Comparatif de 4 pare-feux : quel firewall/pare-feu choisir pour Windows en 2017 ?

32.1K vues
Comparatif de 4 pare-feux : quel firewall/pare-feu choisir pour Windows en 2017 ?
Bon à savoir

Par Le Crabe

Le

Mis à jour le

Dossier : Comparatif de 4 pare-feux : quel firewall/pare-feu choisir pour Windows en 2017 ?

32.1K vues

4 commentaires

Dans l’article précédent (cf. : C’est quoi un firewall ? Faut-il en installer un sur Windows ?), nous avons vu l’importance d’installer un pare-feu personnel sur Windows pour bloquer les connexions indésirables et ainsi protéger son PC des virus et autres malwares. Le pare-feu intégré à Windows – tout comme celui de votre box internet – est insuffisant car il ne permet pas de bloquer automatiquement les connexions sortantes, laissant le champ libre aux Trojan.Downloader, aux rogues et aux exploits. Il est donc indispensable d’installer un pare-feu personnel pour augmenter drastiquement la sécurité de son ordinateur.

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

Vous êtes donc décidés : vous allez installer un pare-feu personnel sur Windows ! Mais j’imagine toutes les questions qui se bousculent dans votre tête après avoir pris cette belle initiative :

Quel pare-feu choisir pour Windows 10, 8.1 ou 7 ?

Quel est le meilleur pare-feu en 2017 ?

Faut-il choisir un pare-feu gratuit ou payant ?

Quel pare-feu choisir avec Avast, Avira, etc. ? (ou tout autre logiciel antivirus)

A travers cet article, je vais tenter de répondre à chacune de ces questions en allant droit au but.

Pare-feu gratuit vs pare-feu payant

Pour commencer : faut-il choisir un firewall gratuit ou payant ? Est-ce qu’un firewall payant est plus efficace qu’un firewall gratuit ? Réponse claire et net : non.

N’importe quel pare-feu personnel – qu’il soit gratuit ou payant – va bloquer automatiquement toutes les connexions entrantes et sortantes de votre PC. Ça parait évident, c’est la fonction principale d’un pare-feu personnel. Dès lors, que ce soit un pare-feu gratuit ou un pare-feu payant, cela ne change rien, ils sont aussi efficaces l’un que l’autre.

Donc ça ne sert à rien de payer pour acquérir le pare-feu d’un éditeur tiers ?

S’ils ne peuvent se distinguer par leur efficacité brute, les pare-feux se distinguent de bien d’autres manières : interface, ergonomie et fonctionnalités supplémentaires. C’est en se basant sur ces trois critères qu’il peut être judicieux d’investir dans un pare-feu payant. Nous allons le voir dans la suite de cet article, les pare-feux payants proposent des fonctionnalités supplémentaires très intéressantes qui justifient parfois les quelques euros à débourser.

En bref, si vous voulez accroître la sécurité de votre PC, un pare-feu gratuit fera très bien l’affaire.

GlassWire, ZoneAlarm, Comodo et WFC

Comme pour les logiciels antivirus, il existe un très grand nombre de logiciels pare-feux pour Windows sur le marché. Et comme pour les logiciels antivirus, il est difficile de faire un choix parmi toutes les solutions proposées par les différents éditeurs.

Voici un liste non-exhaustive des pare-feux les plus populaires sur Windows ainsi que leurs prix :

Pare-feu Prix
Avast Internet Security Propriétaire 49,99€/an
Comodo Firewall Propriétaire Gratuit
GlassWire Propriétaire Gratuit
GlassWire Basic Propriétaire 49,99$
Kaspersky Internet Security Propriétaire 49,99€/an (essai gratuit de 30 jours)
Norton Security Standard Propriétaire 49,99€/an
PeerBlock GPL Gratuit
Windows Firewall Propriétaire Gratuit (intégré à Windows)
ZoneAlarm Propriétaire Gratuit
ZoneAlarm PRO Firewall Propriétaire 29,95€/an
Windows Firewall Control Propriétaire Gratuit

Comme vous le voyez, il y en a pas mal. Et encore je n’ai pas tout mis ! Alors comment faire le tri parmi cette longue liste de pare-feux afin de choisir celui qui – je le rappelle – constitue la première ligne de défense contre les menaces venant d’Internet ? Déjà, on peut éliminer le pare-feu Windows pour les raisons qu’on a invoquées précédemment.

Ensuite, je choisis d’éliminer les logiciels de sécurité tout-en-un qui ne proposent pas de version « standalone » pour leur pare-feu : Avast Internet Security, Kaspersky Internet Security et Norton Security Standard. Pourquoi ? Tout simplement pour ne pas vous forcer la main et vous imposer tous les outils de sécurité « imposés » par l’éditeur dans sa solution de sécurité tout-en-un (antivirus, pare-feu, gestionnaire de mots de passe, contrôle parental, etc.). Je préfère que vous soyez libres et que vous choisissiez par vous-même vos logiciels de sécurité: l’antivirus Avast avec le pare-feu GlassWire, l’antivirus Avira avec le pare-feu ZoneAlarm ou bien… Norton Security Standard pour avoir un logiciel de sécurité tout-en-un ! C’est vous qui décidez. Mais comme l’objet de cet article est de tester les pare-feux et uniquement les pare-feux et dans le cas où vous avez déjà probablement un antivirus, je préfère m’orienter vers les logiciels qui proposent un unique firewall sans tout l’attirail qui va avec 😉

Enfin, on élimine PeerBlock car malgré le fait qu’il soit gratuit et sous licence GPL, le projet a l’air d’être abandonné. La dernière version 1.2 date de janvier 2014.

Voilà un tri digne d’un bon citoyen du monde ! Ils nous restent donc : Comodo FirewallGlassWireZoneAlarm et Windows Firewall Control. Ils ont l’avantage d’être tous les 4 gratuits. Seuls GlassWire et ZoneAlarm proposent une version payante avec des fonctionnalités supplémentaires. Nous allons donc tester ensemble ces 4 firewalls, dans leur version gratuite et payante. A la fin de cet article, vous pourrez enfin accompagner votre antivirus d’un vrai pare-feu personnel ! Depuis le temps qu’il attendait ça ! 😉

Le Crabe

Le Crabe vous a aidé ? Aidez-le en retour en désactivant votre bloqueur de publicité ! 👍

(merci pour le coup de pince 😊)

Table des matières Dossier : Comparatif de 4 pare-feux : quel firewall/pare-feu choisir pour Windows en 2017 ?
  1. Comparatif de 4 pare-feux : quel firewall/pare-feu choisir pour Windows en 2017 ?
  2. Test de GlassWire, pare-feu et outil de surveillance de trafic réseau
  3. Test de ZoneAlarm Firewall, le pionnier des pare-feux personnels
  4. Test de Comodo Firewall : pare-feu, HIPS, sandbox et plus encore !
Partagez cet article !
A voir également sur le forum
Besoin d'aide ?

Malgré la lecture de l'article « Comparatif de 4 pare-feux : quel firewall/pare-feu choisir pour Windows en 2017 ? », vous avez encore des questions qui vous trottent dans la tête ? Vous avez toujours les mêmes problèmes qu'au départ ? Vous êtes bloqués et vous ne savez plus quoi faire ?

Faites appel à la communauté du Crabe en posant votre question sur le forum !

Poser ma question sur le forum

4 commentaires
A lire avant de laisser un commentaire !

Depuis l'ouverture du forum d'aide, les commentaires ne sont plus destinés à recevoir des demandes d'aide. Ils sont désormais là pour recueillir vos remarques sur le contenu de l'article, suggérer des améliorations, donner votre avis sur l'efficacité des solutions proposées...

Bref, vous l'aurez compris, si vous avez besoin d'une assistance : posez votre question sur le forum d'aide ! 😉

Annuler
  • « Le pare-feu intégré à Windows est insuffisant car il ne permet pas de bloquer automatiquement les connexions sortantes »
    C’est faux !
    Le pare-feu Windows permet de bloquer les connexions sortantes de manière automatique, pour cela (dans Windows 7) :
    Ouvrir le pare-feu Windows;
    cliquer sur « Paramètres avancés » dans le volet gauche;
    la fenêtre « Pare-feu Windows avec fonctions avancées de sécurité » s’ouvre;
    dans la partie droite de la fenêtre cliquer sur « Propriétés du Pare-feu Windows »;
    vous aurez une boite de dialogue « Pare-feu Windows avec fonctions avancées de sécurité sur Ordinateur local » qui permet d’autoriser ou de bloquer toutes les connexions entrantes et celles sortantes pour le profil de domaine, le profil privé et le profil public, sachant que ces paramétrages n’affectent pas les connexions dont des règles de pare-feu autorisant ou bloquant y ont été précédemment définies

    • Salut farid, de souvenir il me semble que le pare-feu Windows n’affiche pas d’alerte lorsqu’un programme essaie d’établir une connexion sortante. Dans les paramètres, on peut bloquer toutes les connexions sortantes certes mais il faut créer une règle pour autoriser une à une les applications à établir des connexions sortantes.

  • « Enfin, on élimine PeerBlock car malgré le fait qu’il soit gratuit et sous licence GPL, le projet a l’air d’être abandonné. La dernière version 1.2 date de janvier 2014. »
    Et puis la mise à jour de beaucoup de listes d’iBlocklist est devenue payante ! :'(

  • Super idée ce comparatif ! 🙂