VirtualBox : installer Windows ou Linux dans une machine virtuelle

4/5
26 votes
7.9K vues

Par Le Crabe

Le

Mis à jour le

7.9K vues

7 commentaires

Envie de tester une autre version de Windows, une distribution Linux ou la prochaine version de Windows 10 et ce, sans rien modifier à votre système ? Alors la meilleure solution pour vous est sans aucun doute d’installer une copie de Windows ou d’une distribution Linux dans une machine virtuelle !

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

Qu’est-ce qu’une machine virtuelle ?

Dans le domaine de la virtualisation[1], une machine virtuelle est un environnement matériel et logiciel virtualisé (on peut parler de conteneur) et que l’on crée avec ce que l’on appelle un hyperviseur.

Prenons l’exemple d’un hyperviseur de type 2 : c’est un logiciel (ex. : Oracle VM VirtualBox) qui s’exécute sur un système d’exploitation hôte (ex. : Windows 10) et qui permet de créer des machines virtuelles sur lesquelles on peut installer des systèmes d’exploitation dits invités (ex. : Ubuntu, Debian, Windows 7, etc.).

Hyperviseur – source : Wikipédia

L’hyperviseur émule intégralement les différentes ressources matérielles d’un ordinateur sur chaque machine virtuelle et partage celles de la machine hôte : le processeur, la mémoire vive ainsi le stockage de la machine hôte sont directement accessibles aux machines virtuelles.

Les logiciels de virtualisation (ou hyperviseur de type 2) les plus connus sont Oracle VM VirtualBox, VMware Workstation et Windows VirtualPC.

[1] Virtualisation : méthode qui consiste à simuler d’autres machines sur une machine hôte.

Dans ce tutoriel, nous allons voir comment créer une machine virtuelle grâce au logiciel Oracle VM VirtualBox (un hyperviseur de type 2).

Dans cette machine virtuelle, vous pourrez installer n’importe quel système d’exploitation : Windows 10, Windows 8.1, Windows 7, Ubuntu, Debian… (liste des OS invités compatibles).

Une machine virtuelle sous Ubuntu dans Windows 10

Le logiciel Oracle VM VirtualBox peut être utilisé sur Windows, macOS et Linux.

Prérequis

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

Création d’une machine virtuelle avec VirtualBox

Dans cette partie, nous allons créer une machine virtuelle de Ubuntu sur un PC Windows 10.

  1. Téléchargez et installez le logiciel VirtualBox.
  2. Installez le pack d’extension. Cliquez sur Outils > Paramètres.
    Cliquez sur le bouton .
    Sélectionnez le fichier .vbox-extpack du pack d’extension.
    Validez l’installation du pack d’extension en cliquant sur Installation.
  3. Retournez sur la fenêtre principale de VirtualBox.
  4. Pour créer une machine virtuelle, sélectionnez Outils puis cliquez sur le bouton Nouvelle.
  5. Donnez un nom à la machine virtuelle (ex. : Ubuntu), puis sélectionnez le type et la version du système d’exploitation que vous allez installé dedans si VirtualBox n’a pas réussi à le détecter automatiquement.
  6. Sélectionnez la quantité de mémoire vive à attribuer la machine virtuelle.
    Pour vous aider, VirtualBox affiche une quantité recommandée. Dans la capture ci-dessus, VirtualBox recommande d’attribuer au minimum 1024 Mo (1 Go) pour une machine virtuelle sous Ubuntu. Si vous avez assez de mémoire vive et pour plus de confort, je vous conseille de choisir 2048 Mo (2 Go). Faites attention à laisser assez de mémoire vive à la machine hôte. Ici, en attribuant 2 Go à la machine virtuelle, il restera 2 Go à la machine hôte (sur un PC équipé de 4 Go de RAM).
  7. Ajoutez un disque virtuel à la machine virtuelle. Ce disque virtuel sera enregistré sous la forme d’un fichier disque (ex. : « Ubuntu.vdi ») sur votre PC. VirtualBox affiche la taille recommandée pour le disque virtuel en fonction du système d’exploitation choisi précédemment. Sélectionnez Créer un disque dur virtuel maintenant puis cliquez sur Créer.
    Type de fichier pour le disque virtuel : si vous n’utilisez que VirtualBox comme logiciel de virtualisation, laissez le choix sur VDI. Sélectionnez un autre format si vous souhaitez une compatibilité avec un autre logiciel de virtualisation : VHD est le format utilisé par Windows Virtual PC, le format VMDK par VMWare.
    Type de stockage sur le disque de votre PC :
    • Dynamiquement alloué (recommandé) : le fichier .vdi représentant le disque virtuel grossira automatiquement en fonction de la quantité de données que vous enregistrerez dessus dans la machine virtuelle. Si vous choisissez une taille de disque de 50 Go, le fichier .vdi représentant le disque virtuel occupera 0 Go sur votre PC, puis 10 Go après l’installation de Windows, puis 11 Go après l’installation de plusieurs logiciels, etc.
    • Taille fixe : le fichier représentant le disque virtuel occupera exactement la taille maximale du disque virtuel sur votre PC. Si vous choisissez une taille de disque de 50 Go, le fichier .vdi représentant le disque virtuel occupera toujours 50 Go sur votre PC.


    Pour terminer, choisissez la taille du disque virtuel puis cliquez sur Créer.

    Vous pouvez également choisir un emplacement différent pour le fichier du disque virtuel. Par défaut, il est enregistré dans le dossier "%userprofile%\VirtualBox VMs\[Nom de la machine virtuelle]\" (ex. : « C:\Users\Le Crabe\VirtualBox VMs\Ubuntu\ »).

  8. Pour démarrer la machine virtuelle, sélectionnez-la puis cliquez sur le bouton Démarrer.
  9. Disque de démarrage : pour pouvoir installer notre système d’exploitation dans la machine virtuelle, il faut amorcer celle-ci à partir d’une disque de démarrage, par exemple l’image ISO du système d’exploitation à installer. Cliquez sur le bouton .
    Sélectionnez l’image ISO du système d’exploitation que vous souhaitez installer dans la machine virtuelle.
    Cliquez sur le bouton Démarrer pour amorcer la machine virtuelle à partir de l’image ISO.
  10. Votre machine virtuelle démarre à partir de l’image ISO, il ne vous reste plus qu’à installer le système d’exploitation en suivant les instructions de l’installeur !
Félicitations ! Vous avez installé Windows ou Linux dans une machine virtuelle. Vous pouvez maintenant utiliser/tester ces systèmes d’exploitation sans crainte car à l’abri de votre système. 👍

Allez plus loin :