L’utilisateur moyen, le poison de l’informatique et d’internet

609 vues
L’utilisateur moyen, le poison de l’informatique et d’internet
Très utile

Par Le Crabe

Le

Mis à jour le

609 vues

21 commentaires

En informatique, il y a plusieurs types d’utilisateur. On a les geeks, ces personnes férues de technologie et par analogie des passionnés d’ordinateur. On a aussi les personnes qui n’utilisent les ordinateurs que très rarement, les utilisant pour faire principalement des recherches sur Google. Cela ne les intéresse pas et elles n’en demandent pas plus à ces drôles de machine. Et puis on a ce que j’appelle « l’utilisateur moyen ». Tout comme le geek, il passe des heures devant son ordinateur mais ce n’est pas un passionné de PC. Son comportement est différent des autres. C’est un poison qui nuit à l’évolution de l’informatique et d’internet.

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité !

(merci pour le coup de pince)

L’utilisateur moyen est feignant

L’utilisateur moyen est feignant. Il veut tout, tout de suite. Un problème sur son PC ? Il veut une solution immédiate à son problème. Mais comme un souverain, il estime que ce n’est pas à lui de faire l’effort de chercher cette solution. Ce sont aux autres de le servir. C’est le constat que vous pouvez faire si vous fréquentez les forums informatiques avec cette masse d’utilisateurs exigeant votre aide (de toute urgence bien évidemment) alors que la solution à leurs problèmes se trouve à portée de clic. On y retrouve toujours les mêmes problèmes et les mêmes demandes d’aide. Tant est si bien que les habitués de ces forums en ont marre d’aider ces utilisateurs moyens, leurs réponses se résumant de plus en plus à un amical « Google est ton ami » ou un chaleureux « Tu connais la fonction Rechercher ? ».

J’ai d’ailleurs moi aussi pas mal aidé sur ces forums. Mais tout comme les habitués, je me suis lassé d’aider ces utilisateurs moyens. On retrouve inlassablement les mêmes problèmes et on finit par donner toujours les mêmes solutions… Vous savez comment j’ai fini par résoudre leurs problèmes ? En effectuant une simple recherche sur Google ou sur le forum en question, puis en faisant un copier/coller du lien vers le site ou le topic qui propose la solution.

Difficile de comprendre pourquoi ces utilisateurs ne font pas l’effort – si infime soit-il – de faire une petite recherche pour voir si quelqu’un n’a pas déjà rencontré un problème similaire. Et c’est très souvent le cas, avec la solution qui va avec. Faire une recherche demanderait-il des efforts surhumains ? Ou alors ce sont les utilisateurs qui ont raison : le moteur de recherche n’est peut-être pas assez efficace. Il faudra en toucher un mot à Google.

Ces utilisateurs sont le reflet d’une société d’assistés, des gens qui économisent leurs efforts tant est si bien qu’on se demande s’ils ne prient pas quelqu’un d’allumer leur ordinateur à leur place.

L’utilisateur moyen refuse l’évolution

L’utilisateur moyen déteste la nouveauté. Il déteste devoir apprendre à utiliser de nouvelles choses. C’est un comble d’agir ainsi dans cet univers informatique où tout est amené à évoluer : de nouvelles technologies sortent tous les mois, de nouvelles fonctionnalités, nouvelles interfaces d’utilisation… L’informatique n’est pas faite pour les gens figés qui refusent d’évoluer et de faire évoluer leurs habitudes. Si c’était le cas, serions-nous aujourd’hui en train d’utiliser des équipements et des systèmes d’exploitation aussi intuitifs, fonctionnels et performants ?

Windows et son interface graphique datant de Windows 95 sont si bien ancrés dans la tête de l’utilisateur moyen que Microsoft en fait les frais ! C’est ce qui se passe avec Windows 8. En gardant la quasi-totalité des éléments de base de Windows mais en supprimant le tant convoité et désiré menu Démarrer, Microsoft s’est attiré les foudres de ces si grands utilisateurs. Tellement pratique ce menu Démarrer. Indispensable. Tellement indispensable que désormais pour lancer une application sur Windows 8 il faut… faire pareil qu’avant : touche Windows, nom de l’application puis Entrer. Mais ce n’est pas le menu Démarrer, c’est le Start Screen.

Facebook va bientôt modifier l’interface graphique du fil d’actualité. Soyez attentif aux réactions de ces utilisateurs moyens. Elles donneront raison aux lignes de cet article.

Ce refus des utilisateurs moyens d’évoluer pose problème. Les développeurs de programmes et de systèmes d’exploitation sont-ils voués à se soumettre aux limites cérébrales de ces utilisateurs ? Espérons que non. Microsoft tente le coup, espérons pour lui que la tendance s’inversera.

Par ailleurs, c’est une des raisons pour lesquelles Linux ne pourra sans doute jamais rencontré le succès escompté. Car cela passe par un changement profond des habitudes de l’utilisateur. On n’utilise pas Linux comme on utilise Windows. Beaucoup d’utilisateurs moyens se disent déçus par Linux. « Trop compliqué ». C’est surtout trop compliqué pour eux de penser autrement. Changer de système d’exploitation, c’est apprendre à utiliser autrement ce nouveau système avec ses outils propre à lui, ses méthodes, sa manière de faire les choses… Mais ça prend du temps et un minimum d’investissement : se documenter, s’informer, rechercher des informations sur Google… Tout est à portée de main avec internet, il n’y a aucune excuse pour ne pas réussir à utiliser un nouveau système d’exploitation. D’ailleurs les utilisateurs moyens n’en ont pas, ils ne se remettent jamais en question. Le système bouleverse les habitudes qu’ils ont si difficilement acquises ? Ils abandonnent. Ils veulent utiliser leur PC et leurs logiciels comme ça et pas autrement.

L’utilisateur moyen, du pain béni pour la société capitaliste

Le succès d’Apple avec ses produits électroniques s’explique (entre autre) par le fait qu’elle propose une et une seule façon d’utiliser tous leurs produits : iPhone, iPod, Mac OS X, iOS… Tous s’utilisent quasiment de la même façon et tous ces produits sont liés par un moyen ou un autre. L’utilisateur moyen n’a aucun effort d’adaptation et d’apprentissage à faire en conservant un produit de marque Apple.

Le succès d’Apple tient à sa stratégie irréprochable : elle connait très bien les utilisateurs. Apple répond simplement à leurs attentes de feignant. Proposer un système unique. Emprisonner l’utilisateur dans ce système. Puis y développer son modèle économique. Et les utilisateurs s’y sentent en sécurité et en confiance dans cette prison technologique : ils connaissent leur cellule par cœur, les couloirs qui mènent à tel endroit, les gardes qui veuillent à ce qu’ils utilisent correctement leurs outils…

Ne plus être cet utilisateur moyen

L’esclave de son système et de ses produits technologiques qui se prend pour un roi. Comment sortir de ce fléau ?

Il faut sans cesse apprendre de nouvelles choses. S’intéresser aux autres outils disponibles sur le marché c’est sortir de sa prison. Un vaste monde s’offre à vous, plein de possibilités. Vous avez le choix d’aller où vous voulez mais cette liberté demande de la réflexion, de la volonté, d’utiliser sa matière grise, d’apprendre, de se renseigner… Un monde où chacun est libre et où ce sont les entreprises de se soumettre à vos désirs.

A tous les utilisateurs moyens, suivez ces 3 conseils pour vivre pleinement votre vie technologique : sortez de votre prison, soyez autonome et ne restez pas sur vos acquis !

Partagez cet article !
Besoin d'aide ?

Malgré la lecture de l'article « L’utilisateur moyen, le poison de l’informatique et d’internet », vous avez encore des questions qui vous trottent dans la tête ? Vous avez toujours les mêmes problèmes qu'au départ ? Vous êtes bloqués et vous ne savez plus quoi faire ?

Faites appel à la communauté du Crabe en posant votre question sur le forum !

Poser ma question sur le forum

21 commentaires
A lire avant de laisser un commentaire !

Depuis l'ouverture du forum d'aide, les commentaires ne sont plus destinés à recevoir des demandes d'aide. Ils sont désormais là pour recueillir vos remarques sur le contenu de l'article, suggérer des améliorations, donner votre avis sur l'efficacité des solutions proposées...

Bref, vous l'aurez compris, si vous avez besoin d'une assistance : posez votre question sur le forum d'aide ! 😉

  • bonsoir

    je suis adepte de linux alors peut etre que je suis pas dans la classe critiquée.

    ceci etant vous avez pas tord !!!!

    alors je suis programmeur et je me rappelle d’un truc marrant. je faisais un produit pour éviter les notes de minitel énormes. Alors j’avais concu comme etant avec un une durée de connexion maximale, une durée sur la journée et le mois.

    et on pouvait se mettre à distance pour changer les valeurs… exemple si on partait. couper toute connexion. on etait pas là.

    je suis tombé sur un sketch de fernand raynaud.

    alors le mec m’appelle et ca coupe le teléphone… alors je dis que si c’est sur une communication ponctuelle d’allonger la communication maxi. on pouvait rentrer ce que l’on voulait mais en cohérence avec les autres durées.

    alors je mettais par defaut, une durée de minitel de 2 heures par mois, journée 1 heure et semaine 3 heures. Si c’est une connexion ponctuelle de mettre 30′

    alors sur un comm plus longue UNE fois, je disais de mettre 40 minutes. et alors appel en colere, ca me coupe les samedis.. et là ok , je mettais en dur le lundi comme 1er jour de la semaine pour remettre le compteur de semaine… et le premier du mois début du mois.

    alors programmation d’une très longue tempo de la semaine. au dessus de la durée du mois. et alors au bout de 10 jours plus une seule connexion. Ensuite seule solution augmenter la durée du mois. mais là code installateur.

    en résumé , il me prenait pour pour la banque !!!

    pourtant j’avais un petit projet bien conçu, et je recevais si c’était le 11 pour les adresses. ensuite le 3614 pas très chers, et les autres 3615 et 3617. et bien sur le mec râlait là dessus.

    l’epouse etait contente. ca economisait bien…

  • L’ordinateur est un outils
    Et le style de vie était mieux au 19ème siècle

  • L’ordinateur est un poison
    On invente moins les gens en général perde leur temps avec un ordinateur c’est un outils rien d’autre prenez l’exemple du 18 ème siècle et garder vos commentaires pour vous généralement on s’en fous merci 🙂

    • Les ordinateurs tablette GSM sont des outils
      Et pour ce qui est le mieux pour enrechire votre vie prenez
      Le XIXe siècle
      C’est un exemple de réussite en invention art culture niveau de vie et de respect de sois même

  • tu a fais comment toi au debut le ZAZ GRANDIOSE

  • malheureusement beaucoup de changements ne se font que pour le plaisir, n’améliorent rien et même ralentissent les applications et surchargent inutilement les réseaux !!! gadgets et effet beauf… totalement improductifs 🙁

  • Hello tous, et à toi Crabe,

    Personnellement, je trouve Linux plus ergonomique que Windows, mais bon, c’est un avis personnel.

    J’ai commencé je l’avoue il y a une dizaine d’année comme simple utilisateur moyen, frustré au moindre problème. Puis j’ai appris à trouver mes propres solutions. Dans la douleur et la colère tout d’abord (du fait de mes carences en terme de connaissances techniques), puis l’apprentissage se faisant, avec un réel plaisir à trouver les solutions.

    Pourtant, de temps en temps, un problème me résiste… Ou alors il est trop récent ou trop pointu et Google ne rempli plus son office. Alors, je persévère, j’achète éventuellement un livre qui me donnera les outils théoriques ou pratiques pour comprendre. Parfois rien n’y fait. Dans ce cas, je prends mon temps sur plusieurs jours, semaines ou même mois. Par période je laisse mon cerveau faire la pause, décanter les nouveaux savoirs, les organiser, proposer des solutions.

    Mais quand rien n’y fait, j’apprécie l’avis de quelqu’un qui s’y connait. Celui qui a le recul pour proposer les infos utiles à intégrer plutôt que de chercher dans un peu toutes les directions.

    Je pense ici par exemple à ton guide sur « les bases de registre » ou encore sur les « partitions MBR et GPT ». A leur lecture tout s’est éclairé et je pense enfin pouvoir aller plus loin dans cette direction avec des bases solides !

    Ne laisse donc pas l’accablement te submerger devant ces mêmes questions qui reviennent sans cesse. Souviens toi: rien n’est plus difficile pour le débutant qu’une réponse telle que « Google est ton ami » ou quelque chose de plus fleuri. L’avantage de celui qui sait c’est de chercher directement dans la bonne direction.

    J’ai témoigné de mon parcours pour que chacun puisse lire que certains utilisateurs moyens (pas tous bien sûr) finiront par progresser. Sur ce point, je suis en désaccord avec toi.

    Sur la fainéantise, l’impatience, le consommateur aveugle et roi… Je ne peux qu’agréer et m’indigner avec toi !

  • Tout a fait d’accord 😉

  • Bonjour lecrab.

    Super rubrique.

    Cependant je ne suis qu’a moitié d’accord avec tes dires de la partie

    « L’utilisateur moyen refuse l’évolution »

    Pour l’unique raison que certains utilisateurs « moyens » sont dangereux, justement parce qu’ils demandent trop d’évolution.
    Il en demandent tellement que l’on se dirige de plus en plus vers la création de tablettes; non pas déçu de cette avancée TECHNOLOGIQUE, mais de l’avancée commerciale.
    L’utilisateur moyen est la base de l’inspiration commerciale.
    Bientôt nous auront des tablettes tactiles pour remplacer nos ordinateurs, et ce, parce que les utilisateurs dit « moyens » demandent trop d’évolution, demandent trop de simplicité (là, je te rejoins pour la simplicité).

    Alors certes, une partie refuse l’évolution, et retarde nos découvertes technologiques, mais d’autres ne font qu’alimenter la société commerciale et font disparaître indirectement nos moyens technologiques les plus avancés, et les plus intéressants, tout cela en demandant TROP d’évolution.
    Je pense donc qu’il y a un juste milieu à adopter, et/ou qu’il n’existe pas qu’un seul type d’utilisateur moyen et dangereux.

    • Très intéressant ton avis yayab42.

      Personnellement, je ne suis pas fan des tablettes même si je reconnais leur côté pratique. Ce que je regrette c’est l’abandon progressif des ordinateurs de bureau et des ordinateurs portables.

      Je ne pourrais jamais faire avec une tablette ce que je fais avec un PC portable et encore moins avec un PC fixe. Et pourtant on s’éloigne de toutes ces possibilités pour satisfaire l’envie de simplicité (ou plutôt l’envie de ne faire aucun effort pour apprendre à utiliser un produit) de la masse.

      Avec la tablette, l’utilisateur est enfermé dans un système dans lequel il ne peut quasiment rien faire.

      Comme tu le dis faut trouver un juste milieu mais les sociétés commerciales vont pas se poser 36 questions : si c’est la tablette (ou tout autre produit qui demande 2 de QI pour l’utiliser) que les gens veulent et bien on va en bouffer de la tablette.

      Avec les PC, on est trop libre de faire ce qu’on veut et les sociétés n’aiment pas ça. Elles préfèrent nous enfermer pour nous vendre leurs produits. Qui a dit Apple ?

      • Complètement d’accord avec tout ça.

        Je suis aussi très déçu par certaines avancées technico-commerciales.
        Cependant ( d’ailleurs ta manière d’ouvrir le sujet est très amusante) Je ne blame pas apple, je trouve justement qu’ils ont sût s’adapter à temps et avec de très bons procédés, je les respecte pour cela justement.
        Par contre ceux que je n’apprécie pas, ceux sont les « apple like ». Pour moi ceux sont ces derniers qui « pourrissent » nos avancées. Et tu sais tout aussi bien que moi qu’il y en a des centaines qui se disputent le monopole et créent des « bouchons ».

        • Pour aller plus loin, je dirai que tous les fan-boys pourrissent l’avancée technologique d’un produit. Ils se contentent de ce qu’on leur donne, n’émettant aucune critique envers le produit fabriqué par son Dieu (qu’il s’appelle Apple, Samsung…)

          • Désolé du retard je pensais avoir répondu.
            Je ne parlais pas de fan boy par « apple like » mais de produits « comme apple ».

            Un fan boy peut très bien contribuer à l’avancement technologique par l’intermédiaire de sa marque favorite.

  • C’est moi, ou y a un léger ras-le-bol là ? 😉
    Sinon c’est tout à fait ça.

    En ce qui concerne Linux, un des freins est, je pense, la compatibilité avec certains programmes (je pense aux jeux principalement). Du coup, même si les OS linux sont de plus en plus ergonomique (ubuntu par exemple), y a toujours des réticences.

    • Salut Fazer, comme tu l’as remarqué le Crabe en a un peu marre de l’attitude de certains utilisateurs ! ^^

      Pour Linux, c’est clair que le frein que je décris n’est pas le seul bien évidemment. Comme tu le dis, c’est aussi la compatibilité avec les programmes et les jeux qui posent problème pour les gens. Ils ne veulent pas migrer de peur de ne pas retrouver leurs logiciels préférés.

      Tu es sous Linux Fazer ? 😉

      • Non justement ^^.
        Je n’ai qu’un poste, et je l’utilise principalement pour le jeu. Et à part certains titres de-ci de-là, c’est rare les versions compatible.
        Par contre si je m’achète un portable bureautique un jour, ce sera sous linux.

    • Bonjour, je suis utilisatrice moyenne.
      J’ai longtemps été fascinée par l’évolution des outils bureautiques. J’ai connu la machine à écrire et maintenant j’enseigne dans une école les outils bureautique de la suite Office 2010.
      Il m’arrive de devoir changer de PC. Actuellement j’en ai trois qui tournent chacun sous un système différent. Vista, Windows 7 starter et windows 8.
      Ma dernière acquisition tourne sous windows8 et office 2010 me fait des couacs. J’ai suivi les mises à jour recommandées et maintenant il y a des actions de base que je ne peux plus faire. Exemple, insérer un tableau excel dans word.
      Je fatique car je dois rester sur office 2010 pour être totalement compatible avec mes élèves (corrections de travaux écrits) et suis prisonnière d’une évolution incessante que je ne maîtrise pas aussi bien que je le souhaiterais. Je m’efforce pourtant de me tenir au courant mais mes journées n’ont que 24 heures.
      Votre tutoriel me semble très bien fait, Pourtant quand je lis les problèmes rencontrés par les autres usagers, je baisse les bras.
      Que faire, attendre que les updates résolvent enfin mes problèmes ou refuser l’évolution et revenir à Windows 7 en vrai « poison » ?
      Merci de l’aide que vous apportez à beaucoup d’utilisateurs.
      Dominique

      • Là ou je rejoins madame c’est que les journées n’ont que 24h et en tant que geek je trouve que c’est bien trop peu pour expérimenter de nouvelle choses ou étudier des problèmes …

        De plus j’ai win8 sur un dual-boot et j’ai chipoté quelque peu avec …
        j’ai par ailleurs trouvé comment activer une licence update achetée en magasin (ce week end promo fnac : 60€) (pas par moi j’aurai eu trop honte) un wiwi 8 installé sur un HDD vierge… donc j’en ai fait le tour …

        La question qu’il faut ce poser avec windows 8 (ou toute autre nouveauté) c’est qu’est ce que ça apporte ??? perso les seuls trucs qui ont évolué en bien sous 8 c’est explorer.exe ; le gestionnaire des « taches » (la faute d’orthographe est volontaire xD), et … le trim … et encore car le trim j’ai un boot CD qui le fait donc osef… et , bien des pertes de temps car switcher entre metro et le bureau en permanence on repassera la question de l’ergonomie …
        Pour ce qui est du menu démarrer, c’est une bonne chose qu’on l’ai viré car il servait a rien, surtout que depuis vista on a même plus accès aux connections réseaux … alors vive ncpa.cpl… et pour ce qui esr de mes documents ça fait des décénies que je les mets pas sur la même partition que windows … et maintenant même tout est sur un nas … comme la commande executer … j’utilise le raccourci c’est bien plus rapide … (touche windows+R)

        maintenant a l’époque d’XP je voulais pas entendre parler de vista mais j’ai été le premier à sauter sur Seven lors de sa sortie… (pour l’anecdote vista n’a pas survécu plus de 5 minutes car entre 2 écrans bleu j’ai pas aimé ce que j’ai vu)

        donc en attendant une version ultérieure de windows qui soit plus mieu bin je reste sous seven

        pour ce qui est du menu démarrer qui revient avec 8.1 c’est vraiment un gros foutage de gueule car ce menu là on peut l’avoir actuellement avec 8.0 en faisant Ctrl+X je crois je sais plus trop ou simplement un clique droit dans le coin inférieur droit… donc encore une fois comme l’utilisateur moyen ne connait pas son matériel … il chiale après ses habitudes de petit vieux …

        sinon de manière générale ce qui me déplaît avec certaines évolution c’est que l’utilisateur quel qu’il soit se fait déposséder de ses propriété et de ses droits… si on laisse faire microsoft va faire comme apple et nous imposer un « Store » et puis on devra se balader avec une connexion internet en permanence dans le derrière pour pouvoir démarre notre PC (cette pratique existe déjà avec beaucoup de jeux en solo sur PC …) , (xBoite ONE) sans parler des facebook en autre conneries qui se décrètent propriétaires de nos données perso… un jour microchiotte fera pareille c’est certain …

        concernant linux (et cortex) (ok je sors) il permet de faire des choses impensables sous windows c’est vrai, (un bête exemple je vous défie de mettre 2 souris avec chacune leur curseur sous windows) mais lorsqu’on connait pas il a tellement de versions que déjà rien que se dire « lequel je met » …. pfff … on choppe une flemme du tonnerre …
        sinon ce que je trouve malheureux c’est la nécésité de la console sinon on sait rien faire, … merte quoi chez microsoft MS-Dos est enterré depuis des lustres…
        Taper 20 lignes de code pour faire un copier collé je sais pas vous mais moi, … , bof, … … perso j’ai un kubuntu et il me plait bien mais je m’en sert rarement …

        et pour ce qui est de la stabilité je trouve pas ça top… d’ailleurs je réponds toujours à ceux qui critiquent windows sur ce point : « Linux et MacOS c’est normal que c’est stable puisque c’est compatible avec rien !!!  » surtout MacOS au niveau hardware … combien de chipsets diférents sont supporté par wiwi hein ?! impossible à compter ! … parcontre chez apple …

        enfin toute façon pour ce qui est de l’argent et de nos droits de consommateur on se fera toujours enc… par les « µsoft » Apple et autres … et de plus en plus profond … bientôt fini les jeux vidéos en magasin, plus que du dématérialisé, ou des abonnements à des plateformes de cloud gaming … bref on ne sera même plus propriétaires de nos jeux vidéos …

  • Très bon article qui relate les pensées de nombreux !

  • Tu as tout à fait raison…

  • très bon article