feigned

Dual-boot : installer deux versions de Windows sur un PC

Vous souhaitez installer une autre version de Windows pour exécuter une application ou un jeu vidéo incompatible avec votre Windows actuel ? Vous souhaitez tester une nouvelle version de Windows 10 en toute sécurité avant de l’installer sur votre système ? Vous avez besoin d’avoir plusieurs versions différentes de Windows sur un même PC ?

Dans ces cas, la mise en place d’un dual-boot (en français, double amorçage) est tout indiqué !

Le principe du dual-boot est simple : faire cohabiter deux systèmes d’exploitation différents sur un même PC et avoir la possibilité de démarrer sur l’un ou l’autre au démarrage de l’ordinateur. Vous pouvez installer les systèmes d’exploitation sur un seul et même disque dur ou bien sur deux disques durs différents, cela n’a pas d’importance.

Deux versions de Windows 10 installées sur un même PC

Après avoir installé vos deux versions de Windows, Windows Boot Manager (en français, Gestionnaire de démarrage Windows) s’exécutera au démarrage et vous permettra de choisir la version de Windows sur laquelle vous souhaitez démarrer.

À noter que vous n’êtes pas limité à deux versions de Windows. Vous pouvez très bien installer deux, trois voire quatre versions de Windows différentes : c’est possible ! On parlera alors de multi-boot au lieu de dual-boot.


Dans ce tutoriel, nous allons voir comment installer deux versions de Windows différentes sur un seul et même ordinateur, en dual-boot !

Note : ce tutoriel part du principe que vous avez un PC sur lequel Windows est déjà installé. Si ce n’est pas le cas, suivez ces instructions : installer Windows 7, 8 ou 10 en mode UEFI. Une fois Windows installé, vous pouvez passer à la suite.

Prérequis

Installer deux Windows en dual-boot sur un PC

Dans ce tutoriel et à titre d’exemple, nous utiliserons un ordinateur équipé d’un seul disque dur de 120 Go sur lequel Windows 10 1909 est déjà installé.

Notre objectif est d’installer Windows 10 2004 à côté de Windows 10 1909 sur le même disque dur.

Vous pouvez installer n’importe quelle autre version de Windows (Windows 7, Windows 8.1, Windows 10 1703, Windows 10 1909…), la procédure est la même.

Étape 1 : partitionner le disque dur

Première étape : partitionner le disque dur afin d’obtenir un espace libre qui accueillera le deuxième Windows. 100 Go d’espace disque est recommandé pour accueillir Windows et lui permettre de fonctionner et de se mettre à jour correctement.

Voici ce que vous devez obtenir :

Un espace non alloué de 60 Go sur un disque dur

Pour obtenir cet espace non alloué, utilisez un logiciel tiers comme Minitool Partition Wizard ou bien l’outil Gestion des disques de Windows :

Partitionner un disque dur/SSD sur Windows

Peu importe que cet espace non alloué se trouve sur le même disque dur que celui sur lequel Windows est déjà installé ou bien sur un autre disque dur, cela n’a pas d’importance.

Maintenant que notre disque dur est correctement partitionné, nous allons pouvoir installer notre autre version de Windows dessus !

Étape 2 : installer le deuxième Windows

  1. Créez une clé USB d’installation de Windows à partir de l’ISO que vous avez téléchargé.
  2. Démarrez votre ordinateur à partir de la clé USB d’installation de Windows.
  3. Appuyez une une touche de votre clavier pour démarrer l’installeur de Windows.
  4. Sélectionnez vos préférences linguistiques puis faites Suivant.
  5. Cliquez sur le bouton Installer maintenant.
  6. À la fenêtre « Activer Windows », selon votre situation :
    • vous possédez une clé de produit Windows 10, 8.1 ou 7 : saisissez votre clé de produit.
    • vous avez un PC de marque avec Windows 10 ou 8.1 de pré-installé et vous êtes en train d’installer une autre version du même Windows : vous n’avez pas cette fenêtre. L’installeur lit automatiquement la clé de produit Windows présente dans la carte mère de l’ordinateur.
    • votre PC dispose d’une licence numérique Windows 10 et vous êtes en train d’installer une autre version de Windows 10. Cliquez sur « Je n’ai pas de clé de produit (Product Key) » : Windows 10 s’activera automatiquement une fois l’installation terminée.

  7. Si vous avez cliqué sur « Je n’ai pas de clé de produit (Product Key) », sélectionnez l’édition de Windows à installer.
  8. Acceptez les termes du contrat de licence.
  9. Sélectionnez Personnalisé : installer uniquement Windows (avancé).
  10. À la fenêtre « Où souhaitez-vous installer Windows ? », sélectionnez l’espace non alloué puis cliquez sur Suivant.
  11. Patientez pendant l’installation de Windows.
  12. Une fois l’installation de Windows terminée, votre ordinateur va redémarrer. Assurez-vous que celui démarre bien sur Windows Boot Manager et non à partir de la clé USB d’installation de Windows.

Étape 3 : configurer Windows Boot Manager

  1. Au démarrage de l’ordinateur, vous tomberez sur le menu de Windows Boot Manager (le Gestionnaire de démarrage Windows). Deux entrées correspondant aux deux versions de Windows installés sur votre ordinateur ont été automatiquement créées par l’installeur.

    Dans la capture ci-dessus, la première entrée (Windows 10 sur le volume 5) correspond au deuxième Windows que nous venons d’installer et la seconde entrée (Windows 10 sur le volume 3) correspond au Windows qui était déjà installé.

  2. Cliquez sur Modifier les valeurs par défaut ou choisir d’autres options pour configurer Windows Boot Manager.
  3. Dans les options, vous pouvez configurer différents paramètres :
    • Modifier la minuterie : permet de définir le délai d’attente avant que le système d’exploitation par défaut soit automatiquement lancé (par défaut 30 secondes).
    • Système d’exploitation par défaut : permet de choisir le système d’exploitation à lancer automatiquement au démarrage de l’ordinateur.
    • Choisir d’autres options : permet d’accéder aux Options de démarrage avancées (WinRE).
  4. Pour modifier le nom des systèmes d’exploitation dans Windows Boot Manager :
    1. Ouvrez l’invite de commandes en tant qu’admin.
    2. Entrez bcdedit pour ouvrir BCDEdit (l’éditeur du magasin des données de configuration de démarrage).
    3. Chaque « Chargeur de démarrage Windows » correspond à une entrée de démarrage (c’est-à-dire à une version de Windows installée sur le PC). Repérez la description du système d’exploitation (ex. : Windows 10) dont vous souhaitez modifier le nom puis notez son identificateur (ex. : {default}).

      Pour vous repérer, {current} correspond au Windows sur lequel vous êtes actuellement connecté.

    4. Modifiez le nom d’un système d’exploitation avec la commande suivante :
      bcdedit /set {identificateur} description "Nouveau nom"

      Par exemple :

      bcdedit /set {current} description "Windows 10 1909"
      bcdedit /set {default} description "Windows 10 2004"
    5. Vérifiez que les modifications ont bien été prises en compte en entrant bcdedit.
    6. Windows Boot Manager affiche maintenant des noms plus explicites pour les différentes versions de Windows installées sur votre machine :

Étape 4 : démarrer sur une version de Windows

Pour démarrer sur une version de Windows, c’est très simple :

  • Au démarrage de l’ordinateur, via Windows Boot Manager : sélectionnez la version de Windows à lancer. Par défaut, le système d’exploitation par défaut sera lancé automatiquement au bout de 30 secondes.
  • Depuis un Windows actif, via les Options de démarrage avancées :
    1. Ouvrez le menu Démarrer > cliquez sur le bouton Marche/Arrêt (1) > cliquez sur Redémarrer tout en restant appuyé sur la touche Maj ⇑.
    2. Dans les Options de démarrage avancées, sélectionnez Utiliser un autre système d’exploitation.
    3. Sélectionnez le système d’exploitation sur lequel vous souhaitez vous rendre. L’ordinateur va automatiquement redémarrer sur celui-ci.
Félicitations ! Vous avez installé deux versions de Windows différentes en dual-boot sur votre ordinateur. 👍

Alternative : une machine virtuelle avec VirtualBox

Pour utiliser une autre version de Windows sur votre PC, vous pouvez aussi vous tourner vers la virtualisation en créant une machine virtuelle grâce à l’application VirtualBox.

L’avantage de la machine virtuelle, c’est que vous n’avez pas à toucher à votre disque dur (pas besoin de partitionner, le deuxième Windows s’installera au sein de votre système actuel). L’inconvénient, ce sont les performances : une machine virtuelle est nettement mois puissante qu’une machine physique.

Pour plus d’informations :

VirtualBox : installer Windows ou Linux dans une machine virtuelle

Liens utiles