Connexion Internet lente et/ou instable ? Créez votre propre box 4G !

4/5
312 votes
49.4K vues

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

Par Le Crabe

Le

Mis à jour le

Dossier : Connexion Internet lente et/ou instable ? Créez votre propre box 4G !

49.4K vues

124 commentaires

  • 15/02/18 : avertissement concernant la disponibilité de l'Archer C7 v2 sur Amazon.
  • 04/02/18 : ajout du lien pour installer un client VPN sur OpenWrt.
    • 10/01/18 : remplacement du TP-Link TL-MR3020 par le TL-WR902AC, et le Asus RT-AC66U par le TP-Link Archer C7 v2.
    • 09/01/18 : ajout d'un lien pour acheter la version noire du modem Huawei E3372 + lien pour acheter une carte microSD, nécessaire pour le routeur TL-MR3020 avec firmware alternatif.

Votre connexion Internet est très lente ? Vous avez une connexion Internet qui rame, qui saute et se coupe tout le temps ? Vous en avez marre d’avoir un débit pourri alors que vous payez votre forfait Internet fixe plein pot ? Je vous comprends car j’étais moi aussi dans la même situation que vous ! 😡 J’habite en effet dans une zone géographique qui n’est pas raccordée en fibre optique, juste en ADSL. Et mon domicile étant assez loin du central téléphonique (NRA, Nœud de Raccordement d’Abonnés), j’ai une ligne longue et donc un débit assez faible (seulement 4,8 Mbit/s)…

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

Je me suis alors demandé s’il y avait un moyen d’accélérer ma connexion Internet… Et j’ai fini par trouver ! 😎 Étant donné que ma commune est couverte par l’Internet mobile en 4G, je me suis dit qu’il serait intéressant d’en profiter et de me faire ma propre box 4G afin de profiter d’un débit de 40 Mbit/s 😀. Et même si je ne recevais pas la 4G, j’aurais quand même droit à un débit largement supérieur à celui de ma connexion ADSL actuelle grâce à la 3G (environ 10 Mbit/s).

Si vous êtes dans la même situation que moi, à savoir être équipé d’une connexion Internet lente et/ou instable, je vais vous montrer dans ce tutoriel comment booster votre connexion grâce à la 4G d’un opérateur mobile 😋.

Réseaux de téléphonie mobile

Pour situer les débits théoriques descendants (téléchargement de données, ou download) et montants (envoi de données, ou upload) que vous pouvez espérer obtenir grâce à l’Internet mobile, vous pouvez vous référer au tableau suivant qui présente toutes les normes de téléphonie mobile :

Symbole Norme Intitulé Débit descendant Débit montant
2G GSM Global System for Mobile Communications 14,4 Kbit/s 14,4 Kbit/s
G GPRS General Packet Radio Service 53,6 Kbit/s 26,8 Kbit/s
E EDGE Enhanced Data Rate for GSM Evolution 217,6 Kbit/s 108,8 Kbit/s
3G UMTS Universal Mobile Telecommunications System 384 Kbit/s 128 Kbit/s
H HSPA High Speed Packet Access 7,2 Mbit/s 3,6 Mbit/s
H+ HSPA+ High Speed Packet Access + 21,1 Mbit/s 11,5 Mbit/s
H+ DC-HSPA+ Dual-Cell High Speed Packet Access + 42,2 Mbit/s 11,5 Mbit/s
4G LTE Long Term Evolution 100 Mbit/s 50 Mbit/s
4G LTE-A LTE Advanced 1 Gbit/s 500 Mbit/s

Nous verrons plus loin dans cet article comment savoir si votre commune est couverte par la 4G ou la 3G ainsi que les débits auxquels vous aurez droit grâce aux cartes de couverture et de débits de l’ARCEP et de nPerf.

Source : What is the difference between G, E, 3G, H, H+ and 4G symbols? We find out!, Telecomtalk.info.

Qu’est-ce qu’une box 4G ?

Revenons d’abord sur la définition du terme « box ». Une box est un équipement réseau tout-en-un qui comprend un modem (xDSL, fibre optique ou câble) et des fonctionnalités complémentaires : routeur, switch, point d’accès sans-fil, téléphonie VoIP… En France, tous les FAI (Fournisseurs d’Accès à Internet) imposent l’utilisation de leur propre box ADSL ou fibre avec leurs offres Internet fixe pour l’utilisation d’Internet, de la téléphonie VoIP et de la télévision : la Freebox de Free, la Livebox d’Orange, la Bbox de Bouygues Telecom ou encore la Box Plus de SFR.

Huawei B525s-23a, une box 4G+ : modem LTE-A, routeur, switch 4 ports Gigabit Ethernet…

Une box 4G est similaire à une Freebox, à ceci près qu’elle intègre non pas un modem ADSL ou fibre, mais un modem LTE capable de se connecter à un réseau cellulaire LTE (4G) pour l’accès Internet.

Dans la suite de cet article, je parlerais plus souvent de routeurs LTE (terme plus correct) pour désigner ces boxes 4G, mais vous saurez qu’il s’agit de la même chose 😉

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

Les offres commerciales d’Orange et Bouygues Telecom

Pourquoi se faire sa propre box 4G quand Orange et Bouygues Telecom proposent respectivement leur Flybox et leur 4G Box ?

Tout simplement car faire sa propre box 4G est nettement plus économique (jusqu’à 223€ d’économie à partir de la 2ème année !) que de souscrire aux offres « box 4G » de Orange et Bouygues Telecom.

Forfait 4G Home
Orange
Forfait 4G Box
Bouygues Telecom
Routeur 4G + forfait Free
Free
Prix (1ère année) 518,78€ 414,88€ 329,88€ (non abonnés Freebox)
281,88€ (abonnés Freebox)
Prix (2ème année) 443,88€ 414,88€ 239,88€ (non abonnés Freebox)
191,88€ (abonnés Freebox)
Détails
Prix (par mois) 36,99€ 32,99€ (location box incluse) 19,99€ (non abonnés Freebox)
15,99€ (abonnés Freebox)
Frais de départ 74,90€ (prix de la box) Aucun 80€ (prix min. pour un routeur 4G)
10€ (prix de la carte SIM)
Frais de mise à disposition Gratuit 19€ Gratuit
Frais de résiliation Gratuit 19€ Gratuit
Enveloppe Internet 100 Go 200 Go 100 Go (non abonnés Freebox)
Illimité (abonnés Freebox)
Box Huawei B310 (Flybox) Huawei B528 (4G Box) Toutes les routeurs LTE du marché

De plus, vous serez équipé d’une box 4G beaucoup plus performante et polyvalente ! En effet, vous avez le choix entre tous les routeurs LTE du marché. Le plus difficile sera de choisir… 😉

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

Quel routeur LTE choisir ?

A la recherche du routeur LTE « parfait »

J’ai longtemps cherché le routeur LTE « parfait », bien équipé et avec un excellent rapport qualité/prix. Si vous voulez savoir comment j’ai fait pour le trouver, voici toute l’histoire !

Lors de mes recherches, je trouvais plusieurs modèles intéressants comme le TP-Link Archer MR400 à 149€ ou encore le Huawei B525s-23a à 159€.

TP-Link Archer MR400, un routeur LTE à 149€.

Mais au fil de mes recherches, je me suis aperçu que tous ces routeurs LTE sont équipés de firmware assez limité (le firmware, c’est la partie logicielle du routeur, celui qui fournit toutes les fonctionnalités).

Impossible par exemple de configurer un client OpenVPN directement sur ces routeurs LTE, afin de chiffrer les flux de données sur l’ensemble de son réseau local. Parfait pour assurer son anonymat sur Internet : l’activité du réseau local serait automatiquement et totalement chiffrée, plus besoin de configurer manuellement et sur chaque appareil le client VPN de son fournisseur (comme Private Internet Access) !

C’est un exemple parmi tant d’autres !

Pour pouvoir exploiter pleinement son routeur LTE, je décidais donc de m’orienter vers des routeurs LTE compatibles avec des firmwares alternatifs.

En remplaçant le firmware d’origine par un firmware alternatif comme OpenWrt, nous allons pouvoir décupler les possibilités de notre routeur et ainsi lui ajouter de nouvelles fonctionnalités, exclusives aux firmwares alternatives.

C’est ainsi que j’ai pu sélectionner les routeurs suivants, compatibles avec ces firmwares alternatifs :

  • Pour le routeur milieu-de-gamme, ce sera le TP-Link Archer C7 à 74€ :
    TP-Link Archer C7

    Mise à jour : d’après vos retours, Amazon ne livre plus d’Archer C7 v2, mais uniquement des v4. Étrangement, et contrairement à la v2, le firmware d’origine de l’Archer C7 v4 ne permet pas d’utiliser de modem USB 3G/4G alors qu’il en a techniquement la possibilité… Par conséquent, pour utiliser un modem USB 4G sur l’Archer C7 v4, il vous faudra obligatoirement remplacer le firmware d’origine par le firmware OpenWrt.

    Pour ceux qui ne veulent pas s’embêter avec ça, vous pouvez vous tourner vers ce routeur avec modem LTE intégré (incompatible par contre avec OpenWrt) : TP-Link Archer MR400.

  • Et pour le routeur entrée-de-gamme, ce sera le TP-Link TL-WR902AC à seulement 32€, qui lui aussi est compatible avec les fimwares alternatifs. 💪
TP-Link TL-WR902AC

Même si vous n’êtes pas intéressé par les firmwares alternatifs, ces deux routeurs sont d’excellente facture et peuvent parfaitement être utilisé dans leur configuration d’origine !

Si vous souhaitez vous faire plaisir, vous pouvez également vous diriger vers ces routeurs haut-de-gamme à 199€ :

Tous ces routeurs ne sont pas équipés d’un modem LTE, mais ils permettent l’ajout d’un modem LTE au format clé USB. Cette solution offre pour moi davantage de flexibilité : si vous êtes en déplacement en France ou à l’étranger, vous n’aurez qu’à déconnecter la clé USB 4G de votre routeur et la connecter à votre PC portable pour avoir Internet où que vous soyez. Aussi, cela vous permet de faire évoluer votre configuration réseau en changeant soit le modem, soit le routeur Wi-Fi, et pas tout d’un coup. 😉

Pour le modem LTE, je décidais de m’orienter vers le dongle USB Huawei E3372 :

Huawei E3372

Mes recherches étaient à présent terminées :

Routeur LTE = routeur TP-Link Archer C7 ou TL-WR902AC + modem LTE Huawei E3372

En combinant un routeur TP-Link avec un modem LTE Huawei E3372, nous allons pouvoir créer un routeur LTE à bas prix et (si besoin) y installer le firmware OpenWrt et ses nombreuses fonctionnalités ! Et pour un prix inférieur à un routeur LTE tout-en-un vendu dans le commerce qui plus est ! Elle est pas belle la vie ? 😜

Pour vous convaincre de la pertinence du combo routeur (TP-Link Archer C7 ou TL-WR902AC) + modem LTE (Huawei E3372), je vous ai fait deux petits comparatifs des familles :

  • Dans le premier, nous allons comparer les routeurs TP-Link Archer C7 et TL-WR902AC avec la couche routeur de la Flybox d’Orange et de la 4G Box de Bouygues Telecom ;
  • Dans le second, nous comparerons le modem LTE Huawei E3372 avec la couche modem LTE de la Flybox d’Orange et de la 4G Box de Bouygues Telecom.

Les routeurs : TP-Link Archer C7 et TL-WR902AC

Ci-dessous un tableau comparant les routeurs TP-Link Archer C7 et TL-WR902AC avec la couche routeur de la Flybox d’Orange et de la 4G Box de Bouygues Telecom :

Huawei B310s-22
(Orange Flybox)
Huawei B528s-23a
(Bouygues 4G Box)
TP-Link TL-WR902AC
TP-Link Archer C7*
Prix 74,90€ 3€/mois (72€ sur 2 ans) 32,00€ 74,00€
Wi-Fi
(bandes[1] et débits[5])
Mono-bande 2,4 GHz (b/g/n) de type 2×2 MIMO (jusqu’à 300 Mbit/s) Bi-bande 2,4 GHz (b/g/n) et 5 GHz (ac) de type 2×2 MIMO (jusqu’à 866 Mbit/s) Bi-bande 2,4 GHz (b/g/n) et 5 GHz (ac/n/a) de type SISO (jusqu’à 433 Mbit/s)
Bi-bande 2,4 GHz (b/n/g) et 5 GHz (ac/n/a) de type 3×3 MU-MIMO (jusqu’à 1,3 Gbit/s)
Ports • 1 × RJ45 Gigabit Ethernet 10/100/1000 Mbit/s (WAN/LAN)

• 1 × RJ11 (VoIP)

• 1 × RJ45 Gigabit Ethernet 10/100/1000 Mbit/s (WAN/LAN)

• 1 × RJ11 (VoIP)

• 1 × RJ45 Fast Ethernet 10/100 Mbit/s (WAN/LAN)

• 1 × USB 2.0

4 × RJ45 Gigabit Ethernet 10/100/1000 Mbit/s (LAN)

• 1 × RJ45 Gigabit Ethernet 10/100/1000 Mbit/s (WAN)

• 2 × USB 2.0

Fonctionnalités natives (hors firmware alternatif) • Bouton WPS

• Gestion du Cloud Orange depuis l’interface

• Bouton WPS

• Pare-feu, Contrôle parental, Redirection de port (UPnP, Serveur virtuel, DMZ), DHCP, DDNS

• Bouton WPS

Alimentation (5 V/2 A) via USB ou prise secteur

5 modes Wi-Fi : Routeur, Hotspot, Répéteur, Client et Point d’accès.

• Pare-feu, Contrôle parental, Redirection de port (UPnP, Serveur virtuel, Déclenchement de ports, DMZ), DHCP, DDNS

Et plus encore…

• Bouton WPS

• Pare-feu, Contrôle parental, Redirection de port (UPnP, Serveur virtuel, Déclenchement de ports, DMZ), DHCP, DDNS

• Serveur de fichiers (Samba) + Serveur FTP + Serveur de média + Serveur d’impression

Et plus encore…

Firmwares Propriétaire Propriétaire TP-Link, OpenWrt TP-Link, DD-WRT, OpenWrt
CPU 560 MHz 720 MHz
RAM 64 Mo 128 Mo
Stockage 8 Mo 16 Mo
Dimensions
(L x l x h)
126 × 181 × 70 mm 181 × 105 × 105 mm 74 × 67 × 22 mm 243 × 160,6 × 32,5 mm
Note

* Le TP-Link Archer C7 v2 n’est apparemment plus disponible sur Amazon qui ne vend plus que des v4. L’Archer C7 v4 est techniquement identique à son prédécesseur mais, contrairement à la v2, son firmware d’origine ne lui permet pas d’utiliser de modem USB 4G comme le Huawei E3372. Seul l’installation du firmware OpenWrt vous permettra d’utiliser un modem USB 4G sur l’Archer C7 v4.

Pour ceux qui ne veulent pas s’embêter avec ça, vous pouvez vous tourner vers ce routeur avec modem LTE intégré (incompatible avec OpenWrt) : TP-Link Archer MR400.

✍️ Conclusion :

  • La Flybox d’Orange est trop limitée.
  • La 4G Box de Bouygues Telecom dispose d’un bon rapport qualité/prix, est équipée du Wi-Fi 802.11ac (débit jusqu’à 866 Mbit/s), mais elle est handicapée par un firmware propriétaire qui limite ses possibilités (pas de support VPN avec le protocole OpenVPN).
  • Le TP-Link TL-WR902AC est destiné à ceux qui veulent un routeur pas cher et portable (taille minuscule, alimentation via USB). Avec son Wi-Fi qui plafonne à 433 Mbit/s (5 GHz) et 300 Mbit/s (2,4 GHz), vous ne pourrez y connecter qu’un nombre restreint d’appareils. Le partage de connexion et de fichiers sera en effet impacté par cette limitation technique. A noter : En mode routeur (WAN/4G), il n’est pas possible d’utiliser le port Ethernet comme client LAN. Autrement dit, vous ne pourrez pas connecter vos PC au TP-Link TL-WR902AC avec des câbles RJ45, vous devrez obligatoirement les connecter en Wi-Fi. Seul l’installation du fimware OpenWrt vous permettra d’utiliser le port Ethernet comme client LAN.
  • Le TP-Link Archer C7 est le meilleur choix que vous puissiez faire si vous voulez un routeur aussi bien équipé que les boxes ADSL/fibre des FAI français (Freebox, Livebox…), la liberté en plus ! Avec ses 4 ports Ethernet à 1 Gbit/s, son Wi-Fi à 1,3 Gbit/s et ses nombreuses fonctionnalités, c’est le routeur avec le meilleur rapport qualité/prix. C’est vraiment celui-ci que je vous recommande d’acheter ! 👍

Vous avez choisi votre routeur entre TP-Link TL-WR902AC et le TP-Link Archer C7 ?

Oui, c’est bon !

Parfait 👌. Maintenant, allons-voir notre futur modem LTE : le Huawei E3372 !

[1] Les bandes de fréquence ^

Pour émettre et recevoir des données, les appareils Wi-Fi utilisent des bandes de fréquences hertziennes précises afin de limiter les interférences avec d’autres équipements. Les bandes de fréquence les plus couramment utilisées sont la bande des 2,4 GHz (meilleure portée) et la bande des 5 GHz (meilleur débit). En effet, plus une fréquence est basse, plus elle porte loin. A l’inverse, plus une fréquence est élevée, plus les débits sont élevés mais sur une plus courte distance.

Bande 2,4 GHz Bande 5 GHz
Normes Wi-Fi 802.11b/g/n 802.11a/n/ac
Portée Large Courte
Interférences Élevées Faibles
Bande passante Normale Haute

C’est quoi une bande de fréquence ?

Une bande de fréquences c’est simplement une plage de fréquences avec une fréquence minimale et une fréquence maximale spécifiques. La bande des 2,4 GHz, par exemple, démarre à 2,412 GHz et se termine à 2,462 GHz (en Europe et aux États-Unis) et 2,484 GHz (au Japon). Cette bande de fréquence est divisée en différents canaux[2], semblable aux canaux d’un téléviseur traditionnel.

[2] Les canaux Wi-Fi ^

En Europe, la bande des 5 GHz comporte 19 canaux. La bande des 2,4 GHz possède elle 11 canaux : le canal 1 fonctionne sur la fréquence 2,412 GHz, le canal 11 sur la fréquence 2,462 GHz.

Représentation graphique des canaux Wi-Fi dans la bande des 2,4 GHz – Source : Wikipedia

Pour communiquer, les appareils Wi-Fi utilisent un canal précis. Allez dans les paramètres Wi-Fi de votre box ou de votre routeur sans-fil, vous verrez que vous pouvez définir ce canal de communication, souvent défini automatiquement.

Super, mais à quoi ça me sert de savoir ça ?

En choisissant un canal qui n’est pas utilisé par d’autres sources d’interférences, vous pourrez améliorer les débits entre votre point d’accès sans-fil et vos appareils 😊 En effet, chaque canal est séparé du précédent de seulement 5 MHz sur la bande des 2,4 GHz, d’où un risque d’interférences élevé (sur la bande des 5 GHz, les canaux sont séparés de 20 MHz, ce qui évite le chevauchement des bandes). Mais attention, ce n’est pas aussi simple que de choisir le canal 6 quand une autre source utilise le canal 5, nous allons le voir… 😉

En effet, chaque canal a une largeur de bande de 22 MHz (appelée « 20 MHz »), ce qui recouvre les canaux voisins. Dans la représentation graphique qui suit, on voit que le canal 6 – avec sa largeur de bande de 22 MHz – empiète sur les canaux 4, 5, 7 et 8. Des interférences peuvent donc avoir lieu si votre routeur Wi-Fi utilise le canal 6 et que d’autres sources utilisent ces canaux voisins.

Largeur de bande de 22 MHz du canal 6 sur la bande des 2,4 GHz
👉 Pour que les bandes ne se chevauchent pas, il est donc conseillé de séparer chaque émetteur sans-fil de 4 canaux sur la bande des 2.4 GHz (déjà pré-défini ainsi en 5 GHz).

Ce problème d’interférences peut être encore plus problématique. En effet, la norme Wi-Fi[3] 802.11n permet d’utiliser deux canaux simultanés (appelés « primaire » et « secondaire ») qui permettent de doubler les débits – le choix du canal secondaire (primaire+4 ou primaire-4) se faisant automatiquement. Cela donne une largeur de bande de 42 MHz (appelée « 40 MHz »).

Largeur de bande de 42 MHz du canal primaire 6 (canal secondaire définie sur 10) sur la bande des 2,4 GHz

Comme vous le devinez, plus un canal est large, plus il est sujet aux interférences et susceptible d’interférer avec d’autres appareils

👉 Il est donc conseillé de séparer chaque émetteur sans-fil de 8 canaux en cas d’utilisation d’une largeur de bande de 40 MHz.

Un canal ayant une largeur de 40 MHz est qualifié de canal large, un canal de 20 MHz étant qualifié d’étroit. Pareil, vous pouvez modifier la largeur de bande de votre point d’accès sans-fil (Freebox, Livebox, routeur Wi-Fi…) depuis son interface de configuration :

Paramètres Wi-Fi de la Freebox : canal primaire, canal secondaire et largeur de bande

En résumé ? 🤔

Si vous pestez contre les débits Wi-Fi de votre installation, modifiez le canal et la largeur de canal de votre point d’accès sans-fil (box, routeur Wi-Fi…) !

En changeant de canal, vous pourrez vous débarrasser des interférences avec tous les autres équipements sans-fil de votre foyer et ainsi augmenter vos débits. La bande des 2,4 GHz étant de loin la bande la plus polluée (appareils Bluetooth, four à micro-ondes, souris sans-fil…), il vous faudra expérimenter plusieurs canaux.

Quant à la largeur de canal, il vous faudra trouver le meilleur compromis. La largeur de canal correspond au volume de données transférables, donc plus un canal est large, plus les débits sont élevés mais plus il est sujet aux interférences ! C’est à vous d’expérimenter les différentes options afin de trouver le meilleur débit possible 🙂

Sources : Linksys, JelNet, Lifewire, Wikipedia et Assistance Apple.

[3] Les normes Wi-Fi ^

IEEE 802.11 est un ensemble de normes concernant les réseaux numériques locaux à liaison sans-fil (Wi-Fi). Vous trouverez dans le tableau ci-dessous les débits théoriques maximum que vous pouvez espérer pour chaque protocole 802.11a/b/g/n/ac, en fonction de la bande de fréquence et du largeur de canal sélectionnés :

Protocole 802.11 Bande de fréquence Largeur de canal Débit par flux MIMO Débit théorique max. Technologie MIMO
a
(1999)
5 GHz 20 MHz 54 Mbit/s 54 Mbit/s Non
b
(1999)
2,4 GHz 22 MHz 11 Mbit/s 11 Mbit/s Non
g
(2003)
2,4 GHz 20 MHz 54 Mbit/s 54 Mbit/s Non
n
(2009)
2,4/5 GHz 20 MHz 72,2 Mbit/s 288,8 Mbit/s Oui (4 flux)
40 MHz 150 Mbit/s 600 Mbit/s
ac Wave 1
(2013)
5 GHz 20 MHz 96 Mbit/s 288 Mbit/s Oui (3 flux) /
Beamforming*
40 MHz 200 Mbit/s 600 Mbit/s
80 MHz 433 Mbit/s 1,3 Gbit/s
ac Wave 2
(2015)
5 GHz 20 MHz 96 Mbit/s 384 Mbit/s Oui (4 flux) /
MU-MIMO /
Beamforming*
40 MHz 200 Mbit/s 800 Mbit/s
80 MHz 433 Mbit/s 1,7 Gbit/s
160 MHz 866 Mbit/s 3,4 Gbit/s

* Le beamforming (ou focalisation) est une technique de traitement du signal qui permet d’adapter le signal émis par le routeur afin de cibler plus précisément un appareil, augmentant ainsi les débits sur celui-ci. C’est le même principe qu’une lampe torche : la lumière peut être diffuse et arroser une large zone, ou bien plus ciblée et plus puissante.

Source : MU-MIMO, WiFi ad : le WiFi monte le débit !, Tom’s Hardware.

[4] MIMO ^

MIMO (Multiple-Input Multiple-Output, ou « entrées multiples, sorties multiples » en français) est une technique de multiplexage qui consiste à utiliser plusieurs antennes pour l’émission et la réception des données, afin d’augmenter d’autant le débit. Par exemple, un flux Wi-Fi 802.11n est limité par défaut à 150 Mbit/s. Grâce au MIMO, qui permet d’utiliser jusqu’à quatre flux simultanément, il est possible d’atteindre un débit maximum théorique de 600 Mbit/s (4 × 150 Mbit/s). Exemple pour un routeur Wi-Fi 802.11n :

  • SISO (une antenne en réception, une en émission) : jusqu’à 150 Mbit/s.
  • 2×2 MIMO (deux antennes en réception, deux en émission) : jusqu’à 300 Mbit/s.
  • 3×3 MIMO : jusqu’à 450 Mb/s.
  • 4×4 MIMO : jusqu’à 600 Mb/s.

Pour que le MIMO fonctionne, il faut que l’émetteur et le récepteur disposent du même nombre d’antennes.

La norme Wi-Fi 802.11ac Wave 2 apporte une nouveauté : le MU-MIMO (Multiple Users MIMO).

A quoi ça sert ?

Plus vous connectez d’appareils sur votre réseau sans-fil et plus votre signal Wi-Fi est faible. Cela s’explique par le fait que les routeurs actuels envoient le signal Wi-Fi à un seul appareil à la fois. Avec les routeurs Single-User (SU-MIMO) habituels, chacun des appareils attend son tour pour envoyer et recevoir des données sur Internet. Dès qu’un nouvel appareil se connecte à votre réseau Wi-Fi, la file d’attente se rallonge.

La technologie MU-MIMO permet à un routeur Wi-Fi de communiquer avec plusieurs appareils simultanément, ce qui réduit nettement le temps d’attente de chaque appareil et permet d’obtenir un réseau sans-fil beaucoup plus performant.

Sources : D-Link Blog et Linksys.

[5] Les débits ^

Les débits évoqués sont des maximums théoriques et seront toujours inférieurs dans la pratique, même dans des conditions parfaites. Le signal peut également être perturbé par la présence de murs, par certains appareils (four à micro-ondes, périphériques Bluetooth, téléphones sans-fil…) sur la bande des 2,4 GHz ou encore par la distance qui sépare vos équipements. Les débits peuvent alors chuter, même sur de courtes distances.

Attention également : pour la vitesse, on parle généralement de Mbit/s et pas de Mo/s. Ainsi, si vous voyez un débit de 300 Mbit/s, cela équivaut à 37,5 Mo/s (toujours en théorie et au maximum bien évidemment).

Source : « Wi-Fi : tout ce qu’il faut savoir des différentes normes et technologies », NextInpact.

Le modem LTE : Huawei E3372

Ci-dessous un tableau comparant le modem LTE Huawei E3372 avec la couche modem LTE de la Flybox d’Orange et de la 4G Box de Bouygues Telecom :

Huawei B310s-22
(Orange Flybox)
Huawei B528s-23a
(Bouygues 4G Box)
Huawei E3372
Prix 74,90€ 3€/mois (72€ sur 2 ans) 48,59€
Réseaux cellulaires
(débits)
• LTE (4G) Cat 4 : jusqu’à 150 Mbit/s en DL et 50 Mbit/s en UP • LTE (4G+) Cat 6 : jusqu’à 300 Mbit/s en DL et 50 Mbit/s en UP • LTE (4G) Cat 4 : jusqu’à 150 Mbit/s en DL et 50 Mbit/s en UP

• UMTS (3G) : jusqu’à 42,2 Mbit/s en DL et 11,5 Mbit/s en UP

• EDGE (2G) : jusqu’à 217,6 Kbit/s en DL et 108,8 Kbit/s en UP

Bandes de fréquence • LTE-FDD (4G) : B1/B3/B7/B8/B20 (800/900/1800/2100/2600 MHz) • LTE-FDD (4G) : B1/B3/B7/B8/B20/B32 (800/900/1500/1800/2100/2600 MHz) • LTE-FDD (4G) : B1/B3/B7/B8/B20 (800/900/1800/2100/2600 MHz)

• UMTS (3G) : 900/2100 MHz

• GSM (2G) : 850/900/1800/1900

Antennes externes 2 × SMA (non fournies) 2 × TS-9 (non fournies) 2 × TS-5 (non fournies)
Fonctionnalités • Envoi et réception SMS • Envoi et réception SMS • Envoi et réception SMS

• Lecteur de carte microSD

• Portable (dongle USB)

Note

N.B. : malgré que le Huawei B528s-23a (4G Box de Bouygues Telecom) soit compatible avec les réseaux UMTS/DC-HSPA+, la carte SIM fournie par Bouygues Telecom ne permet pas de les utiliser. Il n’est donc possible que de recevoir la 3G.

✍️ Conclusion :

  • La Flybox d’Orange supporte la 4G LTE Cat 4 (débit descendant jusqu’à 150 Mbit/s).
  • La 4G Box de Bouygues Telecom supporte la 4G+ LTE Cat 6 (débit descendant jusqu’à 300 Mbit/s).
  • Le Huawei E3372 supporte à la fois : la 4G LTE Cat 4 (débit descendant jusqu’à 150 Mbit/s), la 3G++ DC-HSPA+ (débit descendant jusqu’à 42,2 Mbit/s) et l’EDGE (anecdotique pour notre utilisation). Même s’il ne permet pas de capter la 4G+ (au déploiement encore restreint), il a l’avantage de capter la 4G et la 3G++ contraitement à ses concurrents et d’être portable grâce à son format dongle USB !

Vous voyez : notre petite clé 4G Huawei E3372 n’a pas à rougir fâce à la concurrence, bien au contraire 😋.

Il ne reste plus qu’à souscrire à une offre Internet 4G et le tour est joué 🙂

Quelle offre Internet 4G choisir ?

Pour commencer, il faut d’abord choisir son opérateur de téléphonie mobile entre Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free.

En effet, selon la couverture et la qualité de service d’un opérateur dans votre zone géographique, il va être plus judicieux de se tourner vers l’un plutôt que l’autre. Il ne sert à rien d’avoir 50 Go d’enveloppe Internet si l’opérateur que vous choisi ne propose ni la 4G, ni la 3G près de chez vous et si la qualité de son réseau dans votre commune est déplorable 😜.

Couverture et qualité de service

Comment choisir son opérateur de téléphonie mobile ? 🤔

Premièrement, il faut savoir si votre commune est couverte par la 4G ou la 3G. Pour ce faire, nous allons nous aider de la carte de couverture de l’ARCEP. Suivez le guide ! 👉

  1. Ouvez la page Mon Réseau Mobile de l’ARCEP.
  2. En haut à droite, entrez le nom ou le code postal de votre commune.
  3. En haut à gauche, sélectionnez Couverture simulée > Internet mobile > 4G (puis 3G éventuellement).
  4. En bas à droite, sélectionnez l’opérateur de téléphonie mobile souhaité.

Dans la capture d’écran ci-dessous, on voit que ma commune (Cherbourg-en-Cotentin) est couverte à 100% en 4G par l’opérateur Free.

Si je sélectionne l’opérateur SFR en revanche, on voit qu’il y a beaucoup de zone non couverte par la 4G.

Si vous êtes couvert par plusieurs opérateurs, il va falloir les départager ! Pour ce faire, nous allons voir quelles sont les antennes situées le plus près de chez vous, et à quels opérateurs elles appartiennent. Un antenne située près de chez vous assure un débit maximal. Dans le même temps, nous allons voir les bandes de fréquence utilisés par ces opérateurs. Cela peut influencer sur le choix du modem LTE, certains opérateurs émettent en effet sur les fréquences en 700 MHz que peu de modems LTE reconnaissent pour l’instant. Suivez de nouveau le guide ! 👉

  1. Ouvez la page Cartoradio de l’ANFR.
  2. Entrez votre adresse (optionnel), votre commune puis cliquez sur J’y vais.
  3. A droite, décochez les cases Opérateurs outre-mer, 3G, 2G, TV, Radio et Autres stations pour n’afficher que les antennes 4G.
  4. Sur la carte, la cible rouge est votre adresse. Les carrés bleus représentent plusieurs supports d’émetteurs radio, le chiffre à l’intérieur correspondant au nombre de supports au lieu indiqué.
  5. Zoomez sur les carrés bleus à proximité de votre adresse pour visualiser les émetteurs disponibles, puis cliquez dessus pour connaitre les opérateurs qui émettent la 4G sur ces supports.
  6. Après avoir pris connaissance des opérateurs de téléphone mobile disponibles, cliquez sur le lien 3G/4G à droite de chaque opérateur dans la section Téléphonie pour voir les antennes, leur orientation ainsi que les bandes de fréquence utilisées.
  7. Dans l’exemple ci-dessous, nous voyons que l’opérateur Bouygues Telecom diffuse la LTE (4G) sur les fréquences 2600 MHz et l’UMTS (3G) sur les fréquences 2100 MHz. Pour rappel, notre modem LTE Huawei E3372 est compatible avec les bandes de fréquences LTE (4G) 800/900/1800/2100/2600 MHz et UMTS (3G) 900/2100 MHz. Ici donc, nous recevrons la 4G et la 3G parfaitement avec Bouygues Telecom et notre modem LTE Huawei E3372 😎
    L’orientation est également importante pour savoir si votre habitation sera bien couverte par le réseau cellulaire. Aidez-vous de la rose des vents pour connaitre la direction des angles d’émission (ex. : Sud-Ouest = 225°).

Bon, vous savez quel(s) opérateur(s) de téléphonie mobile vous offre(nt) une couverture 4G et 3G intéressante. Pour les départager, il faut maintenant que vous évaluez la qualité de service de chaque opérateur via la carte de débits de nPerf. Grâce à elle, vous allez voir le débit descendant (vitesse de téléchargement de données) proposé par chaque opérateur à proximité de chez vous. Les mesures collectées sont effectuées par les utilisateurs de l’application nPerf.

Les points de couleur représentent la vitesse de téléchargement enregistrée par les utilisateurs. Plus la couleur est chaude, meilleur est le débit descendant. Repérez les points les plus proches de chez vous pour connaître à peu près le débit que vous obtiendrez avec chaque opérateur 🙂

C’est bon, je sais quel(s) opérateur(s) me propose(nt) la meilleure couverture et la meilleure qualité de service !

Parfait ! Il ne vous reste plus qu’à choisir votre forfait mobile 4G 🙂

Choisir son forfait mobile 4G

Bon, vous avez choisi les opérateurs de téléphonie mobile qui vous proposent la meilleure couverture et la meilleure qualité de service. Pour les départager définitivement, il va falloir comparer leurs offres Internet 4G !

Les offres évoluent sans cesse, il est donc difficile de dire à l’instant T quel est le meilleur forfait 4G. Tout ce qu’on peut dire, c’est que Free propose depuis toujours le forfait 4G avec le meilleur rapport qualité/prix, prix qui ne change jamais : 19,99€ (15,99€ pour les abonnés Freebox) avec une enveloppe Internet de 100 Go (illimité pour les abonnés Freebox).

C’est à vous de voir quel forfait 4G propose le plus de data à un prix intéressant parmi les opérateurs que vous avez sélectionnés précédemment. Vous pouvez pour cela vous aider de la page Comparatif des forfaits mobiles du site Ariase.com.

C’est fini ! Je crois que vous avez désormais toutes les cartes en main pour créer votre propre box 4G et connaître les joies du très haut débits 🙂

Un petit récapitulatif peut-être ? 😅

Oui monsieur ! 😄

Récapitulatif : faire sa propre box 4G

TP-Link Archer C7
  1. Achetez le routeur TP-Link TL-WR902AC ou TP-Link Archer C7 (recommandé).
  2. Achetez le modem LTE Huawei E3372 (blanc) ou Huawei E3372 (noir).
  3. Souscrivez à un forfait mobile Internet 4G comme le forfait Free de Free mobile.
  4. Selon le routeur que vous avez choisi :
  5. [Optionnel] Installez le firmware OpenWrt sur votre routeur Wi-Fi.
  6. [Optionnel] Installer et configurer un client OpenVPN sur OpenWrt pour chiffrer sa connexion Internet.
  7. Profitez de votre nouvelle connexion Internet 😜