feigned

PC non compatible avec Windows 11 : les solutions

Comme beaucoup d’utilisateurs dans le monde, vous souhaitez installer Windows 11 sur votre ordinateur ou bien migrer de Windows 10 à Windows 11 gratuitement pour profiter de toutes les nouveautés du nouveau système d’exploitation de Microsoft.

Vous avez vérifié si votre PC était compatible avec Windows 11 et là, c’est la douche froide : votre ordinateur n’a pas la configuration minimale requise et il est non compatible avec Windows 11 !

Lorsque vous essayez d’installer Windows 11, vous rencontrez des problèmes et des messages d’erreur, vous empêchant d’aller plus loin. Vous pouvez par exemple voir le message d’erreur suivant : « Ce PC ne peut pas exécuter Windows 11 ».

Ces problèmes d’installation de Windows 11 s’explique par le fait que Microsoft exige une configuration matérielle inédite et exigeante. En outre, votre ordinateur doit être équipé d’un processeur 64 bits (Intel ou AMD) compatible, d’une puce de sécurité TPM 2.0, de 4 Go de RAM…

Même si la situation semble bloquée et que vous pensez que vous ne pourrez pas installer Windows 11 sur votre ordinateur, des solutions existent pour que votre PC puisse quand même accueillir le nouvel OS de Microsoft.

Dans ce guide, nous allons voir comment résoudre les problèmes d’installation de Windows 11 sur votre ordinateur et comment rendre un PC compatible avec Windows 11.

PC non compatible avec Windows 11 : les solutions

Activer le TPM 2.0 dans l’UEFI

Un TPM (Trusted Platform Module) – module de plateforme sécurisée, en français – est un dispositif de sécurité qui sert principalement à générer et à stocker des clés de chiffrement en toute sécurité. C’est une puce qui soudée à la carte mère d’un ordinateur ou bien une carte externe ajoutée à une configuration existante.

Le TPM n’est pas nouveau : pour utiliser certaines fonctionnalités de Windows 10 telles que BitLocker ou Measured Boot, un TPM 1.2 était déjà obligatoire. Windows Hello Entreprise pouvait aussi utiliser le TPM pour stocker des clés de chiffrement.

Depuis 2016, Microsoft exige que les PC Windows intègrent systématiquement un TPM 2.0 pour renforcer la sécurité du système et utiliser des fonctionnalités supplémentaires comme le Chiffrement de l’appareil ou Windows Defender System Guard (DRTM).

Dans la continuité de ces mesures, Microsoft exige aujourd’hui que seuls les ordinateurs qui sont équipés d’un TPM 2.0 peuvent installer et exécuter Windows 11. Sans cette puce ou si celle-ci n’est pas active, l’installation de Windows 11 plante et le message d’erreur suivant s’affiche :

Ce PC ne peut pas exécuter Windows 11
Le PC doit prendre en charge TPM 2.0

Commencez par vérifier si votre ordinateur est équipé d’un TPM 2.0 :

Vérifiez si votre PC est équipé d’un TPM 2.0 pour Windows 11

Si c’est le cas, assurez-vous que le TPM est bien activé dans la configuration de l’UEFI :

Windows 11 : activer le TPM 2.0 dans le BIOS/UEFI

Voici une photo d’un BIOS/UEFI d’un ordinateur HP avec l’option TPM activée :

Activer le Secure Boot dans l’UEFI

Secure Boot – démarrage sécurisé, en français – est une fonctionnalité du BIOS/UEFI qui permet de s’assurer qu’un ordinateur démarre en utilisant uniquement les logiciels approuvés par le fabricant de l’ordinateur, ceci afin de le protéger des logiciels malveillants.

Depuis 2012, Microsoft exige que les PC Windows intègrent systématiquement le Secure Boot pour renforcer la sécurité du système. Pour utiliser des composants ou des systèmes d’exploitation (Linux ou une version antérieure de Windows) étrangers, il est cependant possible de désactiver le Secure Boot.

Avec Windows 11, Microsoft va plus loin : le Secure Boot doit maintenant être obligatoirement activé pour installer et exécuter Windows 11. Si le Secure Boot n’est pas activé, l’installation de Windows 11 est bloquée et le message d’erreur suivant s’affiche :

Ce PC ne peut pas exécuter Windows 11
Le PC doit prendre en charge le démarrage sécurisé

Pour résoudre ce problème, rendez-vous dans les paramètres de l’UEFI et activez le Secure Boot :

Activer le Secure Boot sur un PC UEFI

Mettre à jour le BIOS/UEFI de son PC

Les fabricants d’ordinateurs (Asus, Acer, Dell, Lenovo, HP…) et de cartes mères (Asus, MSI, Gigabyte…) commencent à déployer des mises à jour afin rendre leurs matériels compatibles avec Windows 11.

En installant le dernier firmware pour votre ordinateur ou votre carte mère, votre ordinateur pourrait être compatible avec Windows 11.

Mise à jour du firmware sur un PC Dell

Pour mettre à jour le BIOS/UEFI de votre PC, suivez ce guide :

Mettre à jour le firmware (BIOS ou UEFI) de sa carte mère

Changer son processeur (CPU)

Windows 11 requiert qu’un ordinateur soit équipé au minimum d’un processeur Intel Core de 7è génération ou bien d’un AMD Ryzen de 2nd génération.

Windows 11 : vérifiez si votre processeur Intel ou AMD est compatible

Si votre CPU n’est pas compatible Windows 11 mais que vous avez un ordinateur de bureau, vous pouvez acheter un processeur Intel ou AMD plus récent si votre carte mère intègre un socket compatible.

Vous devez avoir une carte mère avec un des sockets suivants :

  • LGA 1151 : pour les CPU Intel de 7è génération (Kaby Lake), de 8è génération (Coffee Lake, Kaby Lake Refresh) et de 9è génération (Coffee Lake Refresh).
  • LGA 1200 : pour les CPU Intel de 10è génération (Comet Lake) et de 11è génération (Rocket Lake).
  • LGA 1700 : pour les CPU Intel de 11è génération (Alder Lake).
  • AM4 : pour les CPU AMD Ryzen et Athlon.
  • TR4 : pour les CPU AMD Ryzen Threadripper.

Augmenter sa mémoire vive (RAM)

Windows 11 requiert qu’un ordinateur possède au minimum 4 Go de mémoire vive, sinon le message d’erreur suivant s’affiche lors de l’installation de Windows 11 :

Il doit y avoir au moins 4 Go de mémoire système (RAM)

Si vous avez un ordinateur de bureau ou un ordinateur portable modifiable (sur certains PC portables, la mémoire vive est soudée à la carte mère et il n’y a aucun slot libre pour en ajouter), achetez des barrettes de RAM compatibles avec votre carte mère (référez-vous au manuel de la carte mère ou de votre ordinateur) : remplacez les barrettes existantes pour des barrettes de plus grande capacité (conseillé) ou bien ajoutez une barrette supplémentaire (même modèle et même marque que celle déjà installée).

Changer son disque (HDD ou SSD)

Windows 11 requiert qu’un ordinateur soit équipé d’un disque (HDD ou SSD) d’une capacité totale de 64 Go.

Si vous avez un ordinateur de bureau ou un ordinateur portable modifiable (sur certains PC portables, le disque dur ou le SSD est soudé à la carte mère et il n’y a aucun emplacement libre pour en ajouter), achetez un disque dur ou un SSD de plus grande capacité pour remplacer le disque existant. Pour migrer vos données de l’ancien vers le nouveau disque, suivez ce guide :

Windows : cloner un disque avec Macrium Reflect

Pour faire la mise à niveau de Windows 10 vers Windows 11, il est nécessaire d’avoir 10 Go d’espace libre sur le disque système. Si le disque dur ou SSD est plein, l’erreur « Windows a besoin de plus d’espace » peut s’afficher lors de l’installation de Windows 11. Si vous êtes dans ce cas, nettoyez votre disque :

Libérer de l’espace disque sur Windows [10, 8, 7]

Changer sa carte graphique (GPU)

Windows 11 requiert qu’un ordinateur soit équipé d’un processeur graphique ou d’une carte graphique compatible DirectX 12 avec un pilote WDDM 2.0.

Si vous avez un GPU non compatible, vous pouvez vous retrouver bloquer lors de l’installation de Windows 11.

Si vous avez un ordinateur de bureau, achetez une carte graphique compatible DirectX 12 pour remplacer celle existante.

Installer Windows 11 sur un PC non compatible

Malgré les solutions apportées dans ce guide, vous n’arrivez pas à rendre votre ordinateur compatible avec Windows 11 ?

Des solutions existent pour contourner les exigences matérielles de Microsoft et installer Windows 11 sur un PC incompatible :

Forcer la mise à niveau vers Windows 11 sur un PC non compatible

Installer Windows 11 sur un PC non compatible (CPU, TPM 2.0, Secure Boot…)

WinPass11 : installer Windows 11 Insider Preview sur un PC incompatible

! Attention : sachez qu‘il est déconseillé de forcer l’installation de Windows 11 sur un PC non compatible. Microsoft a indiqué que les ordinateurs qui contourneraient les exigences matérielles ne recevraient pas les mises à jour de sécurité via Windows Update. Il est conseillé de rester sur Windows 10 qui est pris en charge jusqu’en 2025.

Liens utiles

420 utilisateurs actifs