Créer son propre serveur de stockage en ligne (cloud) avec Seafile

14 votes
2K vues
Indispensable

Par Le Crabe

Le

Mis à jour le

2K vues

16 commentaires

Vous en avez marre des services de stockage de fichiers en ligne (cloud) tels que Dropbox, Google Drive, Microsoft OneDrive ou Apple iCloud ? 😤 Vous souhaitez héberger vos documents sur votre propre serveur dédié grâce à un logiciel gratuit et open source ? 😍

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

Laissez-moi vous présenter Seafile ! Un logiciel open-source qui vous permet de créer un service de stockage en ligne avec chiffrement de fichiers sur votre propre serveur. Grâce à lui, vous allez pouvoir stocker et chiffrer tous vos documents sur un serveur en France et y accéder depuis tous vos appareils (PC, tablette et mobile) par le biais d’une application. Seafile est en effet compatible Windows, macOS, Linux, Android et iOS ! 👍

Vous pensez que c’est difficile à mettre en place ? 😬

C’est faux !

Grâce à ce tutoriel et en seulement 6 étapes, vous aurez créé votre service de stockage en ligne avec Seafile sur votre propre serveur dédié. Vous aurez enfin le contrôle sur vos données. À vous la liberté ! 🐦

Plus pratique, moins cher (à court terme) et plus simple à mettre en place qu’un NAS, un serveur de stockage de fichiers en ligne est la solution idéale pour mettre à l’abri vos fichiers et y accéder facilement depuis vos différents appareils (PC, tablette et mobile).

De plus, la solution serveur dédié (avec Kimsufi) + Seafile se révèle moins chère et plus complète que les solutions payantes existantes. Voyez par vous-même :

Kimsufi KS-3
+ Seafile
Dropbox Google
One
Microsoft
OneDrive
Apple
iCloud
Prix (par mois) 9,59 € 9,99 € 9,99 € 7 € 9,99 €
Espace de
stockage
2 To 1 To 2 To 1 To 2 To
Taille de fichier maximale Illimité Illimité 5 To 10 Go 15 Go
Édition des fichiers en ligne
Chiffrement des fichiers
Applications Windows, macOS, Linux, iOS, Android Windows, macOS, iOS, Android Windows, macOS, iOS, Android Windows, macOS, iOS, Android Windows, macOS, iOS
Localisation des serveurs France États-Unis États-Unis États-Unis États-Unis
Open Source

Tu m’as convaincu ! Mais comment je fais pour créer mon serveur de stockage en ligne avec Seafile ?

6 étapes nécessaires pour mettre en place votre serveur de stockage :

  1. La commande d’un serveur dédié auprès d’un hébergeur.
  2. La configuration du serveur.
  3. La mise en place d’un nom de domaine.
  4. L’installation de Seafile sur le serveur.
  5. L’installation de l’application Seafile sur votre PC (Windows, Linux ou macOS) et éventuellement votre smartphone (iOS ou Android).
  6. Lancer la synchronisation de vos fichiers entre vos appareils (PC, tablette et mobile) et le serveur.

Prêt à vous lancer ? C’est parti ! 💪

Première étape, nous allons commander un serveur dédié auprès de Kimsufi qui propose une offre qualité-prix imbattable (bien évidemment, vous pouvez aussi vous tourner vers d’autres offres comme celles proposées par OneProvider ou Ikoula) ! 😉

Étape 1 : commander un serveur dédié

  1. Rendez-vous sur le site web de Kimsufi, page Serveurs.
  2. Sélectionnez le serveur qui vous intéresse. Ici, je commande un serveur KS-3 (CPU : Intel Atom N2800 / RAM : 4 Go / Disque : 2 To) à 9,59 € par mois.
  3. Connectez-vous à votre compte Kimsufi ou créez-en un si vous n’en avez pas. Sélectionnez la fréquence de paiement, le moyen de paiement puis cliquez sur le bouton Confirmer et payer ma commande.
  4. Votre bon de commande s’affiche avec en bas la mention « Votre commande est en cours de réalisation ». Il faut maintenant faire preuve d’un peu de patience, le temps que votre serveur soit créé par Kimsufi.
  5. Une fois votre serveur Kimsufi créé, vous recevez un email de confirmation avec notamment les paramètres du serveur (son adresse IP et son nom).
Etape 1 terminée : votre serveur est prêt à être utilisé ! Prochaine étape : la configuration du serveur.

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

Étape 2 : configurer le serveur

  1. Connectez-vous au manager Kimsufi.
  2. Cliquez sur le bouton Installer pour installer le système d’exploitation.
  3. Sélectionnez le système d’exploitation Debian 9 « Stretch », la langue Français puis cliquez sur Suivant.
  4. Cliquez sur Confirmer pour lancer l’installation du système d’exploitation sur votre serveur.
  5. Patientez pendant l’installation du système d’exploitation.
  6. L’installation est terminée lorsque OS affiche « Debian » et que Boot affiche « Boot from hard drive« .
    Vous recevez également un email de confirmation avec le mot de passe du compte super-utilisateur (root). Conservez bien cet email, nous aurons besoin du mot de passe très bientôt.
  7. Connectez-vous à votre serveur via SSH en entrant la commande suivante (remplacez x.x.x.x par l’adresse IP de votre serveur) :
    ssh root@x.x.x.x

    Comment faire ?

    • Avec Linux : ouvrez le Terminal et utilisez simplement la commande ssh, toutes les distributions Linux sont équipées d’un client SSH natif.
    • Avec Windows :
      • Windows 10 v1709 et ultérieur : ouvrez l’invite de commandes et utilisez simplement la commande ssh. Vérifiez que le client OpenSSH est activé dans Paramètres > Applications et fonctionnalités > Fonctionnalités facultatives.
      • Autres versions de Windows : utilisez le logiciel cmder.

        Utiliser cmder

        Téléchargez cmder (Full), décompressez l'archive puis double-cliquez sur le fichier cmder.exe. Cmder intègre Git for Windows et permet d'établir une connexion SSH avec des périphériques réseau.

        Par défaut, cmder ouvre une instance de cmd.exe (Invite de commandes) qui ne supporte pas le SSH, contrairement à bash.exe (Git Bash). Vous devez donc ouvrir un onglet (CTRL + T) et sélectionnez la tâche {bash::bash}.

        Pour plus de confort, je vous recommande de définir {bash::bash} comme tâche par défaut : Settings > Startup > Specified named task > {bash::bash} > Save settings.

    Vous serez invité à saisir le mot de passe du super-utilisateur root qui vous a été envoyé par email. Vous êtes bien connecté au serveur lorsque la console affiche root@xxxxxx !

  8. Mettez à jour le système d’exploitation Debian :
    apt update
    apt full-upgrade
  9. Par sécurité, il est préférable de ne pas utiliser le super-utilisateur root. Créez un utilisateur standard avec la commande adduser :
    adduser lecrabe
    
    Ajout de l'utilisateur « lecrabe » ...
    Ajout du nouveau groupe « lecrabe » (1001) ...
    Ajout du nouvel utilisateur « lecrabe » (1001) avec le groupe « lecrabe » ...
    Création du répertoire personnel « /home/lecrabe »...
    Copie des fichiers depuis « /etc/skel »...
    Entrez le nouveau mot de passe UNIX : *****
    Retapez le nouveau mot de passe UNIX : *****
    passwd: password updated successfully
    Changing the user information for lecrabe
    Enter the new value, or press ENTER for the default
            Full Name []: 
            Room Number []: 
            Work Phone []: 
            Home Phone []: 
            Other []: 
    Cette information est-elle correcte ? [O/n] O
  10. Installez sudo puis ajoutez votre compte utilisateur standard au groupe sudo pour pouvoir exécuter des tâches en tant que super-utilisateur :
    apt install sudo
    adduser lecrabe sudo
  11. Déconnectez-vous du compte root puis reconnectez-vous avec votre compte utilisateur standard :
    exit
    ssh lecrabe@x.x.x.x
Etape 2 terminée : votre serveur dispose désormais d’un système d’exploitation qui est parfaitement configuré. Il est maintenant possible d’installer notre service de stockage en ligne avec Seafile !

Mais avant, pour plus de confort, nous allons configurer gratuitement un nom de domaine et le faire pointer vers l’adresse IP de notre serveur. Ainsi, nous pourrons accéder plus tard à l’application web de Seafile en entrant simplement le nom de domaine dans la barre d’adresse (du type https://mondomaine.duckdns.org) au lieu de l’adresse IP du serveur qui n’est pas facile à retenir.

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

Étape 3 : configurer un nom de domaine

Nous allons créer gratuitement un nom de domaine avec Duck DNS. Duck DNS est un service gratuit qui pointe un DNS (par exemple lecrabeinfo.duckdns.org) vers l’adresse IP de son choix. Il existe aussi d’autres solutions comme No-IP, FreeDNS ou Securepoint DynDNS.

En d’autres termes, nous allons pouvoir accéder à notre serveur via le domaine xxx.duckdns.org à la place de l’adresse IP !

Bien évidemment, vous pouvez aussi opter pour un nom de domaine payant plus professionnel du type monserveur.fr.

Voici comment configurer un nom de domaine avec Duck DNS :

  1. Rendez-vous sur le site web de Duck DNS.
  2. Connectez-vous à l’aide de votre compte Twitter, GitHub, reddit ou Google.
  3. Entrez le nom de domaine désiré puis cliquez sur Add domain.
    Un message vous confirme que le nom de domaine a bien été créé.
  4. Récupérez l’adresse IPv4 et IPv6 de votre serveur depuis votre manager Kimsufi.
  5. Sur DuckDNS, saisissez l’adresse IPv4 de votre serveur puis cliquez sur Update IP.
    Un message vous confirme que l’adresse IP est bien lié au nom de domaine.
  6. Faites de même pour l’adresse IPv6.
  7. Vérifiez que votre nom de domaine est opérationnel en pingant le nom de domaine via l’invite de commande sur Windows ou le Terminal sur Linux :
    ping -4 xxxxx.duckdns.org
    
    PING xxxxx.duckdns.org (5.X.X.X) 56(84) bytes of data.
    64 bytes from nsxxxxx.ip-5-x-x.eu (5.X.X.X): icmp_seq=1 ttl=53 time=20.2 ms
    64 bytes from nsxxxxx.ip-5-x-x.eu (5.X.X.X): icmp_seq=2 ttl=53 time=19.9 ms
    64 bytes from nsxxxxx.ip-5-x-x.eu (5.X.X.X): icmp_seq=3 ttl=53 time=20.5 ms
    64 bytes from nsxxxxx.ip-5-x-x.eu (5.X.X.X): icmp_seq=4 ttl=53 time=22.6 ms
    ^C
    --- lecrabeinfo.duckdns.org ping statistics ---
    4 packets transmitted, 4 received, 0% packet loss, time 7ms
    rtt min/avg/max/mdev = 19.931/20.800/22.551/1.034 ms
Etape 3 terminée : votre nom de domaine est prêt ! Maintenant nous pouvons installer Seafile sur le serveur.

Étape 4 : installer Seafile côté serveur

Nous allons installer Seafile à l’intérieur d’un conteneur isolé du reste du système à l’aide du logiciel Docker. C’est simple, rapide et puissant !

C’est parti, commençons par installer Docker !

Étape 4.1 : installer Docker

  1. Connectez-vous à votre serveur via SSH avec le compte utilisateur standard (remplacez x.x.x.x par l’adresse IP de votre serveur) :
    ssh lecrabe@x.x.x.x
  2. Mettez à jour la liste des paquets :
    sudo apt update
  3. Installez les paquets nécessaires à apt pour utiliser un dépôt avec le protocole HTTPS :
    sudo apt install \
        apt-transport-https \
        ca-certificates \
        curl \
        gnupg2 \
        software-properties-common
  4. Ajoutez la clé GPG de Docker :
    curl -fsSL https://download.docker.com/linux/debian/gpg | sudo apt-key add -
  5. Ajoutez le dépôt stable de Docker :
    sudo add-apt-repository \
       "deb [arch=amd64] https://download.docker.com/linux/debian \
       $(lsb_release -cs) \
       stable"
  6. Mettez à jour la liste des paquets :
    sudo apt update
  7. Installez la dernière version de Docker CE (Community Edition) et de containerd :
    sudo apt install docker-ce docker-ce-cli containerd.io
  8. Vérifiez que Docker CE est correctement installé en exécutant l’image hello-word :
    sudo docker run hello-world
    
    Hello from Docker!
    This message shows that your installation appears to be working correctly.

    Cette commande télécharge une image de test et l’exécute dans un containeur. Quand le containeur s’exécute, il affiche un message d’information puis se ferme.

Etape 4.1 terminée : Docker a bien été installé sur notre serveur, nous pouvons maintenant installer Seafile !

Étape 4.2 : installer Seafile

  1. Pour installer Seafile avec Docker, il vous suffit d’entrer la commande suivante :
    sudo docker run -d --name seafile \
      -e SEAFILE_SERVER_LETSENCRYPT=true \
      -e SEAFILE_SERVER_HOSTNAME=sous_domaine.duckdns.org \
      -e SEAFILE_ADMIN_EMAIL=moi@exemple.com \
      -e SEAFILE_ADMIN_PASSWORD=mon_mot_de_passe \
      -v ~/seafile-data:/shared \
      -p 80:80 \
      -p 443:443 \
      seafileltd/seafile:latest

    Remplacez simplement :

    • sous_domaine.duckdns.org par le nom de domaine de votre serveur.
    • moi@exemple.com et mon_mot_de_passe par l’adresse email et le mot de passe du compte admin de Seafile.
  2. Patientez environ 5 à 10 minutes, le temps que l’ensemble du système s’installe dans le containeur. Vous pouvez d’ailleurs suivre l’installation avec la commande suivante :
    sudo docker logs -f seafile

    Tout est OK lorsque le message suivant s’affiche :

    Seahub is started
    
    Done.
  3. Vous pouvez maintenant vous connecter à l’interface web de l’instance Seafile de votre serveur via https://xxxx.duckdns.org :
    Magnifique, n’est-ce pas ? 😎
Etape 4 terminée : Seafile est correctement installé sur notre serveur ! Nous allons maintenant installer le client Seafile sur notre PC afin de pouvoir synchroniser automatiquement nos documents entre le PC et le serveur.

Étape 5 : installer Seafile côté client

Sur PC (Windows, macOS ou Linux)

  1. Téléchargez et installez le client Seafile en fonction de votre système d’exploitation :
    • Pour Windows : seafile-x.x.x-en.msi.
    • Pour Ubuntu (Linux) :
      sudo add-apt-repository ppa:seafile/seafile-client
      sudo apt update
      sudo apt install seafile-gui
    • Pour Debian 9 « Stretch » (Linux) :
      sudo apt-key adv --keyserver hkp://keyserver.ubuntu.com:80 --recv-keys 8756C4F765C9AC3CB6B85D62379CE192D401AB61
      echo deb http://deb.seadrive.org stretch main | sudo tee /etc/apt/sources.list.d/seafile.list
      sudo apt update
      sudo apt install seafile-gui
    • Pour macOS : seafile-client-x.x.x.dmg.
  2. Au démarrage de Seafile, vous pouvez choisir le dossier dans lequel seront téléchargées vos bibliothèques. Laissez le dossier par défaut puis cliquez sur Suivant.
  3. Ajoutez les informations de votre compte Seafile :
    • Serveur : le nom de domaine de votre serveur, ex. : https://xxx.duckdns.org.
    • E-mail et mot de passe : les identifiants du compte administrateur de Seafile.
    • Nom de l’ordinateur : le nom de votre ordinateur, pour l’identifier facilement.

  4. Choisissez de télécharger la bibliothèque par défaut en cliquant sur Oui.
  5. Une fois la bibliothèque par défaut téléchargée, vous pouvez cliquer sur Terminer ou Ouvrir pour accéder à la bibliothèque depuis l’Explorateur de fichiers.
  6. Seafile dispose d’une fenêtre principale dans laquelle vous pouvez voir toutes les bibliothèques de votre compte et celles qui sont synchronisées avec votre PC. Dans la capture d’écran ci-dessous, la seule et unique bibliothèque « Ma bibliothèque » est synchronisée avec le PC.
    Tous les fichiers que vous déposerez dans le dossier « Ma bibliothèque » seront automatiquement téléversés sur votre serveur et synchronisés entre tous vos appareils sur lesquels Seafile est installé.
  7. Seafile est également disponible dans la zone de notification. Un clic droit sur l’icône permet d’ouvrir la fenêtre principale, d’ouvrir le dossier Seafile ou encore d’accéder aux paramètres.
Etape 5 terminée : Seafile est correctement installé et configuré sur votre PC ! Maintenant, voyons comment créer une biblitohèque et comment synchroniser ses documents entre son PC et le serveur.

Sur smartphone (Android et iOS)

  1. Accédez à la page de téléchargement de Seafile depuis le magasin d’applications de votre système d’exploitation :
  2. Installez Seafile.
  3. Appuyez sur Ajouter un nouveau compte.
  4. Sélectionnez Autre serveur Seafile.
  5. Ajoutez les informations de votre compte Seafile puis appuyez sur Connexion :
    • Serveur : le nom de domaine de votre serveur, ex. : https://xxx.duckdns.org.
    • E-mail et mot de passe : les identifiants du compte administrateur de Seafile.

  6. Autorisez Seafile à accéder aux fichiers de votre smartphone.
  7. Toutes les bibliothèques de votre compte Seafile sont maintenant accessibles depuis votre smartphone.
Etape 5 terminée : Seafile est correctement installé et configuré sur votre smartphone ! Voyons voir maintenant comment créer une biblitohèque sur Seafile et comment synchroniser ses documents entre son PC et le serveur.

Étape 6 : synchroniser ses fichiers entre son PC et le serveur

Étape 6.1 : créer une nouvelle bibliothèque

  1. Commençons par créer une nouvelle bibliothèque. Accédez à l’application web de Seafile puis cliquez sur le bouton Nouvelle bibliothèque.

    Seafile : les bibilothèques

    Seafile utilise des bibliothèques pour organiser vos fichiers personnels. Vous pouvez créer une bibliothèque pour chaque projet sur lequel vous travaillez ou bien par type de document (par exemple « Documents », « Images », « Vidéos »…) à l’instar des dossiers par défaut d’un utilisateur sur Windows/Linux.

    Une bibliothèque a des propriétés spéciales :

    • Chaque bibliothèque possède son propre historique des modifications sur les fichiers.
    • Chaque bibliothèque peut être synchronisée séparément avec les applications de bureau sur Windows, Linux, etc. Vous pouvez choisir les bibliothèques à synchroniser.

    Vous pouvez créer autant de bibliothèques que vous voulez.

    Après avoir synchronisé une bibliothèque avec l’application de bureau Seafile, vous pouvez effectuer n’importe quelle opération sur les fichiers et les dossiers de la bibliothèque : toutes les opérations seront téléversées sur le serveur.

  2. Entrez un nom, choisissez si vous voulez chiffrer la bibliothèque avec un mot de passe puis cliquez sur Soumettre.
  3. Votre nouvelle bibliothèque a bien été créée.
  4. Pour pouvoir déposer des fichiers dans cette nouvelle bibliothèque depuis votre PC, vous devez synchroniser cette bibliothèque sur votre PC. Retournez sur l’application de bureau Seafile puis cliquez sur l’icône Actualiser pour actualiser la liste des bibliothèques.
  5. La nouvelle bibliothèque s’affiche dans la liste des bibliothèques. Cependant, elle n’est pas encore synchronisée sur votre PC.
  6. Faites un clic droit sur la bibliothèque et sélectionnez Synchroniser cette bibliothèque.
  7. Laissez le répertoire par défaut et entrez le mot de passe de la bibliothèque si vous aviez choisi de la chiffrer.
  8. La bibliothèque est maintenant synchronisée sur votre PC !
  9. Pour accéder aux options de la bibliothèque, faites un clic droit dessus dans l’application de bureau Seafile :
    • Ouvre un dossier local : ouvre la bibliothèque dans le gestionnaire de fichiers du système d’exploitation.
    • Voir dans le cloud : ouvre la bibliothèque dans l’application web de Seafile.
    • Ouvrir l’explorateur de fichiers du cloud : permet de modifier des fichiers directement en ligne sans les synchroniser sur le PC grâce à un navigateur de fichiers en ligne. Si vous double-cliquez sur une bibliothèque non synchronisée, le navigateur de fichiers en ligne s’ouvre automatiquement.
    • Paramétrer l’invervalle de synchro : par défaut, le client Seafile détecte automatiquement les modifications locales sur la bibliothèque et les téléverse sur le serveur. Toutefois, si la bibliothèque locale se trouve sur un lecteur réseau Windows, le client Seafile ne peut pas détecter les modifications de manière fiable. Dans ce cas, vous pouvez demander au client Seafile de vérifier périodiquement les modifications dans le dossier local. Vous pouvez définir l’intervalle (en secondes) de cette synchronisation périodique.
    • Afficher les détails : affiche le propriétaire, la date de dernière modification et la taille de la bibliothèque.

Astuce : vous pouvez créer une bibliothèque à partir d’un dossier existant de votre PC en faisant un glisser-déposer du dossier dans la zone de dépôt situé en bas de la fenêtre principale de l’application de bureau Seafile ou en cliquant sur le bouton Sélectionnez au même endroit.

Exemple ici avec la création d’une bibliothèque « Images » à partir du dossier local C:\Users\lecra\Images :

Etape 6.1 terminée : vous avez créé votre première bibliothèque ! Vous pouvez maintenant y déposer vos fichiers, ils seront automatiquement téléversés sur le serveur et accessibles sur tous vos appareils sur lesquels Seafile est installé.

D’ailleurs, voyons maintenant comment synchroniser vos fichiers entre votre PC et le serveur.

Étape 6.2 : synchroniser ses fichiers personnels

  1. Dans une de vos bibliothèques, copiez les fichiers et dossiers que vous souhaitez synchroniser entre votre ordinateur et le serveur. Tous les fichiers que vous déposerez dedans seront automatiquement téléversés sur le serveur. Ici, je copie un fichier ISO dans la bibliothèque Documents.
    L’icône orange indique que le fichier en cours d’indexation/en cours d’envoi sur le serveur.
  2. Sur la fenêtre principale de l’application Seafile, à chaque nouvelle modification sur les fichiers et dossiers d’une bibliothèque, les fichiers sont d’abord indexés :
    Puis téléversés sur le serveur :
  3. Tous les fichiers de la bibliothèque sont bien synchronisés avec le serveur lorsque l’icône verte ☁️ s’affiche.
    Dans le gestionnaire de fichiers, l’icône verte ☁️ est également présente sur tous les fichiers synchronisés.
    Vous aurez aussi une notification de votre système d’exploitation, exemple ici sur Windows 10 :
  4. Un petit tour sur l’application web de Seafile pour constater que le fichier a bien été téléversé sur le serveur :

Astuce : vous pouvez synchroniser une bibliothèque déjà présente sur votre serveur Seafile avec un dossier existant de votre ordinateur. Pour cela, le dossier local doit avoir le même nom que la bibliothèque.

Les fichiers du dossier local seront fusionnés avec les fichiers de la bibliothèque. Aucun fichier dans le dossier local ou la bibliothèque ne sera écrasé ou perdu. La fusion créera des fichiers conflits (ex. : « Mes factures (SFConflict 2019-06-05-16-10-28).txt) si le contenu du fichier est différent entre la version du dossier local et celle de la bibliothèque.

Pour synchroniser une bibliothèque avec un dossier existant :

  1. Cliquez-droit sur la bibliothèque dans l’application Seafile > Synchroniser cette bibliothèque.
  2. Cliquez sur Synchroniser avec un dossier existant.
  3. Choisissez l’emplacement du dossier existant puis faites OK.
  4. Le dossier local et la bibliothèque sont maintenant synchronisés.
Etape 6.2 terminée : vous avez synchronisé vos fichiers entre votre PC et votre serveur ! Vos fichiers sont maintenant à l’abri sur votre serveur et accessible depuis n’importe quel appareil sur lequel vous avez installé et configuré Seafile.

Le mot de la fin

Félicitations !

Vous avez créé votre propre serveur de stockage en ligne grâce au logiciel Seafile ! Vous avez vu que ce n’était pas si compliqué que ça. 😊

Si vous voulez en savoir plus sur Seafile, un manuel est à votre disposition. Vous y découvrirez toutes les autres fonctionnalités du logiciel : la récupération de fichiers supprimés, la restauration d’une ancienne version d’un fichier, le partage de fichiers/dossiers, l’historique d’une bibliothèque…

A titre personnel, j’utilise cette solution (serveur Kimsufi + Seafile) depuis un peu plus d’un an sans avoir rencontré le moindre problème. Je ne regrette à aucun moment mon abonnement à Google Drive. 😉

N’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires si vous vous lancez dans l’aventure ! 👍

Sources :

Partagez cet article !
A voir également sur le forum
Besoin d'aide ?

Malgré la lecture de l'article « Créer son propre serveur de stockage en ligne (cloud) avec Seafile », vous avez encore des questions qui vous trottent dans la tête ? Vous avez toujours les mêmes problèmes qu'au départ ? Vous êtes bloqués et vous ne savez plus quoi faire ?

Faites appel à la communauté du Crabe en posant votre question sur le forum !

Poser ma question  

16 commentaires

A lire avant de laisser un commentaire !

Depuis l'ouverture du forum d'aide, les commentaires ne sont plus destinés à recevoir des demandes d'aide. Ils sont désormais là pour recueillir vos remarques sur le contenu de l'article, suggérer des améliorations, donner votre avis sur l'efficacité des solutions proposées...

Bref, vous l'aurez compris, si vous avez besoin d'une assistance : posez votre question sur le forum d'aide ! 😉

Formulaire protégé par reCAPTCHA. Les Règles de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

  • Bonjour,

    Alors certes, ce n’est pas de l’autohebergement , mais en solution libre et stockée en france, yourownnet fait des trucs pas mal.

    Une offre avec Nextcloud, logiciel open source de stockage gestion des fichiers/calendriers/contacts et beaucoup beaucoup plus.

    Cette offre a pour moi le mérite d’etre Simple, de proposer de petits espaces (quelques /dizaines/centaines de Go ou To), mais surtout d’etre Entièrement gérée.

    Pas de soucis de sécurité, ssl, dns local,bacup externalisé, ça juste marche !

    Client depuis plus d’un an, jamais eu de problèmes !

    Je me permet de mettre le lien vers leurs offres -> https://yourownnet.net/nextcloud/

  • zelandonii

    Bonjour,

    Comme toujours, excellent tuto. A titre d’information, j’ai souscrit pour ma part à celui-ci.

    https://cozy.io/fr/

    • Merci zelandonii,

      Je ne connais pas Cozy Cloud, c’est du même genre que Microsoft OneDrive et consorts ?

      • zelandonii

        Bien-sûr que non sinon je ne t’en parlerai pas. C’est exactement comme Kimsufi. Logiciel libre et open-source que l’on peut installer de la même façon que Seafile, soit serveur type OVH soit serveur privé. Ils sont recommandés par Framasoft que notre ami @Mreve connait bien.

  • rodriguem7973

    le chef crabeinfo bonjour

    22€ hein ! un peu cher

    9€ ca va pas mal 🙂

    roro

  • Vous mettez dans le tableau comparatif 1T pour Google Drive sur l’offre à 9.99 euros. Hors, j’ai 2T pour cette mensualisation. Erreur de votre part ou bien je bénéficie d’une faveur ? 

    • Screenshot_20190606_191005
      231 KB
    • Salut Grahok73,

      Merci pour ton retour, je n’avais pas vu que Google avait fait évoluer son offre et que Google One remplace Google Drive ! Tu as raison maintenant c’est bien 2 To pour 9,99€. Je vais corriger ça de suite 🙂

  • Merci, super idée et très bon tuto.

    Info en passant, avant d’avoir une forte baisse de revenu, j’avais pris la formule à vie de PCloud (hébergé en Suisse).

  • Très bon tuto !! Merci beaucoup ! Petite question : est-il possible de créer un autre utilisateur avec un espace sur le serveur ??

    • Salut Julien,

      Si tu veux parler d’un autre utilisateur sur Seafile afin qu’il puisse déposer ses propres documents sur le serveur, oui c’est possible ! Dans l’application web de Seafile, il est possible de créer d’autres utilisateurs. 🙂

      • Merci pour la réponse ! Et après tu peux lui générer un lien aussi pour le connecter avec Seafile ?

        • Une fois que tu as créé l’utilisateur dans l’administration de Seafile, il peut se connecter à l’application web ou utiliser l’application de bureau en utilisant ses identifiants (email + mot de passe). 🙂