^. J'espère que c'est claire et que ça vous serra utile. N'hésitez pas à completer si vous avez des astuces ou des remarques. Je vous envoie une photo de la configue terminé et monté ce soir si possible. PS : petit site pas mal pour le matos de watercooling : http://www.docmicro.com/
  17. Oui effectivement donc j'ai fais toute les manipulations sur YouTube et autre aucune ne fonctionne si vous avez une autre solution je suis preneuse je suis désespérée ??
  18. @Le PoissonClown a mis un lien vers la signification de cet acronyme ...
  19. Bonjour , Voila 4 jours maintenant que je tente de réinstaller windows 10 mais après avoir suivis toutes les recommandation du site et tuto liés à l' instalation et aux érreures je me retrouve toujours bloqué à 87% . Mon pc fait un redémarrage vers 30% de l' installation puis vers 75% il se bloque sur un écran noir et rien ne se passe (je l' ai laissé une nuit comme ça ). Je décide donc de le faire reboot manuellement et la la mise a niveau reprend jusqu' a 87% puis l'ecran bleu avec le message de patienter ce fige la petite roue ne tourne plus et je suis obligé de le faire reboot. A cette issue mon pc me fait automatiquement une restauration vers win 8.1. J'ai testé de faire l' installation de toutes les manières possible , CD , USB , outil de création de media et support pour les personnes envoyant des rapports (ca se dit as comme ça je crois mais vous m' aurez compris je pense ) . Je précise que ce pc à fait la maj il y' a un an sans soucis en même pas une heure tout s' est bien passé. Merci d'avance pour votre aide si elle est possible .
  20. Salut ! Pour ton souci, regardes l'article du Crabe sur les écrans bleus. Pour récupérer tes fichiers, tu as deux solutions : soit démarrer sur un support externe, soit démonter le disque dur et le brancher sur une autre machine ayant un système opérationnel. Pour la première option, tu peux utiliser mon astuce ou alors un CD live d'une distrib Linux. Bon dimanche.
  21. Un petit rappel s'impose Note importante : Lorsque tu conseilles un quelconque logiciel il faut impérativement rediriger vers le site officiel du/des développeur(s). Il faut toujours éviter de passer par des sites tiers qui pratiquent quasiment tous le Repacking. 01net en est le parfait exemple ! Pour télécharger un logiciel alpha, le site te fait d'abord télécharger un autre logiciel qu'on appelle Downloader qui va se charger de télécharger le logiciel alpha. Ce Downloader embarque la plupart du temps un adware. Certain n'hésitent pas non plus à implanter au sein de ton PC des spywares, des backdoors, des outils de tracking, voire de zombification. Bref : Toujours passer par le site officiel pour télécharger quelque chose ! (@Le PoissonClown et @Delta : Voilà comme ça le topic est bien bien déterré ! )
  22. Bonjour mon petit panier de fruit de mer merci Poisson clown, comme je l'ai expliqué et dans un autre poste que je ne retrouve pas , mon ordi ne fonctionnais pas,donc je suis passé à windos 7 pas de probleme sauf pour la souris, tout marchait bien OS certifié par micro je me paie 300 mises à jour! reboot Paf Un carré windows rien ! je l'emmènne chez le docteur là il est plus malade fonctionne au petit ognions, du coup je le repasse en win 10, Oui!! il marche!le lendemain Non !il continue la page d'acceuil win 10 comme dit au dessus, bien sur furax je l'ai secoué dans tous les sens! ben ouis un faux contact avec les vibration de la voiture et j'ai finit par trouver le coupable enfin 2 choses ou la carte video ou le cable adaptateur HDMI/VGA, sans cela c'est impec, le cable ils me le rembourse si c'est la 750GT twin Froze moins marrant, 5, jours là dessus à 27° dans l'appart si mon expérience aide les autres tant mieux enfin pas ceux à qui ont fait la blague de la copie d'écran de démarrage Je dirait plus tard ce que c'était !
  23. là je ne vois pas ou tu veut en arriver car le mdp se trouve au bios ou avant l'entrée sur le Windows. Si c'est au niveau juste avant d'entrée sur windows, suffit de retirer le jumper cmos, si c'est au bios cela vas être un peut plus complexe sur mon précédent post, je parlait de retirer les DD et les installer sur une autre machine selon sont format de connexion bien sur, mais il existe des patch des cable ide Vs sata ou sata Vs ide etc donc aucun soucis, cette manœuvre là consiste a passer-contourner les mdp. pour info, c'est pour cela que l'ont conseil toujours de crypter les DD si ont veut mettre des MDP au Bios et a l’entrée de Windows car si ont retire les DD du pc volé bah si pas crypter ont sais tout ressortir et lire etc CQFD +++
  24. T'as essayé ta sourie sur un autre PC ? Si elle marche pas sur un autre PC, je pense que ta souriz est hs.
  25. Merci pour ce tuto l'ami ! Mais, il est à noter qu'Odin ne fonctionne qu'avec les appareils de la marque Samsung, si le téléphone à rooter est d'une autre marque, il faudra passer par une autre procédure Donc pour les personnes possédant un téléphone d'une autre marque que Samsung, la meilleure façon pour trouver comment rooter son smartphone est par exemple d'utiliser les mots clés "root android [marque du téléphone/modèle] [version d'android]" dans un moteur de recherche. Exemple: "root android lg g3 d855 marshmallow" La plupart du temps cette recherche aboutira sur des tutos postés sur des forums spécialisés, comme par exemple XDA (la référence dans le bidouillage android) ou encore des forums français tel que phonandroid ou encore frandroid.